comment dépenser moins?


Le problème, c'est souvent les autres qui veulent que vous dépensiez plus.

  • Si vous avez des enfants, vous savez qu’ils veulent toujours tout et tout de suite. Ils sont à la fois si gentils, implacables, et manipulateurs-nés: une combinaison efficiente et efficace.
  • Vos amis veulent toujours vous emmener dans le dernier restaurant à la mode, "un peu trop cher mais tellement bon".
  • Et comment pouvez-vous vivre sans acheter ce gadget que eux trouvent tellement génial?

It is the eyes of others and not our own eyes which ruin us.
If all the world were blind except myself I should not care to fine clothes.

Ben Franklin

  • Votre agent immobilier trouve que vous devriez augmenter un tout petit peu votre budget. «Bien sûr, cette maison est un peu trop grande pour vous aujourd’hui, mais vous verrez que vous aurez besoin de toujours plus d’espace».
  • Votre banquier veut vous voir consommer plus. Au plus vous dépensez, au plus il peut vous prêter. Et prêter est sa raison d’être.
  • Même le gouvernement conspire contre votre épargne. Nous sommes en crise à cause des dettes privées beaucoup trop élevées, et la réponse est de diminuer les taux d’intérêt de façon à ce que nous puissions à nouveau dépenser plus.
  • Les restaurateurs, les vendeurs de voiture, les propriétaires de magasins de meubles, les agences de voyage, votre boucher (je vous mets un peu plus?), tous nous exhortent à dépenser nos euros durement gagnés.
  • Et je n’ai même pas parlé de votre conjoint...
Comment dépenser moins malgré les autres?

Comment dépenser moins malgré les autres?

Comment dépenser moins malgré les autres, quand nous-mêmes, cherchant aussi le plaisir immédiat, ne résistons pas vraiment?

«Je l’ai bien mérité», est souvent notre excuse immédiate.

En fin de compte, vous réalisez qu’il n’y a que très peu de gens pour vous aider à gagner ce combat.

Vous ne pouvez vraiment compter que sur vous-même (et sur moi bien sûr! ).

Seul contre tous, dépenser moins ne sera pas facile. Vous aurez à vous battre contre chacun.

Et votre plus grand adversaire sera vous-même.


Bien sûr, quand nos besoins de base, physiologiques (manger, boire, dormir, et cetera) et de sécurité (du corps, de l’emploi, de la santé, et cetera) sont remplis, et que tout va bien dans notre travail, et dans nos finances, il est bien normal de profiter des "bonnes choses de la vie".

C’est même très sain, car cela nous motive à travailler fort, à innover, à prendre des risques, à cultiver nos talents.

Sinon, à quoi sert-il de faire grandir notre richesse économique -aussi bien en tant que société qu’en temps qu’individu- si on ne peut pas profiter de ses fruits?

Je suis bien d’accord. Moi aussi j’apprécie énormément d’employer mon iPhone, mon iPad, et mon MacBook. De plus, ils me sont quasi indispensables pour écrire ce que je vous écrit à présent.

Mais n’allons nous pas un peu trop loin? Mais n'allons nous pas trop loin?

Ce n’est jamais assez. Nous voulons toujours plus. Et quand nous l’avons, nous voulons plus à nouveau.

Nous voulons ce que nous voyons à la télévision. Nous voulons ce que nos amis possèdent. Nous voulons ce que nous avons déjà, mais en plus neuf, plus beau, plus grand.

Comment dépenser moins malgré les autres?

Nous le voulons tellement, que nous sommes capables de nous convaincre que nos désirs sont en réalité des composants intégraux de notre bonheur futur.

Le nouvel iPad Mini, la nouvelle version de l’iPad de cette année, le nouveau MacBook Air, le nouveau iPhone comme conditions nécessaires au bonheur ?

En réalité, tout cela nous alourdit. Cette poursuite continuelle du "toujours plus" nous distrait la plupart du temps de ce qui est réellement important dans la vie.

Un des plus grands malentendus est qu’épargner pour le futur demande des sacrifices qui diminuent le plaisir de la vie aujourd’hui.

C’est exactement le contraire!

Les personnes qui vivent endéans leurs moyens, sont en général plus heureuses et moins stressées.

Cela n’est pas dû uniquement pour la raison qui semble la plus logique -ils savent que leur futur financier est brillant- mais aussi et surtout parce qu’ils ne sont pas dévorés continuellement par la bataille -perdue d’avance- de la consommation.

Ne faites pas partie de ces gens qui sont possédés par leurs possessions.

Devenir Riche. Le Guide.

Avez-vous aimé cet article? Faites le savoir!

Vous pouvez toujours m'écrire: Mail

Retour de  Comment dépenser moins vers la page d'accueil