PLACEZ VOTRE ARGENT

Comprendre la bourse est simple si vous suivez ces conseils

Comprendre la bourse est simple

Comprendre la bourse, et comment elle fonctionne, vous permettra de gagner de l’argent facilement et sûrement en investissant dans des actions boursières.

Vers la fin du boom de l’internet, mi-2005, quand certaines actions se vendaient à 150 fois la valeur des dividendes, certains de mes collègues au boulot (je travaillais encore dans une société à ce moment-là), trouvaient ridicules mes assomptions qu’un marché normal rapportait un rendement moyen de 10%.

Ils ne comprenaient pas que je n’acceptais pas qu’investir en actions rapportait en réalité 15%, 20%, voire même 25% (si vous étiez aussi malin qu’eux!).

Mes arguments sur l’impossibilité mathématique de ceci (vu le peu de gens riches sur la terre), ou même le recours à des données statistiques, académiquement prouvées, basées uniquement sur des données factuelles, et sans la moindre émotion personnelle, ne faisaient qu’accroître leur dédain.

Il n’est de pire sourd que celui qui ne veut point entendre

Tout ce que j’ai appris depuis mes études à l’université, tous les livres financiers que j’ai lu toute ma vie, toutes les données statistiques que j’ai traité ces dernières années l’ont prédit. Et j’en suis le témoin dans ma propre vie. J’ai vu comment une opinion peut virer de 180°.

Le nombre de réactions que je reçois à présent du fait que j’emploie un rendement moyen de 10% dans tous mes calculs, et en particulier pour le rendement des fonds de placements en actions, est impressionnant.

Mais cette fois-ci les chiffres sont inversés. ‘Quel produit essayez-vous donc de vendre? Les actions n’ont jamais un rendement supérieur à 5% par an! Moi je n’ai qu’un rendement de 1% sur mon carnet d’épargne!’

L’ignorance des gens est terriblement décourageante

C’est un de ces sujets dans la vie où il ne s’agit pas d’avoir une opinion. Il n’y a même pas d’interprétation possible. Il y a des faits, c’est tout. Des faits durs, exacts, solides qui ont été méticuleusement enregistrés, et qui ne se prêtent pas à l’interprétation. Ces données sont la meilleure façon commencer l’analyse. Nos sentiments ne sont par contre pas un bon point de départ. Les chiffres ne sont pas de l’art moderne. Votre propre réaction émotionnelle à leur propos est absolument dérisoire et non pertinente.

La paresse intellectuelle me met en colère.

Il aurait seulement fallu qu’une de ces personnes se rende dans une bibliothèque publique avec un feuille de calcul, ou se renseigne dans un site comme Morningstar, et effectue quelques calculs faciles pour comprendre la bourse. Mais ils n’essaient même pas! Ils ne font que régurgiter les opinions entendues à l’un ou l’autre café du commerce.

Peut-on être réellement si paresseux?

Comprendre la bourse est pourtant très simple

Malgré les hauts et les bas que les actions connaissent (jusqu’à 50% de baisse tous les 20 ans), le rendement de l’index S&P des 25 dernières années a été de 9,7%.

C’est un fait.  Une réalité. Pas un on-dit. Pas un rêve.

Si vous investissez donc pendant la même période chaque mois une somme dans un bon fonds indiciel qui suit le S&P 500, vous devriez faire aussi bien.

Voila pourquoi comprendre la bourse est tellement simple pour quelqu’un de rationnel.

Et voilà pourquoi aussi c’est tellement compliqué pour quelqu’un qui joue à la bourse, en achetant et revendant sans cesse des actions, mené à la baguette par l’un ou l’autre gourou, ou pire encore, par une vague connaissance qui possède un vague tuyau.

Consistance et persistance sont encore une fois les 2 mamelles de l’investisseur heureux.

Coup de colère

SP500

S&P 500 par Jashuah — Own work by uploader, data from Stooq.com. Sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 via Wikimedia Commons – http://commons.wikimedia.org/wiki/File:S%26P_500.png#mediaviewer/File:S%26P_500.png

Si vous demandez aux gens comment la bourse a fonctionné ces dernières années, la plupart vous répondent: mal. Rien n’est moins vrai. Malgré des baisses importantes en 2003, en 2009 et en 2015, le rendement du S&P 500 a été très satisfaisant, battant de loin l’inflation et les carnets d’épargne (où la plupart continuent cependant à bêtement placer leur argent pourtant si durement gagné).

Je commence vraiment à en avoir assez de le répéter, mais c’est tellement important que je le fais à nouveau: un investisseur discipliné qui suit ma stratégie de placement terriblement ennuyeuse et invraisemblablement paresseuse, mais qui fonctionne depuis toujours -investir en fonds indiciels bien choisis suivant sa situation- a toujours eu des rendements supérieurs, sans connaître les aléas imputables aux crises diverses.

La simple réalité est que toutes les études montrent que les actions ont un rendement moyen d’environ 10% par an, à condition d’investir de façon consistante pendant 25 et plus. Le problème est que la plupart n’investissent pas assez tôt (même des petites sommes) pour jouir pleinement de ce cycle de 25 ans, et/ou ne gardent pas leurs actions assez longtemps, et/ou ‘jouent’ à la bourse (enrichissant les intermédiaires avec des commissions), et/ou collectent les dividendes, ne laissant donc pas travailler ce merveilleux allié de l’investisseur: le temps.

« Comprendre la bourse et devenir riche est donc la plupart du temps aussi excitant que d’écouter ses cheveux pousser. Et alors? »

Les gens veulent être trompés. Leurs désirs sont des ordres: on trouve la tromperie à chaque coin de rue, et à chaque détour d’un site internet.

La tromperie se cache sous diverses formes, mais l’essence est la même: les gens sont victimes de leur propre cupidité. Les investisseurs sont trop souvent crédules. Ils achètent aveuglement. Mais la bourse n’est pas une boutique où l’on vend amour, bonté ou espoir.

Comprendre la bourse est éminemment simple: qui veut gagner de l’argent doit prendre des risques et admettre que son investissement connaisse des hauts et des bas. Mais qu’à long terme on gagne toujours. Et que donc 10% de rendement est tout à fait réaliste. Je répète: à-l-o-n-g-t-e-r-m-e. Et qu’il est tout aussi crédule et inefficace de se cacher derrière des slogans comme ‘oui, mais c’est des actions, donc je ne joue pas à ça’. Vous pensez donc que je suis devenu riche en jouant?

La tromperie est de tous temps et le monde veut être trompé. La meilleure arme pour se défendre est l’éducation, le bon sens et l’esprit critique.

Le drame des Français qui ne veulent pas comprendre la bourse

D’après les chiffres de TNS Sofres, le pourcentage de Français possédant des actions individuelles est passé de 13,8% en 2008 à 6,2% en mars 2016. En 2008 seulement 7,5 % des Français possédaient un fonds de placement en actions, mais à présent ce résultat a même chuté à 2,5 %.

C’est un drame. Les Français ont une telle aversion du risque qu’ils croient dans la fable du livret d’épargne qui ne serait pas risqué.

Pendant ce temps, celui qui a investi son argent dans un simple fonds indiciel S&P 500 au lieu de ce fichu livret a vu sa richesse augmenter de presque 60% depuis 2008, hors dividendes!

Qu’est-ce qui se cache derrière tout ceci? Entre autres choses, mais surtout, la peur:

  • La peur du climat politique.
  • La peur que les actions aient grimpé trop haut, et que les marchés finiront par descendre.
  • La peur que, comme un investisseur individuel, il n’y a tout simplement pas moyen de rivaliser avec les pros.
  • Mais voici vraiment la grande peur: la peur de perdre de l’argent.

Le problème est que, si vous n’investissez pas, vous perdez de l’argent de toute façon! Si vous placez votre argent dans un compte d’épargne bancaire, vous obtenez environ 0,5% à 1% d’intérêt. Cela ne suffit pas pour suivre le rythme de l’inflation et des impôts. Le pouvoir d’achat de votre argent vaudra ainsi moins l’an prochain que cette année, et encore moins l’année d’après.

Voilà pourquoi c’est une crainte qu’il faut réellement surmonter.

Voici donc quelques suggestions sur la façon de surmonter votre peur et de commencer à voir des rendements réels. Vous verrez que comprendre la bourse est vraiment simple.

Ne vérifiez pas tous les jours l’évolution de vos placements

Supposons que vous investissiez 100€, et le lendemain vous perdez 4€. C’est une déception. Puis, le lendemain, vous gagnez 4,30€. Le gain de 30 centimes ne compense pas le sentiment d’avoir perdu 4€.

C’est un phénomène appelé ‘l’aversion aux pertes’ que les experts de la finance comportementale ont documenté pour montrer que les humains détestent bien plus de perdre que de gagner (deux fois plus, en fait). La peur de perdre de l’argent est donc plus grande que la joie d’en gagner. Pour cette raison, il est important de se rappeler que les expériences sur le marché ont des hauts et des bas, des bons et des mauvais jours.

Si vous regardez trop souvent vos pertes et vos gains, cela pourrait vous décourager.

Il y a quelques façons d’éviter de se décourager par des pertes. Faites comme moi: vérifiez votre portefeuille seulement une fois par an, le 2 janvier.

En plus de cela, gardez le calme, continuez, et ayez confiance dans les gains historiques à long terme du marché. Et travaillez avec ce que l’on appelle la moyenne d’achat. Si vous auriez 1.000€ à investir, par cette stratégie, vous allez investir 100€ par semaine pendant 10 semaines, au lieu de 1.000€ en une seule fois (vous pouvez aussi le faire sur une base mensuelle).

De cette façon, vous ne serez pas constamment à comparer la valeur actuelle de votre fonds de placement avec la valeur qu’il avait au seul jour où vous l’avez acheté.

Comprendre la bourse est donc aussi vivre tranquillement.

Considérez le coût de ne pas investir

Supposons que vous investissiez 500€ par mois à partir de vos 30 ans jusqu’à la retraite à 65 ans. Si vous obtenez une moyenne de 8% de rendement, vous aurez construit ainsi une réserve de 1,15 million d’Euros. Mais si vous attendez jusqu’à ce que vous ayez 40 ans pour commencer, vous n’obtiendrez même pas la moitié de ce montant: 479.000€. Et si vous aviez été assez intelligent pour commencer à 25 ans, et bien ce supplément de 5 ans porte votre total à 1,8 million.

Donc, au plus les gens retardent le jour où ils vont enfin commencer, au plus ils auront à contribuer pour rattraper. Chaque Euro que vous gagnez grâce à vos placements est un Euro que vous ne devrez pas gagner à votre travail plus tard.

Comprendre la bourse est comprendre qu’il faut investir le plus vite possible.

Comprendre la bourse, c’est prendre le chemin facile

Investir n’est pas réservé à ceux qui savent comment choisir et négocier des actions individuelles. Pour la plupart d’entre nous, réussir n’est qu’une question de contribuer autant que possible à nos comptes de retraite sur une base régulière, et de mettre cet argent à travailler dans un portefeuille diversifié.

Vous pouvez facilement diversifier en mettant votre argent dans une combinaison d’un fonds indiciel d’actions internationales et d’un fonds obligataire, comme je l’explique dans ma formation Devenir Riche. Mode d’Emploi.

« Voici la triste vérité: certains d’entre vous n’auront jamais le tempérament ni les connaissances pour investir dans des actions. Ils ne pourront jamais comprendre la bourse. »

L’histoire a donc montré que comprendre la bourse est élémentaire: le marché boursier a été l’une des plus grandes sources de richesse à long terme, avec un rendement en moyenne de 10% par an au cours du siècle dernier pour les investisseurs à long terme qui ont acheté un indice à faible coût, et ont réinvesti leurs dividendes.

Malheureusement, nous savons également, grâce à une étude de Morningstar, que, alors que le marché offre un rendement de 10%, l’investisseur moyen n’a gagné que 3% de son argent parce qu’il a voulu acheter des actions individuelles, qu’il a pris des décisions stupides, a changé trop fréquemment d’actions, utilisé des courtiers à haut coût, et commis une foule d’autres décisions insensées.

Certains nouveaux investisseurs ne sont pas faits pour comprendre la bourse et investir dans des actions

Voici la triste vérité: certains d’entre vous n’auront jamais le tempérament ni les connaissances pour investir dans des actions. Ils ne pourront jamais comprendre la bourse. Est-ce que cela vous handicape? Certainement. Vous avez un outil de moins dans votre boîte à outils de création de richesse. Mais le savoir est important parce que cela peut vous aider à éviter d’autres erreurs.

Comment savoir si vous êtes l’un de ces investisseurs qui, en raison de leur manque de connaissances, devraient éviter d’investir dans des actions individuelles cotées en bourse?

Voici quelques signes:
-Vous ne comprenez pas comment, dans certaines situations, une action de 10.000€ par action peut être moins chère qu’une action de 3€.
-Vous ne pouvez pas lire un compte de résultat ou un bilan.
-Vous ne pouvez pas comprendre un rapport annuel.
-Vous ne savez pas ce que signifie le rendement.
-Vous ne savez pas ce qu’est le ratio prix/bénéfice.
-Même si vous avez la formation pour comprendre et exécuter les tâches énumérées ci-dessus, vous n’avez pas le temps de le faire (comptez une à deux heures par jour au minimum), ni même l’envie. Il n’y a pas de honte à reconnaitre cela, c’est mon cas également.

Ce n’est pas grave. C’est pour vous que les fonds indiciels ont été inventés. Comprendre la bourse est simple grâce à ces produits. Cependant certains d’entre vous n’auront jamais le tempérament pour investir même dans des produits aussi simples que ceux-ci.

Voici les signes:
-Vous devenez physiquement malade en voyant que les cours de vos fonds tombent (alors que les investisseurs expérimentés considèrent cela comme une opportunité à saisir).
-Vous perdez le sommeil en possédant des actions.
-Vous avez pensé, ou dit, que ‘le marché boursier est comme un casino’.

Quels investissements devriez-vous considérer si vous n’êtes pas capable d’investir dans des actions ou des fonds d’actions?

Si vous souhaitez obtenir un bon rendement net de l’inflation après impôt et que vous n’êtes pas capable d’investir dans des actions, vous ne disposez que d’une solution de rechange raisonnable si vous n’êtes pas spécialisé dans certains domaines spécifiques (p.ex. achat de droits d’auteur de musique ou écriture de films): investir en immobilier.

D’un point de vue purement anecdotique, il semble que un nombre plus important d’investisseurs soient capables de gérer de manière responsable les investissements immobiliers que les actions, parce qu’ils sont tangibles. Vous pouvez voir une propriété locative. Vous pouvez la toucher, l’améliorer et comptabiliser physiquement l’argent que vous collectez.

Il existe de nombreuses sous-spécialités pour ceux qui investissent dans l’immobilier, y compris les maisons de location individuelles, les appartements, les immeubles d’habitation, les unités de stockage, les immeubles de bureaux, les bâtiments industriels et même les places de parking. Chacune a ses propres avantages et pièges, en faisant appel à différents types de personnes.

Que faire si vous n’aimez ni les biens immobiliers, ni les actions?

Si vous êtes incapable de posséder des biens immobiliers ou des actions en raison de considérations émotionnelles ou d’éducation financière, vous n’avez réellement pas de chance.

Contentez-vous de garder votre argent dans la banque et dans une assurance-vie défensive. Vous ne gagnerez jamais beaucoup plus que le taux d’inflation, et vous vivrez toute votre vie de vos chèques de paie, de vos économies, et peut-être, plus tard, si cela existera encore, de votre pension de retraite.

Si vous ne pouvez pas tolérer un peu d’inconfort au nom de l’amélioration de votre propre situation financière, vous devrez accepter les rendements inférieurs à vos réelles nécessités. C’est la nature du monde. Personne n’obtient jamais ce qu’il veut, assis à ne rien faire. Il ne faut pas comprendre la bourse pour saisir cela.

devenir riche mode d'emploi

Nouveau: édition 2018

Conquérir Votre Liberté Financière

Méthode Garantie

100% de réussite

Vos commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je m’appelle LUC BRIALY.
Et je vais vous faire conquérir votre liberté financière.

Découvrez comment travailler moins pour gagner plus, placer son argent, utiliser l'investissement immobilier et préparer sa retraite.
Je l'ai fait avant vous. Je suis millionnaire et financièrement indépendant.
Vous pourrez le devenir également!

Rendement locatif
Divi
booking.com
GRATUIT: recevez votre livre sur votre liberté financière
CLIQUEZ
Immobilier bien débuter

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Ce livre gratuit vous apprendra comment bien débuter en 3 étapes dans l’investissement immobilier

 

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

Devenez riche vous aussi

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

Immobilier bien débuter

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Ce livre gratuit vous apprendra comment bien débuter en 3 étapes dans l’investissement immobilier

 

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

productivité

TROP DE TRAVAIL
et
PAS ASSEZ DE TEMPS?

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE:

en 7 jours vers la PRODUCTIVITE ULTIME

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

Devenez riche vous aussi

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

productivité

TROP DE TRAVAIL
et
PAS ASSEZ DE TEMPS?

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE:

en 7 jours vers la PRODUCTIVITE ULTIME

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

LANCEZ-VOUS

Gagnez de l'argent en ne faisant

que ce que vous aimez faire

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE de 7 jours

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

LANCEZ-VOUS

Gagnez de l'argent en ne faisant

que ce que vous aimez faire

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE de 7 jours

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.