PLACER VOTRE ARGENT

Voici la meilleure stratégie pour placer son argent

Voici la meilleure stratégie pour placer son argent

Placer son argent est beaucoup plus simple que beaucoup ne le pensent, du moins dans une perspective à long terme.

Le problème à notre époque actuelle est que l’on ne peut pas ouvrir un journal, allumer la radio, regarder la télévision sans entendre de mauvaises nouvelles à propos des marchés financiers, ou sans que l’on mentionne l’une ou l’autre crise immobilière.

La peur fait en effet vendre.

On ne peut pas décemment espérer voir un journaliste écrire en première page: ‘pas de nouvelles, tout va bien!’.

Par conséquent, en ce qui concerne les investissements financiers, beaucoup d’entre nous pensent que rien n’est encore possible. ‘Les Français sont des veaux’ disait le général de Gaulle. Si l’on regarde comment ils gèrent leur argent, le constat reste d’actualité. comment expliquer qu’un pays produisant plus de 400 fromages place l’essentiel de son épargne sur deux produits à la rentabilité pathétique: le Livret A et l’assurance-vie en euros?

Et la situation ne va pas s’arranger. Le gouvernement a décidé de geler la rémunération du Livret A à 0,75%. Quant au rendement des fonds en Euros, il devrait tomber à présent à moins de 1,5%.

Connus pour leur aversion du risque, placer son argent se résume donc pour les Français à épargner sur un livret d’épargne ou signer un contrat d’assurance-vie à risque réduit.

Ils ont tort, grand tort.

Car la triste réalité est qu’ils perdent de l’argent. Les intérêts d’un carnet d’épargne ne compensent même pas pour l’inflation. Ils s’appauvrissent ainsi de jour en jour.

Pour placer son argent correctement,  il n’y a aujourd’hui pas d’autre solution que d’investir en actions boursières.

Vous pouvez creuser davantage ce sujet et devenir vous aussi un investisseur heureux en vous procurant ce livre que je vous offre gratuitement: cliquez ici.

Oui mais… les temps sont mauvais pour placer son argent

L’histoire est pleine de catastrophes financières: la grande crise des années 30, le grand crash de 1987, les attaques terroristes du 11 septembre 2011, les attaques à Madrid en 2004, la bulle immobilière aux États-Unis, la déconfiture des banques en Europe, la faillite de la Grèce, la crise de Chypre, le Brexit, etc.

A chaque fois, les bourses ont souffert, mais ont récupéré tout aussi bien. Parfois même les bourses vont tellement bien qu’on entend dire: ‘ce n’est pas le moment d’investir, car les cours vont chuter bientôt!’

« Ce n’est donc apparemment jamais le bon moment pour placer son argent correctement. La raison en est que la plupart des gens ne réfléchissent qu’à court terme. Quelle erreur! »

Une des questions que je reçois le plus fréquemment à propos de placer son argent est: où trouver encore de nos jours un rendement de 10%? C’est une question qui m’étonne toujours. Il existe en effet depuis toujours des placements qui font cela, et dont les résultats sont objectifs, mesurables et prouvés.

Lors de mon dernier contrôle cette année, j’ai relevé plus de 500 fonds de placement vendus en France qui ont eu un rendement de plus de 10% ces 10 dernières années! Pourquoi donc cette curieuse question?

Prenons par exemple le S&P 500, qui est un indice boursier sérieux et indépendant, basé sur les 500 plus grandes sociétés cotées sur les bourses américaines. Depuis sa fondation au 1er janvier 1927, il a eu un rendement annuel moyen de l’ordre de 10%, dividendes réinvestisMalgré toutes les catastrophes qui se sont produites pendant cette longue période, malgré les mauvaises nouvelles, malgré les problèmes avec les bourses, quelqu’un qui a placé un euro en 1927 sur le S&P 500, en reçoit donc, sans rien faire, sans y toucher, plus de 5.000 aujourd’hui.

Placer son argent ainsi donne donc de tout autres résultats qu’un carnet d’épargne, avec finalement moins de risques. Il est en effet bien difficile de supposer une catastrophe totale avec cet indice, puisque cela signifierait que l’entièreté de l’économie de la plus grande nation au monde disparaîtrait. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais cela me semble tout de même une garantie plus solide que celle offerte par un carnet d’épargne, qui est soit-disant garanti au maximum de 100.000€ par des États comme la France, la Grèce, l’Italie ou la Belgique qui sont en réalité depuis longtemps virtuellement en faillite! Je me demande vraiment comment ils feront pour rembourser tout le monde le jour où un gros problème se présentera avec une grande banque.

Mais voilà le grand paradoxe: les gens sont terriblement irrationnels quand il s’agit de placer leur argent. Ils préfèrent la certitude de perdre leur argent au risque d’en gagner.

Depuis début 2013, la bourse américaine bat à nouveau tous les records et a déjà oublié tous les mauvais chiffres précédents. Et peut-être entretemps, quand vous lisez ceci, elle aura à de nouveau chuté (et remonté?).

C’est ce que font les bourses. Monter et descendre.

Et pourtant, à long terme, sur une perspective de 20 ans environ, toutes ces catastrophes et ces réussites n’influencent pas vraiment le cours de l’histoire financière: sur minimum 20 ans, les actions gagnent toujours.

Il faut placer son argent à long terme

Je ne le répéterai jamais assez. Si vous souhaitez vraiment investir pour conquérir votre liberté financière, vous devez pouvoir vous passer de votre argent pendant au moins dix à quinze ans, voire plus même si possible!

Si vous avez l’intention d’utiliser votre capital avant ce délai, et ne voulez courir aucun risque, il n’y a qu’une seule solution: le livret d’épargne! Mais si vous voulez investir avec succès, vous avez besoin de temps, tout simplement. Investir en bourse signifie que la valeur de votre capital investi va fluctuer tous les jours, voire même toutes les minutes. Mais plus votre horizon de placement s’allongera, plus l’impact de ces fluctuations boursières (= volatilité) sur vos placements diminuera.

Si vous investissez en bourse, vous avez sûrement remarqué qu’il y a plus de jours durant lesquels la Bourse monte que de jours durant lesquels la Bourse baisse. Une course au sommet ne se déroule pas sans heurts, et sera de temps à autre freinée par des corrections boursières.

Le temps est essentiel pour investir

Si vous avez investi de l’argent destiné à rénover dans les deux ans votre salle de bain, de telles corrections boursières s’avéreront vite problématiques! Si vous voulez au minimum compenser votre perte, votre capital devra encore être investi pendant plusieurs années. La probabilité est beaucoup plus grande que vous parveniez à votre objectif si vous avez un horizon de 20 ans, plutôt que 5. C’est pourquoi mieux vaut toujours investir à long terme (20 ans ou plus).

ÉVOLUTION BOURSES MONDIALES DEPUIS 1990

ÉVOLUTION BOURSES MONDIALES DEPUIS 1990

Le temps répare tous les maux, même boursiers. Les crashs du passé ont beau être pénibles, le placement à long terme adoucit toujours la peine. Plus votre horizon de placement est long, plus la probabilité d’un rendement élevé augmente.

Même sur 10 ans, placer son argent en actions rapporte en moyenne énormément plus que tout autre type de placement:

Rendement 10 ans

Source: Rabo Bank

Votre profil d’investisseur

Il est important en la matière de tenir contre de son profil d’investisseur pour placer son argent. Vous devez absolument faire le type d’investissement qui vous correspond le mieux.

En général vous allez prendre moins de risques au fur et à mesure que vous vieillissez. Quelqu’un dans la cinquantaine va en général moins investir en actions que quelqu’un de plus jeune. Cela se manifestera dans la proportion entre actions, placement à revenu fixe, et réserve de trésorerie. La logique en est simple: au fur et à mesure que vous vieillissez, vous aurez évidemment moins de temps que pour corriger une crise boursière importante, et bien placer son argent devient une tâche plus délicate.

Le profil d’investisseur de quelqu’un de 25 ans sera complètement différent. Pour placer son argent, cette personne a devant elle plusieurs dizaines d’années comme horizon de placement. Quelques mauvaises années boursières n’auront pas tellement d’importance car il est prouvé qu’à long terme les actions ont toujours le meilleur rendement de tous les placements financiers.

Placer son argent est simple

Placer son argent uniquement sur un carnet d’épargne ou une assurance-vie n’est donc en aucun cas une attitude responsable vis-à-vis du maintien de votre patrimoine familial, sauf si vous êtes très âgé, et encore.

Mais, à l’autre bout du spectre, il y a aussi des gens, et j’en ai rencontré quelques uns, qui passent des heures chaque semaine à transpirer sur leurs investissements. Ce sont ceux qui achètent des actions individuelles et qui semblent réellement jouir de la lecture des bilans de société et des opinions des analystes.

La plupart d’entre nous, cependant, ne sont pas comme ça. Et certainement pas moi. Nous voulons de bonnes performances avec un faible risque, mais entre nos emplois, nos familles et nos loisirs, nous n’avons pas beaucoup de temps à suivre le marché. Nous avons bien mieux à faire.

Si cela résume votre situation, j’ai le portefeuille parfait pour vous pour placer son argent sans difficulté. Il ne va pas seulement battre la performance de la plupart des gens qui passent des heures sur leur investissement, il va battre environ 80% de l’argent géré par des professionnels. Et le mieux de tout, comme une plante d’intérieur idéale, ce portefeuille prospère sur la paresse. Il performe superbement même si vous ne faites attention à lui pendant seulement 15 minutes par an.

Il est basé sur le simple fait que le marché est plus intelligent que tout individu unique. Si le marché dit qu’une action vaut 20 euros, il y a une probabilité élevée que cette action vaut en effet probablement quelque chose comme 20€.

Cela peut vous surprendre. La plupart des analystes de marché visent à vous faire croire qu’il y a des hordes de bonnes affaires non découvertes. Mais pensez à la façon dont le monde fonctionne et vous réalisez combien cette proposition est totalement irréaliste.

Chaque jour en effet, des milliers de gestionnaires de fonds communs de placement hautement concurrentiels et d’experts de fonds de pension très bien payés explorent le marché à la recherche de bonnes affaires pour placer son argent. Quand ils pensent qu’une action est sous-évaluée, ils l’achètent. De la même façon, si les pros croient qu’une action est surévaluée, ils la vendent et continuent à le faire jusqu’à ce que cette action répond à leur définition de la juste valeur. Penser que vous allez battre le système et que vous allez trouver l’action non découverte est un peu comme penser que vous pouvez errer dans un désert exploré à fond et repérer une mine d’or que tous les géologues professionnels ont négligée.

La meilleure preuve de l’intelligence du marché est que même les professionnels ne peuvent pas suivre son rythme. Environ 80% des fonds communs de placement gérés activement sont à la traîne du marché. Ils sont plombés par les salaires de leurs dirigeants, par les coûts de recherche, par les frais de commercialisation, par les redevances versées aux planificateurs financiers, par des frais de négociation.

Voici une idée simple

Si la gestion active ne bat pas le marché, pourquoi ne pas la jeter et acheter le marché à la place?

Vous achetez le marché en investissant dans une petite collection de fonds indiciels à faible coût. Ces fonds suivent passivement les hauts et les bas des indices de marché, tels que l’indice MSCI World des actions mondiales ou l’indice S&P500 des actions américaines. Votre combinaison exacte des fonds peut varier, mais l’avantage clé de cette stratégie est qu’elle vous donne une large diversification parmi des centaines d’actions et/ou d’obligations à un coût d’achat extrêmement bas.

Pourquoi est-ce si important? Parce que les coûts faibles sont essentiels en ce qui concerne le succès de l’investissement. La plupart des investisseurs paient environ 2,5% de leurs actifs chaque année pour investir dans des fonds communs de placement gérés activement, ou pire encore dans l’achat d’actions individuelles. Alors que vous pouvez devenir un investisseur performant pour 0,2% un an ou moins. Le couple de points de pourcentage que vous épargnez va directement à votre ligne de fond et peut avoir un effet considérable au fil du temps.

Imaginons que vous ayez un portefeuille de 200.000€. Vous pourriez économiser environ 4.600€ en devenant un investisseur passif plutôt que de perdre de l’argent dans des fonds communs de placement gérés activement. Après quelques années, en supposant que vous réinvestissiez toutes vos économies, la différence ne cesserait de croître et de se développer. En supposant des taux typiques de rendement, l’argent que vous pourriez économiser ainsi serait plus que suffisant que pour vous acheter une voiture de luxe en 10 ans. Ce que par ailleurs je ne vous conseille pas vraiment, vous avez mieux à faire avec votre argent que d’acheter une bête voiture.

Chaque fois que je montre les chiffres, les gens sont naturellement sceptiques. Placer son argent ainsi semble trop beau pour être vrai. Est-ce qu’il est vraiment si facile? Bien sûr que oui. Encore un fois, la bourse est simple à comprendre, mais les gens sont compliqués.

Et est-ce ce que la gestion professionnelle coûteuse ne peut donc pas accomplir quelque chose?

Malheureusement non. Si vous nous en doutez, considérez que le S&P 500 a généré des rendements de l’ordre de 10% depuis des dizaines et des dizaines d’années. Comparez ceci à ce que la moyenne des fonds commun de placement activement gérés a accompli, et je pense que vous serez impressionnés.

Placer son argent facilement et intelligemment est finalement du simple bon sens.

Ma stratégie repose sur quatre idées

La première idée, comme nous l’avons déjà vu, est de garder vos coûts bas. Cela garantit que ce soit vous, et pas votre conseiller financier, qui récolte la plupart du rendement de votre portefeuille.

La deuxième idée est de diversifier entre les différents types d’actifs. Ce faisant, vous vous assurez que pas un seul événement fortuit puisse dévaster votre portefeuille. Vous pouvez employer une stratégie équilibrée classique, qui consiste à mettre 60% de votre argent dans des actions et 40% en obligations, mais vous pouvez ajuster la composante d’actions vers le haut si vous êtes jeune et prêt à prendre risque supplémentaire dans la poursuite de grands rendements. A l’inverse, vous pouvez diminuer la partie d’actions si vous êtes plus âgé et plus conservateur. Notez cependant qu’à l’heure où j’écris ceci, les taux d’intérêts sont tellement bas qu’il vaut tout aussi bien de garder son argent en trésorerie qu’en obligations.

Un portefeuille modèle pourrait donc être, suivant vos propres convictions, quelque chose comme:

  • 60% dans un index MSCI World
  • 40% dans un index d’obligations

ou

  • 75% dans un index S&P 500
  • 25% en trésorerie (en attendant de meilleurs taux d’intérêts)

ou

tout autre combinaison de 2 à 5 index maximum si vous voulez mettre quelques accents dans votre gestion, comme je le fais moi-même dans mon propre portefeuille.

La troisième idée est de rééquilibrer une fois par an pour revenir à votre allocation d’actifs d’origine. Si vos actions augmentent en valeur, par exemple, vous devez vendre une partie et investir le produit de cette vente en obligations. Cela garantit que vous soyez constamment en train de vendre à haut prix et d’acheter à bas prix.

Supposons que vous désirez constituer un portefeuille avec 50% d’actions (avec un index S&P 500 par exemple) et 50% d’obligations (avec un index d’obligations). Vous achetez désormais chaque mois pour 100€ de l’un et de l’autre. Après un an, vous avez donc acheté pour 1.200€ d’actions et 1.200€ d’obligations. Vous avez donc dépensé pour 2.400€. Vous allez regarder à présent la valeur de votre portefeuille après cette première année. Vous constatez que votre participation en index S&P 500 vaut à présent 1.400€, et celle en index d’obligations 1.250€.  C’est bien, votre portefeuille s’est bien valorisé puisque vous avez dépensé 2.400€, mais votre portefeuille en vaut à présent 2.650! Par contre, vous avez désormais plus de valeur en actions qu’en obligations, alors que votre stratégie était d’en avoir 50% de chaque. Vous devriez donc avoir 1.325€ dans chaque catégorie. Vous allez donc vendre pour 75€ d’actions et acheter avec cet argent des obligations. Votre portefeuille est à nouveau rééquilibré à 50%-50%. Vous faites cela une fois par an.

Je vous assure que c’est pour moi plus difficile à expliquer ceci qu’à exécuter par vous. Une fois que vous avez compris le principe cela ne prend que 5 minutes chaque année.

La quatrième idée est de construire votre portefeuille petit à petit. Vous investissez chaque mois vos économies et vous évitez par conséquent les aléas de l’achat à un moment donné du temps. Vous achèterez ainsi automatiquement plus de parts quand leur prix est au plus bas. Vous gagnez toujours. Si vous investissez pour le long terme, comme je vous conseille toujours de le faire, le moment où vous acheter est donc nettement moins important que le temps pendant lequel vous conservez votre avoir. Si vous achetez chaque mois durant au moins 20 à 30 ans quelques portions, vous effacez toutes les variations à court terme. C’est pour cette raison que j’estime qu’il n’y a pas de mauvais moment pour investir dans des actions.

C’est tout. Si vous suivez ces quatre idées, vous allez réussir. Vous pouvez adapter cette stratégie en fonction de votre situation et vos préférences individuelles. Placer son argent de cette façon est extrèmement simple et productif. Dans la leçon 27 de ma formation Devenir Riche. Mode d’Emploi. je vous enseigne, pas à pas, dans un français simple et compréhensible, quel fonds choisir et dans quelle banque, et comment faire cela avec le moins de taxes possible. Vous pouvez devenir millionnaire ainsi, c’est garanti.

Au boulot en 3 mouvements

1. N’envisagez que 4 compartiments pour placer votre argent

2. Achetez la formation qui vous guidera

devenir riche mode d'emploi

Nouveau: édition 2018

Conquérir Votre Liberté Financière

Méthode Garantie

100% de réussite

3.Apprenez tous les secrets pour placer votre argent

Faut-il investir dans l’or?

Si vous voulez savoir s’il faut investir dans l’or, il faut regarder d’abord les résultats à long terme: ils sont absolument pathétiques. Evidemment.

La leçon des crises financières

Les crises financières sont des opportunités pour investir: c’est alors le bon moment pour réévaluer votre stratégie de placement.

Le conseil financier des banques

A maintes reprises, j’ai constaté que le conseil financier prodigué par les banquiers n’est que rarement approprié. Pourquoi?

Mon cadeau de mariage préféré

Le plus chouette cadeau de mariage que j’ai reçu à l’époque était celui d’un très bon ami. Il m’a acheté des actions de Total. Je ne blague pas.

La Grexit et votre portefeuille

L’incapacité de nos dirigeants à résoudre la Grexit ne présage rien de bon. A votre place, j’attendrais avant d’investir dans l’économie européenne.

Vos commentaires

 

 

6 Commentaires

  1. J’ai lu une partie de vos commentaires et de vos livres. Très intéressant et je suis en train de voir pour investir. Une question il y a des sites qui proposent aussi d’investir et un site qui s’appelle YOMONI propose ce genre d’investissement. Est ce faible ?? Ou doit on s’en occuper soi même pour être sur de ne pas se faire arnaquer. Parce que en vous lisant et en lisant ces sites, je n’arrive pas trop qui croire, et si je dois foncer pour investir.
    Merci de m’éclairer et peut être aussi de m’apporter un certain soulagement à vouloir foncer.

    Réponse
    • Avec 0,6% de frais de gestion, plus 0,7% de frais de mandat et 0,3% de frais des ­trackers, Yomoni estime faire économiser 2% de son capital par an par rapport aux contrats classiques des banques, dont le cumul des frais annuels avoisinerait plutôt 3,6% de l’épargne placée en contrats multisupports, une fois ajoutés les frais des fonds.​
      C’est toujours beaucoup trop de frais, et je ne peux donc pas vous le conseiller.
      Achetez donc vous même votre tracker dans une banque bon marché. Avec un peu d’assistance et de formation, sélectionner les indices boursiers et trackers correspondants est à la portée des épargnants curieux. Le problème est que ces placements ne rapportent pas assez de commission aux banquiers traditionnels pour les convaincre d’en faire la promotion. Vendre des placements reste plus lucratif que d’apprendre aux épargnants à faire leur marché.​
      Dans la leçon 27 de ma formation Devenir Riche. Mode d’Emploi. je vous enseigne, pas à pas, dans un français simple et compréhensible, quel fonds choisir et dans quelle banque.

      Réponse
  2. Bonjour Luc,
    Juste pour vous remercier pour votre formation, elle est remplie d’informations. Je l’ai débutée hier et j’ai hâte de me mettre à l’action.
    Bonne journée
    Dalila

    Réponse
  3. Bonjour Luc,
    Je suis avec attention votre blog et vous remercie pour le partage de votre expérience.
    J’ai une question simple: j’ai découvert dernièrement le portefeuille permanent de Ray Dalio (All-Weather) ou encore dans le même style le portefeuille ‘anti-crise planétaire’ d’Harry Brownes.
    Quel est votre point de vue à ce sujet ?
    Merci d’avance,
    Lionel

    Réponse
    • Bonjour,
      Merci de m’avoir écrit.
      Ces portefeuilles sont des variations sur le thème de la diversification.
      Le back-testing du portefeuille de Dalio donne un rendement de 9,7% par an durant la période de 41 ans entre 1972 et 2013. Le gros avantage a été que même la plus mauvaise année n’a vu une diminution que de 3,9%, ce qui en fait une performance excellente, surtout pour ceux qui cherchent la stabilité des revenus.
      Le back-testing du portefeuille de Brownes donne un rendement de 8,87% par an durant la période de 42 ans entre 1972 et 2014. Ici, la plus mauvaise année n’a vu une diminution que de 5,3%, ce qui en fait également une performance excellente, également pour ceux qui cherchent la stabilité des revenus.
      Dans une période comparable, le S&P 500 a réussi par contre une performance de 12,1%, mais il vrai avec une mauvaise année record de -36,6%!
      Sur une période comparable de 20 ans, en réutilisant ces résultats pour une projection potentielle, cela signifie que si vous placez par exemple 500€ par mois, vous pourriez obtenir un capital (hors frais et taxes) de 349.364,07€ avec Dalio, de 316.864,54€ avec Brownes, mais de 465.521,18€ avec le S&P 500 (mais avec des hauts et bas importants).
      Tout dépend donc de votre situation.
      Si vous êtes en situation de construction de votre capital vers votre indépendance financière avec un horizon de placement de minimum 20 ans, la volatilité de votre placement est nettement secondaire à la performance moyenne. Une stratégie agressive avec une très grande majorité d’actions, comme un index S&P 500, s’impose. Cela vous fera gagner dans notre exemple jusqu’à 150.000 bruts de plus qu’en diversifiant en d’autres classes d’actifs.
      Si par contre, vous êtes en phase de consommation de votre actif, un portefeuille comme celui de Dalio peut être plus intéressant, car le flux de revenus sera plus stable.
      Un autre problème est que les portefeuilles de Dalio ou de Brownes sont typiquement américains et qu’il faut les transposer vers la situation en France. Non seulement il faut trouver des actifs comparables, mais en plus la fiscalité de ces portefeuilles est terriblement décourageante. Il est impossible de rééquilibrer chaque année ses allocations sans payer énormément de taxes et éventuellement déséquilibrer votre PEA. Ceci complique sérieusement l’application de la méthode. De plus, l’achat/revente d’obligations d’Etat est assez malaisé en France et assez coûteux. Enfin, acheter un index S&P 500 ne coûte quasi rien en frais de courtage, par contre créer un portefeuille mouvant est nettement plus coûteux, ce qui diminue encore plus la prestation nette.
      Cordialement.
      Luc

      Réponse
  4. Bonjour Monsieur BRIALY,
    Je lis depuis plusieurs semaines vos excellents articles et je viens de commander la formule VIP pour compléter mes lectures. Tout d’abord un grand merci pour la richesse de vos articles!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je m’appelle LUC BRIALY.
Et je vais vous faire conquérir votre liberté financière.

Découvrez comment travailler moins pour gagner plus, placer son argent, utiliser l'investissement immobilier et préparer sa retraite.
Je l'ai fait avant vous. Je suis millionnaire et financièrement indépendant.
Vous pourrez le devenir également!

Rendement locatif
Divi
booking.com
GRATUIT: recevez votre livre sur votre liberté financière
CLIQUEZ
Devenez riche vous aussi

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

Immobilier bien débuter

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Ce livre gratuit vous apprendra comment bien débuter en 3 étapes dans l’investissement immobilier

 

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

Devenez riche vous aussi

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

Immobilier bien débuter

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Ce livre gratuit vous apprendra comment bien débuter en 3 étapes dans l’investissement immobilier

 

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

TROP DE TRAVAIL
et
PAS ASSEZ DE TEMPS?

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE:

en 7 jours vers la PRODUCTIVITE ULTIME

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

Devenez riche vous aussi

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

TROP DE TRAVAIL
et
PAS ASSEZ DE TEMPS?

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE:

en 7 jours vers la PRODUCTIVITE ULTIME

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.