Effectuez votre emploi à domicile

Comment convaincre votre patron</a><noscript><img class=Effectuer votre emploi à domicile est la condition minimum (mais pas suffisante) pour devenir riche. Les nouvelles technologies permettent de vous libérer de votre esclavage.

Minimum mais pas suffisante, car le but réel est de travailler partout où vous avez envie, comme moi qui écrit ceci de mon balcon avec vue sur la Méditerranée.

Si nous sommes bien d’accord qu’il existe plusieurs façons d’être riche, et que chacun en a sa définition, il est bien certain que l’on ne peut pas être riche (dans le sens d’être libre) en passant toute sa sainte journée au bureau, jour après jour, semaine après semaine, mois après mois…

La technologie d’aujourd’hui, notamment en télécommunications, permet d’acquérir cette liberté.

Certaines entreprises l’ont bien compris, et ce sont celles qui sont réellement efficaces et efficientes, et ce seront celles-là qui survivront demain.

Même dans les ministères, le phénomène est irréversible.

« Chez nous, presque tout le monde peut travailler à la maison », explique Tom Auwers, directeur du Service Fédéral Belge de la Sécurité Sociale, dans « La Libre Belgique » du 10/2/2011.

« Ce sont les travailleurs qui décident eux-mêmes. Rien n’est imposé par les managers. Quelque 92% de notre personnel peuvent effectivement travailler à domicile. C’est impossible pour certaines fonctions, comme celle de réceptionniste. Et près de 69% travaillent effectivement à la maison de façon plus ou moins régulière. »

Pour rendre les choses possibles, cette administration a dû investir dans la technologie. « Il est important de rester connectés. Nous nous sommes équipés d’ordinateurs portables, Blackberry, caméras, systèmes de téléconférence Nous avons également dû numériser nombre de nos documents », précise Tom Auwers.

Avec quels résultats ? « Nous avons 22 % de papier en moins et réduit de 40 % nos espaces de bureaux. Sans compter l’empreinte écologique en déplacements. »

Les nouveaux riches (dans le bon sens du terme) seront les personnes qui pourront travailler partout, et qui ne sont pas condamnés à un poste de travail unique. D’après votre propre définition du bonheur de travailler, cela sera au minimum à domicile, mais cela pourra être partout dans le monde où votre mobile fonctionnera, et où un accès Internet est disponible.

Voici le New Deal : travaillez où vous voulez et quand vous voulez, tant que les résultats sont obtenus.

Moi qui ai travaillé pour une société japonaise, je peux en témoigner. Leur façon traditionnelle de travailler présente un rendement proche de zéro. J’ai vu, de mes yeux vu, des patrons japonais rester à leur bureau à ne rien faire pendant des soirées entières, car ils estimaient qu’il devait être absolument les derniers à quitter le bureau. Un jour, j’ai réalisé le test: je suis resté jusque 21h30 à travailler à un dossier. Le directeur général japonais est resté à s’ennuyer, passant son temps sur Internet. Quand je suis enfin parti du bureau, j’ai garé ma voiture un peu plus loin. Même pas une minute après, il quittait l’entreprise également. Quel gâchis!

Il n’y a que des avantages à réaliser son emploi à domicile, et en réalité partout au monde, sauf au bureau. C’est bon pour le milieu puisque vous utilisez moins votre voiture (ou même les transports en commun). C’est bon pour votre humeur. C’est bon pour votre productivité.

C’est surtout la condition sine qua non pour conquérir votre indépendance et vivre vos rêves.

Il est temps de négocier avec votre patron de travailler plus souvent à la maison. Et si vous êtes votre propre patron, just do it!

L’invention du travail à la chaine date de 100 ans, et elle a modifié de façon révolutionnaire notre façon de travailler. Les tâches ont été compartimentées, se sont regroupées sur le principe de l’unité de lieu et de temps, et ont conduit à la sédentarisation des travailleurs sur une carrière rectiligne jusqu’à leur pension.

L’internet, le travail à domicile, le temps partiel, la flexibilité et le vieillissement de la population (qui créera une pénurie de travailleurs) vont à nouveau révolutionner notre façon de travailler. Et d’une façon beaucoup plus agréable que le travail à la chaine.

Les avantages de l’emploi à domicile

Beaucoup d’employeurs ont peur de perdre le contrôle sur leurs collaborateurs. Ils craignent que l’employé ne fera plus rien à la maison. Rien n’est moins vrai, car ceux qui travaillent à la maison sont en général plus productifs que ceux qui restent au bureau.

Si vous pouvez travailler où vous voulez, vous êtes plus productif, plus satisfait, plus loyal à votre employeur, moins stressé et moins souvent malade.

(Gajendran, R., Harrison, D. 2007. The good, the bad, and the unknown about telecommuting: Meta-analysis of psychological mediators and individual consequences. Journal of Applied Psychology, 92: 1524-1541)

Convaincre votre patron

Il faut désamorcer les craintes de votre patron en lui proposant des règles précises au sujet de vos prestations, et de votre accessibilité pendant que vous n’êtes pas au bureau. Dites à votre patron que vous voulez régulièrement communiquer avec lui au sujet de votre emploi à domicile. Commencez par deux jours par semaine, de préférence le lundi et le mardi (vous aurez ainsi déjà des weekends de 4 jours). Proposez certainement d’être au bureau le vendredi, car c’est le jour où la plupart des employés et des patrons quittent l’entreprise plus tôt (vous pourrez donc partir plus tôt aussi). Assurez que vous serez toujours disponible, certainement par e-mail.

Proposez-lui un essai de deux semaines, qu’il peut toujours révoquer. Il est temps de démontrer que vos résultats sont nettement meilleurs dans ces circonstances, qu’en restant au bureau! Si après deux semaines tout va bien, ne rediscutez surtout pas votre acquis, et continuez à rester à la maison pendant deux jours par semaine.

Après un mois ou deux, et si vos résultats sont excellents, il sera temps de proposer de ne plus venir qu’un jour par semaine au bureau, toujours de préférence le vendredi.

Si nécessaire, troquez certains avantages qui vous seront moins nécessaires, comme une voiture de société par exemple. Ceci permettra à votre patron de rationaliser sa décision en votre faveur.

Vous connaissez probablement les dadas de votre patron. Réfléchissez bien à l’avance comment vous allez désamorcer toutes les réserves qu’il pourrait avoir.

Vous ne voulez bien sûr pas être dérangés à tout moment! Convenez de communiquer au maximum par e-mail, le téléphone devant être l’exception.

Oui mais… vous ne pourrez pas accéder à votre PC de bureau…

Si votre entreprise n’a pas de système d’accès à vos fichiers et à votre e-mail via n’importe quelle connexion à Internet, il est temps d’installer le logiciel GoToMyPCsur le PC de votre firme. Vous pourrez travailler aussi bien sur Mac que sur PC de partout dans le monde, avec des app pour iPad, iPhone et Android.

Pour une somme dérisoire, vous aurez accès à vos fichiers, à votre réseau, à votre e-mail et vos programmes, même s’ils ne sont pas installés chez vous. Vous resterez donc productif quand vous voyagerez, quand vous effectuerez votre emploi à domicile, et vous éviterez les trajets inutiles vers le bureau. Sur le site du développeur, vous pouvez bénéficier d’un essai gratuit pendant 30 jours.

J’ai employé ce système depuis plus de 10 ans à ma plus grande satisfaction.

Vous avez réussi à convaincre votre patron?

Vous avez réussi à briser les chaînes qui vous reliaient à ce poste de travail fixe et à ces stupides conventions de travailler de 9 heures à 17 heures?

Il est temps d’employer au maximum toutes les ressources que vous avez apprises dans notre système de la gestion du temps radicale.

Plus de temps perdu dans des réunions inutiles, dans des discussions privées oiseuses, de trouver des choses à faire pour s’occuper. À vous l’efficience et l’efficacité totales. Pareto et Parkinson sont vos assistants de tous les jours. Vous êtes devenus plus libre, plus productif, et votre entreprise obtiendra de vous des meilleurs résultats!

Et, en lisant mon livre Eliminez, vous ne travaillerez bientôt plus que 2 heures par jour:

[contentblock id=2 img=gcb.png]

Soumettre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Partagez!

Si vous avez aimé cet article faites le savoir!