VIVEZ RICHE

Lettre à mes enfants qui débutent dans la vie

Lettre à mes enfants qui débutent dans la vie

Mes chéris,

Je suis là pour vous conseiller, vous faire jouir de mon expérience, mais c’est vous qui devrez faire le chemin. Vous devrez faire votre vie vous-même.

C’est vous qui êtes responsable de vos propres rêves, et surtout de les réaliser. Personne d’autre ne peut réussir cela aussi bien que vous, et personne ne s’y intéressera autant que vous. Si vous voulez vraiment quelque chose dans la vie, vous devez aller le chercher vous-même. Les fées n’existent que dans le monde de Cendrillon et de la Belle au Bois Dormant. Vous devez tuer vos propres dragons et construire votre propre royaume. Trop de vies ont été perdues à attendre en vain que quelqu’un vienne pour régler les problèmes plutôt que de le faire soi-même. Posez vous sans cesse la question: ‘Si c’est pas moi, alors qui?’, et ‘Si pas maintenant, alors quand?’

Dans cette lettre à mes enfants, j’ai donc pensé qu’il serait utile que vous sachiez les sept choses que j’aurais voulu connaître quand j’avais votre âge: cela m’aurait beaucoup aidé et cela m’aurait évité beaucoup des erreurs que j’ai faites.

1. Rappelez-vous toujours que l’indépendance signifie pouvoir contrôler votre temps

Le plus grand luxe auquel vous pourrez accéder dans votre vie est le contrôle de votre temps. Cela signifie que vous pouvez faire ce que vous voulez, quand vous le voulez, et comment vous le voulez, tout en gagnant assez pour vous permettre le mode de vie que vous désirez. Essayez à tout prix de réaliser ce projet beaucoup plus vite que moi: je n’y suis arrivé qu’il y a que dans ma cinquantaine, n’ayant pas compris l’importance de ceci quand j’étais jeune. J’étais trop attiré par l’ivresse de la carrière, du statut social, de la possession et de l’argent que pour visualiser cette vérité première. Ma seule excuse était que j’avais une revanche à prendre sur mes années d’enfance pas tellement roses d’un point de vue financier. Une excuse que vous n’avez certainement pas.

Pour certaines personnes, le prix de cette indépendance est inférieur à ce qu’il est pour d’autres parce qu’ils ne se soucient pas vraiment de conduire une petite Peugeot d’occasion plutôt qu’une BMW, ou parce qu’ils peuvent vivre dans un petit appartement confortable plutôt que dans une grande maison avec jardin paysagé et piscine. Pour d’autres, le coût de cette réussite est beaucoup plus élevé parce qu’ils obtiennent trop de plaisir de vêtements d’un grand couturier, d’un sac à main griffé ou d’un 4X4 pour rouler en ville. C’est le genre de chose qui a petit à petit séparé votre maman de moi (parmi beaucoup d’autres choses il est vrai). Dans un couple, il est vital de s’entendre sur ces choix. Personne ne peut faire cela à votre place. En outre, il n’y a pas de réponse juste ou fausse. Chacun vit son bonheur différemment, et chacun a bien droit à cela.

La conséquence pratique de ceci est que chaque décision que vous prendrez dans votre carrière, vos achats et votre comportement devrait impliquer des arbitrages monétaires avec votre mode de vie, et la réalisation de bons compromis à ce sujet. Trop de gens font l’erreur tragique de croire que leur but est de mourir avec la plus grande fortune possible. C’est faux. Un meilleur objectif est de mourir avec la plus haute valeur bilantaire nette possible qui est compatible avec le mode de vie que vous voulez avoir, tout en jouissant de chaque seconde sur cette terre.

2. Concentrez-vous sur ce que vous voulez réellement, pas sur ce que vous pensez ce que vous devriez vouloir

Il y aura un jour, à un certain moment dans l’avenir, où vous mettrez votre pull préféré pour la dernière fois, écouterez votre chanson préférée pour la dernière fois, verrez vos proches pour la dernière fois, et expirerez votre dernier souffle. Peu importe ce que nous accomplissons dans la vie, vous et moi allons mourir un jour. Rien ne peut changer cela. C’est une réalité incontournable qui est aussi naturelle que notre naissance.

Lorsque vous vous rendez compte que chaque seconde entre ce moment, ici et aujourd’hui, et votre dernier souffle en est une où vous avez tout à gagner et sur laquelle vous ne pourrez jamais revenir, il devient clair que vous ne devriez pas perdre ce temps précieux de votre vie pour des gens, des emplois, ou des situations qui ne comptent pas, ou n’ajoutent rien à votre bonheur personnel. Aujourd’hui est un cadeau, c’est pourquoi il est d’ailleurs appelé ‘le présent’.

Croyez-moi, je l’ai vécu avant vous: lorsque vous avez vingt ans, vous êtes inquiet à propos de ce que tout le monde pense de vous; lorsque vous avez quarante ans, vous ne vous souciez plus de ce qu’on pense de vous; lorsque vous avez soixante ans, vous vous rendez compte que personne ne pensait à vous.

La dure leçon de tout ceci est qu’essayer de vivre pour le bonheur des autres n’est pas faire preuve de ‘responsabilité’ ou de ‘devoir’. Si leur bonheur exige votre sacrifice, ils ne vous aiment pas vraiment parce qu’ils exigent que vous payez le prix de leur contentement. Ne soyez pas la réussite d’un autre. Cela aussi je l’ai compris trop tard, mais heureusement que je l’ai tout de même compris enfin à un moment donné, car cela a été la plus grande raison de mon bonheur quotidien depuis.

Cela signifie aussi que vous devrez trouver la grande étincelle qui illumine votre âme la plus profonde.

J’ai ainsi découvert que pour moi, mon plus grand bonheur réside dans ma paix intérieure et le plaisir simple que j’ai de faire uniquement ce que je veux, quand je le veux, où je le veux, et surtout avec qui je le veux, et le plus possible avec ma chère June, avec vous, et avec mes précieux amis à travers le monde. Le restant de ma vie sera toujours trop court que pour perdre mon temps à ce que je n’aime pas faire, avec des gens qui ne m’intéressent pas.

L’indépendance financière a été un des moyens de ce bonheur, jamais un but en soi.

Ne soyez pas pris en otage par les attentes de votre famille (même pas celle de votre papa!), de vos amis ou de la société. Les chaînes forgées par l’amour et l’affection peuvent faire encore plus mal que celles en acier.

3. Choisissez vos amitiés et vos romances

Avec qui vous partagerez votre vie importe beaucoup plus que toute autre décision que vous prendrez.

Il n’y a peut-être pas de plus puissante influence sur la trajectoire de votre vie que l’homme ou la femme que vous épouserez. Il ou elle peut agir comme un fort courant océanique, vous aider à atteindre vos objectifs de vie plus rapidement ou au contraire ralentir votre voyage. Si par exemple vous désirez comme moi une vie de nomade digital pleine d’aventures et de rencontres, mais que votre conjoint vous veut à la maison tous les soirs pour regarder la télé au lieu de suivre votre passion, vous serez inutilement retenus comme un cheval de course qui s’est lui-même métamorphosé en tortue. Si vous êtes un gourmet sans cesse en quête de nouvelles sensations culinaires, mais que votre partenaire n’aime que le steak-frites-salade chaque jour, vous vous engagez pour un parcours rempli de frustrations pour chacun. Si vous aimez l’amour, mais que votre compagnon préfère jouer au football, vous finirez par le tromper. Vous ne serez jamais vraiment libre de réaliser vos espérances de vie. Soyez en certains, cela tournera finalement mal. N’acceptez en cette matière aucun compromis: ce sera tout ou rien.

La même chose est vraie de l’amitié. Vous finirez par devenir en grande partie comme les personnes avec qui vous passerez votre temps. Cela est dû, ente autres, à la puissance quasi incompréhensible de la référence sociale. De très sérieuses études ont ainsi démontré que le plus grand facteur qui déterminera si quelqu’un sera gros ou mince est la posture de ses amis: c’est la pression sociale de faire ‘partie du groupe’ qui exerce sans relâche son action.

C’est ainsi que votre groupe d’amis deviendra votre groupe de référence. S’ils ont des idées fausses sur la réalité d’aujourd’hui, vous risquez de les partager rapidement, et de fausser aussi votre jugement sur ce qui se passe autour de vous. Choisissez donc des relations qui vous aident à vous élever plutôt que de vous abaisser, et qui vous font découvrir des implications auxquelles vous n’aviez pas pensé.

Autre chose à ce propos. On dit souvent ‘la vie est difficile’. C’est malheureusement parfois vrai. Mais rarement. Ce qui la rend véritablement et en permanence difficile, ce sont les gens difficiles. Ne perdez pas votre temps avec eux: ce sont des boulets à vos pieds qui vous entraînent dans leur délires déprimants. La vie est trop courte que pour perdre ne fût-ce qu’une seconde avec des imbéciles. Elle est malheureusement trop courte aussi pour pouvoir jouir davantage de l’amitié de gens brillants.

Ceci nous amène à quelque chose qui est extrêmement important. Ne l’oubliez jamais dans vos relations personnelles ou dans vos affaires: les gens ne se rappelleront pas si vous aviez raison ou pas. Ils se rappelleront uniquement comment vous les avez traités. Ne faites pas comme moi, qui l’ai trop souvent négligé.

4. Choisissez des expériences plutôt que des choses matérielles

Lorsque vous regardez en arrière sur votre vie, qu’est-ce ce qui apporte le plus de joie? Le plus grand bonheur? Le plus de saveur?

Pour 99,99% de l’humanité, les expériences et les souvenirs spécifiques sont ce qui est chéri le plus. Étude après étude, il a été démontré que l’argent dépensé en expériences génère du bonheur de vie durable, alors que l’argent dépensé en biens matériels ne peut rien faire pour votre état d’âme, une fois la joie de la possession passée.

Par conséquent, une fois que vous serez financièrement stables, si le choix se résume à aller en voyage avec votre famille ou ajouter un peu plus d’actions de Procter & Gamble à votre portefeuille, faites plutôt le voyage avec votre famille. L’argent a une limite naturelle pour générer du plaisir avec l’utilitaire, mais une capacité pratiquement illimitée pour le plaisir des grandes expériences.

Pourquoi pensez-vous donc que je passe ma vie à voyager, à me faire des amis et à aller les visiter partout dans le monde, plutôt que d’accumuler les objets, les beaux meubles ou les voitures chères? Et encore, moi je peux me payer toutes ces choses, même si je ne le fais pas, car je n’en vois pas l’utilité. Mais pour vous, qui devez encore tout réaliser, il s’agira de faire les bons choix.

5. Collectionnez les actifs générateurs de trésorerie, évitez les dettes

Cet aspect des choses est profondément lié au conseil précédent, et le renforce. Tout comme il vaut mieux acheter des expériences que des objets, il vaut mieux acheter des investissements que des coûts.

Beaucoup ne peuvent résister à une belle voiture, une propriété trop grande et trop luxueuse, et pleins de gadgets inutiles qui coûtent beaucoup, mais ne rapportent rien, et qui ne laissent plus d’argent à la fin du mois. Les riches et les futurs riches investissent, eux, dans du patrimoine qui leur fournira des revenus passifs, tout de suite ou plus tard. Leur revenus croissent de ce fait en continu, pas leurs dettes. Ils deviennent ainsi de plus en plus riches, car l’argent crée l’argent.

Votre premier grand investissement doit donc être votre logement: évitez autant que possible de rendre un propriétaire riche à votre place en louant votre habitation. N’écoutez surtout pas les conseils de ceux qui disent qu’il vaut mieux louer qu’acheter. Les gens qui vous diront cela vous prouveront ainsi que non seulement ils ne savent pas compter, mais qu’en plus ce sont de piètres conseillers en finances personnelles.

6. Ne vous prenez pas trop au sérieux

Le plus gros contrat que vous aurez négocié dans votre carrière? L’examen le plus important que vous venez de réussir? Ces félicitations de votre patron? La réalité est que si on vous annonce demain que la Terre sera anéantie par un astéroïde dans les 24 heures, ce seront bien les dernières choses que vous aurez à l’esprit.

Perdre un être cher, surtout un enfant, est l’ultime tragédie. Ou l’annonce d’une maladie grave. A part cela, rien n’est vraiment un gros problème. N’oubliez jamais que, dans presque tous les cas, vous êtes toujours libre de vous lever et de marcher vers la sortie si vous n’êtes pas d’accord avec ce qui se passe. Ne laissez pas la force de l’inertie vous convaincre que les circonstances ont dépassé votre contrôle.

Ne croyez pas ceux qui vous disent qu’il n’y a rien à faire. Battez-vous sans relâche contre l’injustice, le racisme, la discrimination, l’ignorance, la bêtise et la petitesse des tentations populistes et fascistes. Au pire, partez. Ce n’est pas fuir, ce sont simplement les dégoûtés comme vous qui s’en vont. Laissez les dégoûtants rester bêler avec les autres.

Ne croyez et ne partagez jamais les explications faciles du genre ‘c’est la faute aux autres, aux immigrés, aux étrangers, aux juifs, aux arabes, aux cathos, aux syndicats, aux réfugiés, aux patrons, au gouvernement, à la gauche, à la droite, à l’Union Européenne, etc.’, et autres mythes et mensonges encore plus stupides. Ne croyez pas aux recettes suspectement faciles données par certains pour régler les problèmes: les seuls qui en profitent, c’est eux. Faites l’effort d’aller plus loin, de vérifier, de contrôler. Ne jalousez pas votre voisin, le boucher du coin ou votre patron qui semble faire de curieuses affaires. Prenez tout simplement votre propre destin en vos mains. Partagez simplement votre bonheur et votre expérience avec votre famille, vos amis, et tous ceux qui comme vous sont de bonne volonté.

Vous ne recevrez jamais que peu d’amour si vous n’en donnez pas. Paul Mc Cartney l’a si joliment (et définitivement) chanté avant moi: ‘And in the end, the love you get is equal to the love you give’. C’est un message beaucoup plus vrai, authentique et vérifié que les conneries qu’on entend de certains, dont on se demande s’ils sont capables de donner de l’amour plutôt que de la haine.

7. Ne laissez pas les erreurs de jugement des autres influencer votre identité, votre estime de soi et votre futur

Mon premier entretien d’embauche dans une grande multinationale connue pour l’excellence de ses équipes de marketing a été une catastrophe: je rêvais d’être engagé mais mon interlocuteur, le directeur du personnel, a estimé que je n’étais pas fait pour ce métier. Peu après, je me suis fait expulser après un mois déjà de la 1ère société où j’ai pu travailler comme responsable du marketing, mon patron me reprochant mes méthodes irréalistes. Comme vous le savez, et comme je l’ai prouvé par ma carrière, ces patrons ont eu tort. Mais à l’époque, ma confiance a sérieusement été ébranlée! Heureusement que je ne suis pas du genre à abandonner si facilement. Et heureusement aussi pour toutes les sociétés suivantes qui ont vu ‘mes méthodes irréalistes’ les conduire au succès.

Elton John a été rejeté par chaque compagnie de disques avant de se jumeler avec Bernie Taupin, le fameux parolier, et de faire la carrière que l’on sait.

J.K. Rowling a vu chaque grande maison d’édition refuser ses manuscrits d’Harry Potter. Les agents littéraires ne pensaient pas que son travail était bon. Elle est devenue entretemps milliardaire et a changé l’industrie du divertissement pour toujours.

Si vous ne croyez pas fondamentalement en votre propre valeur, comment pouvez-vous espérer des autres qu’ils aient foi en vous ou en vos idées?

R

C’est la responsabilité de chacun de travailler à son rêve

➡ Vous êtes étudiant?

➡ Vous êtes indépendant?

➡ Vous êtes employé?

➡ Vous êtes fonctionnaire?

➡ Vous êtes sans travail?

➡ Vous êtes retraité?

C’est votre responsabilité de travailler à votre rêve.

Et d’en faire une réalité.

Ma formation Éliminez va vous aider.

Eliminez

Une Année De Formation

pour ne plus

travailler que 2 heures par jour

 

Vos commentaires

 

 

6 Commentaires

  1. Merci pour votre excellent article!

    Je suis d’accord avec chaque mots de votre article! J’aurais aimé que mes parents me disent la même chose, vos enfants ont beaucoup de chance de vous avoir. Je transmettrai les mêmes valeurs à mes (futurs) enfants.

    J’ai 33 ans et j’espère atteindre la liberté que vous décrivez bien avant l’âge de 50 ans (j’espère!).

    Pour moi le but de la vie est la recherche du bonheur, et il n’a de sens que s’il est partagé.

    Réponse
  2. Bonjour Luc,

    Merci pour votre excellent article.
    J’aurai aimé avoir les mêmes conseils à mes 20 ans.
    Personne d’autre que soi-même ne peut décider sa destinée ou son esprit.
    Nous avons tous les choix dans la vie. Et notre vie actuelle est le résultats des choix faits.
    J’espère que vos enfants appliqueront vos conseils de sagesse.
    A nous tous le bonheur et la réussite.

    Réponse
  3. Bonjour Luc,
    Aujourd’hui j’ai 33 ans, un métier d’ingénieur conseil que j’apprécie, une résidence principale et un 2e appartement en rénovation… Mais malgré mon aisance financière je suis malheureux, car en plein divorce.
    Cette perte de repères m’a amené à faire un bilan sur ma vie, mes rêves, ma recherche du bonheur.
    J’ai visité votre site d’abord pour ses conseils financiers, mais j’y ai découvert bien plus que ça.
    MERCI beaucoup pour vos paroles de sagesse.

    Réponse
    • Fabien, votre témoignage nous touche tous. En reprenant votre destin en mains, vous redécouvrirez aussi le bonheur.

      Réponse
  4. Votre article est excellent!
    Merci beaucoup pour le partage de vos expériences de vie!
    J’ai enfin compris à 41 ans (vaut mieux tard que jamais!) qu’il ne faut plus se préoccuper de ce que les gens pensent de vous. Et qu’il est capital de prendre ses responsabilités si l’on veut réaliser ses rêves.
    Comme vous le dites très bien, la vie est trop courte pour faire ce qu’on n’aime pas vraiment.
    Sachez qu’avec vos mots, vous avez marqué une étape importante de mon existence.
    Je pense que je me souviendrai pour longtemps de vous, Luc Brialy!
    Encore merci beaucoup pour votre sagesse qui vient du fonds de votre âme généreuse.
    Maintenant, c’est à chacun de nous de tout faire pour vivre une vie heureuse avant de disparaître dans la noirceur comme le disait en son temps Arkad, l’homme le plus sage du monde.

    Réponse
    • Merci de votre générosité et de votre gentillesse, Mazourki! Continuez ainsi votre chemin vers la lumière!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je m’appelle LUC BRIALY.
Et je vais vous faire conquérir votre liberté financière.

Découvrez comment travailler moins pour gagner plus, placer son argent, utiliser l'investissement immobilier et préparer sa retraite.
Je l'ai fait avant vous. Je suis millionnaire et financièrement indépendant.
Vous pourrez le devenir également!

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE:

en 7 jours vers la PRODUCTIVITE ULTIME
COMMENCEZ VOTRE FORMATION
Immobilier bien débuter

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Ce livre gratuit vous apprendra comment bien débuter en 3 étapes dans l’investissement immobilier

 

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

Devenez riche vous aussi

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

Immobilier bien débuter

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Ce livre gratuit vous apprendra comment bien débuter en 3 étapes dans l’investissement immobilier

 

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

TROP DE TRAVAIL
et
PAS ASSEZ DE TEMPS?

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE:

en 7 jours vers la PRODUCTIVITE ULTIME

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

Devenez riche vous aussi

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

TROP DE TRAVAIL
et
PAS ASSEZ DE TEMPS?

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE:

en 7 jours vers la PRODUCTIVITE ULTIME

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.