Comment faire sa valise

Comment faire sa valise? En éliminant.

Voyager riche, c’est avoir le temps de voyager, ce qui est très différent que de prendre des vacances.

Curieusement peut-être, cela commence chez soi. Il faut d’abord mettre de l’ordre dans sa maison avant de pouvoir partir.

There are three general methods to simplifying your life: stopping expansion, reining in your routine, and reducing clutter. Rolf Potts

C’est enfin avoir l’occasion idéale de réparer les conséquences des excès de consommation que vous avez eus jusqu’à présent.

Vous allez enfin pouvoir vous débarrasser de tous ces objets inutiles que vous avez collectionnés pendant trop longtemps, pour vous libérer de ce ballast qui vous empêche de bouger normalement.

Soyez honnêtes: vous avez chez vous des milliers d’objets que vous n’employez jamais, dont vous n’avez pas besoin, et que vous ne voulez même pas vraiment posséder. Ils sont arrivés là un peu par hasard, parfois introduits en douce par des amis plus ou moins bien attentionnés, mais surtout à cause de ces achats d’impulsion que vous n’avez pas pu réfréner.

Malheureusement, tout ce bric-à-brac vous distrait de vos vrais objectifs. Il demande de l’attention et de l’entretien, et vous empêche finalement de profiter pleinement de l’existence.

Vous ne vous rendrez compte de leur absence d’intérêt réel que le jour où vous vous en débarrasserez: vous ne les regretterez jamais. Adieu livres que vous ne relirez jamais (mais qui coûtent des milliers d’euros en étagères et en médicaments anti-allergiques), dentelle cousue main de Bruges jaunie par les années, poupées en porcelaine prenant la poussière sur la cheminée, nains de jardin ridicules, paires de chaussures assorties à chaque robe.

Moi aussi, quand j’ai commencé à voyager, je me suis demandé où j’allais stocker toutes mes possessions. Jusqu’au moment où je me suis rendu compte que je ne relirai jamais ces magazines informatiques d’il y a cinq ans, que je ne mettrai plus jamais des costumes trois pièces, que la plupart des ustensiles de notre collection d’électroménager n’étaient jamais employés.

Au début, c’est difficile. Chaque séparation d’un objet est comme un déchirement. C’est une séparation. Mais au fur et à mesure de nos progrès, la tâche devient jubilatoire.

Trois quarts de mes vêtements ont été offerts à une institution charitable. La moitié des meubles a facilement été vendue sur eBay. Mes livres sont devenus la propriété de la bibliothèque municipale: ils sont à présent lus et relus!

Nous avons ainsi pu déménager vers un appartement de 40% de surface en moins. Nettement moins cher à l’achat, il s’entretient en un minimum de temps et n’a besoin que d’un minimum de combustible pour être chauffé confortablement.

Comme de toute façon nous sommes continuellement en train de voyager, que ferions-nous d’un logement plus grand? Il nous fallait surtout un endroit pour déposer nos valises.

Mes milliers de CD, toute la musique que j’aime (comme chante Johnny!) se trouve transférée sur iCloud, toutes les photos que nous avons prises ont été digitalisées et sont continuellement visibles en boucle sur un grand écran haute définition, tous les livres et magazines que nous voulons lire se trouvent sur nos iPads Mini, via nos achats sur la boutique Kindle. Rien de tout ceci ne prend de la place; auparavant il nous fallait une à deux chambres pour stocker tout ces CD, ces albums de photos, ces livres et ces magazines.

Mais ce n’est pas tellement le supplément d’espace physique qui a été le sentiment agréable le plus fort.

C’est le sentiment d’un espace mental beaucoup plus grand qu’auparavant: un parfum très fort de liberté, provoqué par le fait de ne plus être attaché à toutes ces choses inutiles.

Découvrez par la même occasion comment trouver un capital de retraite important en déménageant vers un logement plus petit.

Mais revenons à notre question de départ: comment faire sa valise?

A man is rich in proportion to the number of things which he can afford to let alone.  Henry David Thoreau

Le conseil de base: prenez moins avec vous.

On reconnaît un vrai voyageur au fait qu’il a une petite valise.

Au plus long le voyage, au plus petite la valise. Les grandes valises, pleines de vêtements, sont pour partir en vacances au Club Med, pas pour voyager.

Vous n’avez pas besoin de beaucoup d’articles de toilette, et des vêtements pour une semaine suffiront.

La solution est de prévoir quelques euros par mois pour faire laver votre linge (en Thaïlande par exemple, cela se trouve à chaque coin de rue pour 0,5€ le kg), acheter un T-shirt sur place, trouver de la mousse à raser dans un magasin local.

Dans la plupart des pays où vous irez, tout cela coûte infiniment moins cher que chez nous. Et de plus, cela vous oblige à prendre contact avec la vie locale, ce qui est aussi un des buts du voyage.

Notre valise ne pèse jamais plus de 15 kg par personne et nous suffit pour plusieurs mois. Pas de surcharges à l’aéroport et facile à transporter.

Comment faire sa valise?

Ce qu’il vous faut :

  • des vêtements pour une semaine et adaptés aux habitudes et au climat du pays.
  • un set de vêtements un peu plus habillés pour le passage à la douane, ou une soirée un peu plus chic.
  • en voyage, j’ai toujours les photocopies de tous mes papiers importants (passeport, carte de crédit, permis de conduire, assurances, etc.) dans une enveloppe étanche.
    J’ai évidement doublé ceci par un scan de ces documents que j’ai classé (de façon sûre, discrète, efficace et accessible dans le monde entier) dans mon compte Dropbox (c’est gratuit), accessible 24/24h dans le monde entier. C’est ma tranquillité d’esprit assurée!
    Mais même quand je ne voyage pas, j’utilise Dropbox tous les jours. Je n’ai absolument aucune confiance dans les disques durs d’un ordinateur (ça je l’ai appris de la pire façon, en perdant tout mes documents il y a 3 ans, heureusement que je fais des backups en continu). Tous mes fichiers se trouvent donc sur Dropbox!
    Si vous n’avez pas encore un compte Dropbox, faites le tout de suite, c’est un programme absolument indispensable!!!
    Dropbox vous offre 500 Mo d’espace en plus, si vous installezmaintenant le programme sur votre ordinateur. Tout ce que vous avez à faire pour recevoir ce cadeau exceptionnel est de profiter de mon parrainage et vous inscrire en cliquant ici.
    Faites-le, là, tout de suite! N’hésitez pas: c’est absolument gratuit!
  • deux ou trois cartes de crédit que vous mettrez dans des poches différentes (oubliez les traveller chèques, vraiment pas pratiques, de moins en moins acceptés et trop chers).
  • un guide de voyage en papier (nous avons essayé avec l’Ipad et l’iPhone, ça n’est vraiment pas facile à employer en pleine rue). Nous aimons beaucoup les guides Lonely Planet et Le Routard.
  • un iPad Mini pour vos livres (nous avons épargné des kilos de bouquins à transporter de cette façon), votre musique, vos emails, vous connecter à l’internet, des travaux informatiques légers.
  • éventuellement, si vous êtes nomade digital comme nous, un MacBook Air 11″ si vous avez besoin de travailler partout, et plus intensément. Ce sont vraiment les meilleurs laptops pour voyager. Les modèles plus grands prennent trop de place, et n’offrent pas vraiment de plus-value.

Ne Travaillez Plus Que 2 Heures Par Jour

 

Le Livre Qui Va Changer Votre Vie

Gagnez plus en travaillant moins

NOUVEAUTES
Inscrivez-vous pour être prévenu de toutes les nouveautés

Soumettre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Partagez!

Si vous avez aimé cet article faites le savoir!

Shares