PLACEZ VOTRE ARGENT
Faut-il acheter des actions ou plutôt des fonds de placement?
Acheter des actions ou des fonds de placement?

Devez-vous acheter des actions individuelles ou investir en fonds de placement? Cela peut vous paraitre un choix difficile, mais cet article va vous aider à prendre une bonne décision.

Il est absolument nécessaire d’investir dans des actions en bourse si vous voulez protéger vos économies et faire croître votre patrimoine.

Laisser votre argent sur un livret d’épargne ou une assurance vie de type défensif vous fait perdre de l’argent chaque jour et est dangereux.

Vous pouvez creuser davantage ce sujet et devenir vous aussi un investisseur heureux en vous procurant ce livre que je vous offre gratuitement: cliquez ici.

Je n’ai cependant jamais caché que je ne crois pas que la plupart des investisseurs moyens doivent acheter des actions individuelles pour réussir à gagner de l’argent. Il existe un autre moyen qui doit être pris en considération: acheter des fonds de placement.

Comme vous le savez à présent si vous me lisez régulièrement, investir dans un fonds de placement signifie que vous achetez des parts d’un portefeuille qui est géré par un gestionnaire de portefeuille professionnel.

Ce gestionnaire a la responsabilité d’acheter des actions prometteuses, ou de vendre celles dont le potentiel est épuisé ou devient incertain. Une fois que vous avez choisi un bon fonds, votre responsabilité est de continuer à acheter des parts chaque mois, chaque fois que vous touchez des revenus. Dans ce cas, il est plus intéressant pour vous d’acheter des fonds de capitalisation, puisqu’ils réinvestissent automatiquement les dividendes, vous faisant ainsi profiter au maximum du système des intérêts composés.

Très souvent aussi, ils vous feront bénéficier aussi d’une fiscalité plus avantageuse via votre PEA.

Tout ce que vous avez à faire, est de vérifier une fois par an si ce gestionnaire fait bien son travail, et si le fonds continue à être géré en accordance avec vos objectifs premiers. Rien de plus aisé, de plus confortable, et de plus pratique.

Et dans la plupart des cas, c’est encore plus facile et encore plus performant de travailler avec des fonds de placements indiciels, qui éliminent le problème du contrôle du gestionnaire de fonds et ont démontré qu’ils obtiennent les meilleurs résultats.

Acheter des actions individuelles soi-même par contre signifie que c’est votre responsabilité de construire un portefeuille, d’étudier tous les rapports de sociétés, de consulter les avis des analystes financiers, de donner des ordres de bourse, et de vous tenir continuellement au courant de ce qui se passe avec les entreprises dans lesquelles vous avez investi.

« Il s’agit après tout de l’argent que vous avez durement gagné! Pour beaucoup de gens, placer son argent est équivalent à une torture intellectuelle permanente. »

Voici donc quelques considérations pour vous aider à choisir entre acheter des actions en direct ou investir via un fonds de placement (que vous pouvez aussi acheter via votre assurance-vie).

Acheter des actions individuelles ou investir en fonds de placement

Savez-vous analyser un bilan financier?

Êtes-vous formé à lire, comprendre et analyser les bilans financiers, les comptes d’exploitation et les résultats trimestriels des sociétés? Et avez-vous le temps de le faire (comptez plusieures heures par semaine)? Si la réponse est oui, choisir et acheter des actions ne devrait pas vous poser de problèmes particuliers, et il semble quelque peu incongru de payer un gestionnaire pour faire ce que vous pouvez faire vous-même sans problème. Sauf si bien sûr vous préférez ou avez l’obligation de passer votre temps à d’autres choses.

On en arrive ainsi au point suivant:

Avez vous du plaisir à étudier, comprendre et analyser les comptes des sociétés?

Moi même je suis parfaitement capable d’analyser les comptes d’une société, je suis formé à cela et j’ai l’expérience nécessaire. Et bien, il ne me viendrait pas à l’idée d’acheter des actions en direct. J’ai vraiment autre chose à faire que de m’emmerder à lire ces trucs profondément ennuyeux, et j’ai d’autres plaisirs dans ma vie de retraité nomade que ceux de m’inquiéter chaque jour de ce que Nestlé, Apple, Total, EDF ou Peugeot ont fait ou pas fait.

Si vous êtes comme moi, cela n’a aucun sens de perdre votre temps à essayer de trouver des sociétés individuelles qui méritent que vous envisagiez d’investir votre argent à en devenir actionnaire, et de passer votre temps à suivre les comptes de ces sociétés. Payez donc un professionnel pour acheter des actions qui vous procureront un excellent portefeuille bien diversifié, et jouissez de votre vie.

Aimez vous gérer la complexité de construire un portefeuille diversifié?

Même un portefeuille modeste et très limité devra inclure une vingtaine d’actions. Si vous voulez construire à long terme, maintenir votre patrimoine ou gérer une fortune plus importante, vous aurez à former et gérer un portefeuille contenant 30 à 100 actions. Cela signifie: suivre les cours de toutes ces sociétés, analyser régulièrement leurs prestations financières (au moins tous les 3 mois), tenir à jour les dates des versements de dividendes, réinvestir immédiatement ceux-ci, acheter et vendre vos positions dynamiquement. Si vous aimez ça, si en avez le temps, c’est très bien.

Mais si vous voulez avoir la vie facile, pouvoir vous consacrer à d’autres projets, et gérer votre patrimoine au moyen d’un petit tableau Excel de moins d’un page, préférez donc les fonds de placement.

Avez-vous le besoin obsessionnel de vérifier le cours de vos actions toutes les 5 minutes?

Si vous n’êtes pas capable de raisonner comme un investisseur à long terme, vous avez à vous protéger de vous-même, et ne pas acheter des actions, mais des fonds de placement. Les fonds n’ajustent leurs cours qu’une fois par jour, en dehors des heures de bourse. Ceci vous libère malgré vous de la tentation de resté collé devant votre écran d’ordinateur, et de paniquer ou de vous réjouir chaque fois qu’un cours baisse ou monte de quelques centimes.

De moins bons résultats

Une étude récente sous la direction du professeur de l’Université Catholique de Louvain, Catherine d’Hondt, une sommité sur le sujet, démontre encore une fois (comme toutes les études américaines sur le même sujet) que l’acheteur moyen d’actions individuelles réalise des rendements inférieurs à celui qui achète des fonds de placement. Sur base du comportement d’achat de 65.000 investisseurs d’actions individuelles entre 1999 et 2014, l’étude démontre que les petits investisseurs, plus que les professionnels, sont victimes de comportements d’investissement irrationnels et que ceux-ci diminuent leur rendement. En d’autres mots, si vous n’avez pas les connaissances de base nécessaires pour investir et si vous n’avez pas assez d’expérience des marchés financiers, il ne sera pas évident de réaliser de bons résultats. Ce n’est donc pas une mauvaise idée de déléguer ce travail à des gestionnaires de fonds professionnels.

Un test de 5 secondes pour savoir si vous devez acheter des actions individuelles

En conclusion de tout ceci, il semble donc bien qu’une source commune de confusion pour les nouveaux investisseurs est de savoir s’ils devraient essayer de construire un portefeuille eux-mêmes d’actions individuelles ou, alternativement, investir dans une structure groupée comme un fonds commun de placement, et en particulier un fonds indiciel à faible coût.

Bien que la question elle-même est quelque peu erronée – en fin de compte, même un fonds indiciel est constitué d’actions individuelles et est construit selon une pondération spécifique grâce à l’utilisation d’une méthodologie spécifique – elle soulève un point important: ce que vous faites pourrait être potentiellement désastreux pour le patrimoine de votre famille.

Pour ceux qui veulent savoir s’ils doivent acheter des actions individuelles, ma règle générale est qu’un investissement réussi sur de longues périodes de temps se résume à une seule phrase: toute entreprise est un mauvais investissement si vous payez trop pour elle. En réalité, vous pouvez remplacer le mot ‘entreprise’ par ‘actif’: cela vaut également si vous investissez dans des obligations ou dans l’immobilier.

La plus grosse erreur que je vois souvent de nouveaux investisseurs commettre, est de ne pas comprendre ce qui détermine le prix des actions au cours des décennies. Pour tenir compte de cela, j’ai développé un test qui ne prend que 5 secondes à exécuter et qui m’a déjà bien servi à estimer le niveau relatif de connaissance d’une personne qui veut sélectionner elle-même les actions individuelles qu’elle achète.

Le test

Pour le test, je pose la question suivante: ‘Si une entreprise gagne 1 euro par action, est en croissance de 3% par an et devrait faire cela éternellement ( c.à.d. suivre simplement le rythme de l’inflation, que nous estimons également pour la facilité à 3%), combien devriez-vous payer pour cette action?’

Si vous ne pouvez pas répondre à cette question en moins de cinq secondes (vous pouvez employer une calculatrice), vous n’avez probablement pas intérêt à choisir des actions individuelles pour votre propre portefeuille. Au lieu de cela, vous trouverez certainement un portefeuille largement diversifié de fonds indiciels à faible coût plus approprié à votre situation.

Pourquoi suis-je si drastique en la matière? Parce que le temps passant, les cours boursiers sont valorisés par le bénéfice par action, et vos rendements dépendent de combien vous avez payé pour chaque action par rapport à ces gains.

C’est la définition même de placer son argent

Si vous ne pouvez pas me dire combien est un prix ‘juste’ pour un 1 euro de gains à un taux de croissance spécifique, vous ne pouvez pas espérer placer de l’argent convenablement. Vous entrez dans un jeu dont vous ne connaissez pas les règles et vous traitez vos actifs de retraite et la sécurité de votre famille d’une façon inconsidérée. Je vous en supplie: si vous êtes dans ce cas, achetez des fonds de placement.

Pour ceux d’entre vous qui sont intéressés par la réponse au test: cela dépend du taux de rendement que vous voulez atteindre. En ce sens, c’est une question piège. Quelqu’un d’assez expérimenté fixera le prix qu’il doit payer pour une action en fonction du rendement qu’il exige. S’il veut gagner 15% sur son argent – ce qui est bien au-delà des rendements à long terme générés en moyenne par les actions – il ne peut pas payer plus de 8,33€. S’il veut gagner 12%, un autre rendement très attractif qui dépasse les moyennes historiques, il ne pourra pas payer plus que 11,11€. S’il veut gagner 8%, il ne pourra pas payer plus que 20€. Si le titre se négocie à 30€, l’investisseur devrait savoir qu’il devrait atteindre à un taux de rendement de seulement 6,33%.

Je pense que tout ceci ajoute de la clarté et de la discipline à votre processus de pensée, et que vous pourrez ainsi en toute connaissance de cause acheter des actions individuelles ou des fonds de placement.

devenir riche mode d'emploi

Nouveau: édition 2018

Conquérir Votre Liberté Financière

Méthode Garantie

100% de réussite

Vos commentaires

13 Commentaires

  1. Bonjour Luc,
    Ma banque vient de me rendre compte que je ne peux plus investir dans un ETF (Amundi World et S&P 500) depuis Internet, je ne peux que passer par l’agence et les frais sont plus que doublés.
    Avez-vous des informations sur celà, je ne trouve rien de très intéressant sur internet.
    Mon choix premier est de n’acheter que tous les trois mois plutôt que tous les mois pour revenir au même niveau de frais.
    Est-ce une bonne idée d’après vous ?

    Réponse
    • Bonjour Yoann,
      Fuyez un banquier tel que le vôtre! Il ne mérite ni votre clintèle, ni votre confiance!
      Dans la leçon 27 de ma formation Devenir Riche. Mode d’Emploi. je vous enseigne, pas à pas, quel fonds choisir et dans quelle banque en ligne, et comment faire cela avec le moins de frais, et surtout avec le moins de taxes possibles (oui, je cite même les noms!).
      J’explique également comment investir par trimestre plutôt que par mois pour diminuer les frais.

      Réponse
      • Bonjour Luc, merci pour votre réponse,
        J’ai tenté de me faire un compte Bourso en décembre, en profitant de divers avantages car j’ai des collègues qui travaillent pour eux mais je ne suis pas allé au bout car il y avait toujours un problème de document, de truc de machin, j’ai lâché en pensant « pas sérieux ».
        Je suis à la Caisse d’Epargne (ils avaient la meilleure offre de prêt immobilier pour ma résidence principale, merci Luc pour m’avoir aidé à passer le pas). Pour une operation sur ce fonds on me demandait 7,80€ par transaction avant et 17,20€ désormais en passant par un être humain. Moi aussi je donne des noms ^^

        Réponse
        • J’entends également beaucoup de plaintes au sujet de Boursorama, que je ne conseille donc pas dans mes formations.
          La caisse d’Épargne a une politique commerciale dépassée et scandaleusement chère en matière de frais de bourse.
          Bàv
          Luc

          Réponse
  2. Bonjour Luc
    Tout d’abord merci pour toutes ces articles qui sont vraiment excellents. D’ailleurs je n’arrête
    pas de les lire et relire.
    J’aimerais avoir ton opinion et éventuellement ton conseil: que penses-tu du système de PEE en France?
    Ma femme en a un de par son employeur et nous y épargnons 500 euros par mois sur un fcpe
    (actions européennes basé sur eurostoxx 600) à 80 % et 20% sur un fcpe diversifié (trackers en actions (eurostox50) et obligations mais dont les performances d’après le DICI sont peu satisfaisantes). On investit pour du long terme mais penses tu qu’à long terme (20 ans et +) on pourra obtenir des résultats satisfaisants sachant que c’est de la gestion active et qu’en plus ce sont des actions européennes, toi même tu n’en possèdes pas dans ton portefeuille car notre objectif avec ce PEE (et étant encore jeune,37 ans) c’est d’acquérir notre liberté financière en appliquant ta méthode.
    Merci

    Réponse
    • Je suis en général un grand partisan du PEE car il vous permet de vous constituer une épargne avec l’aide de votre entreprise, en bénéficiant de conditions fiscales et sociales attractives.
      Je suis beaucoup plus dubitatif en ce qui concerne le choix prendre uniquement des valeurs européennes. Les pays de la zone euro demeurent confrontés à leurs problèmes récurrents: faible progression de la consommation, chômage élevé dans certains pays et commerce mondial peu dynamique.
      Je pense que le risque politique reste un des éléments les plus anxiogènes dans la zone euro. Les échéances politiques (élections, stabilité politique) pourraient accroître une incertitude déjà élevée, entraînant des reports d’investissements des entreprises et des décisions de consommation des ménages. La remontée des taux obligataires serait également la conséquence d’un stress plus élevé sur les marchés. Je conseille donc à ceux qui veulent investir en bourse beaucoup de prudence vis-à-vis de la zone euro. Cela vaut également pour la France où les résultats actuels et les perspectives futures du CAC 40 sont absolument douteux.
      En résumé, il vaut mieux diversifier son portefeuille mondialemnt.
      Je ne sais pas si dans le cadre de votre PEE vous pouvez choisir un investissement plus prometteur comme par exemple les actions internationales ou la bourse américaine.

      Réponse
  3. Bonjour,
    Merci pour votre blog.
    D’un portefeuille composé d’une dizaine de fonds de gestion active, j’ai peu à peu basculé mes fonds vers 2 trackers de la maison Vanguard. Il s’agit de VTI et de VXUS. Deux ETF indiciels qui s’échangent sur le marché boursier américain. Les très faibles frais de gestion ainsi que leur diversité inegalée sont les raisons de mon choix. Je suis ainsi investi sur plus de 9000 sociétés réparties dans le monde entier et ce via deux fonds seulement.
    Je souhaite entamer une phase consommation (prévue dans 22 ans) avec 80 % investi sur les fonds actions et 20 % sur un fonds euros. Lorsque la bourse sera dans une période défavorable je puiserai sur le fonds euros qui devrait avoir une durée de vie de 4 ou 5 ans.
    En revanche, je suis partagé sur l’intérêt que représentent les enveloppes fiscales telles que le PEA et l’assurance vie, en matière de buy and hold.
    Je trouve cette dernière beaucoup trop chère. Même si aucun frais d’entrée n’est ponctionné, les frais de gestion annuels plombent énormément le rendement final. Sur un an, c’est peu mais sur 20 ou 30 ans, ce sont des milliers d’euros qui partent en fumée.
    Quant au PEA, nous sommes limités à une zone géographique bien encadrée ou à des trackers synthétiques….
    Cordialement
    Jérôme

    Réponse
    • Tout à fait d’accord avec vous, Jérôme. Je fais quasi la même chose que vous dans mon propre portefeuille. C’est la voie de la sagesse. Comme je suis déjà en phase de consommation, j’ai pour 3 à 5 ans en liquidité. Je n’investis pas non plus en assurance-vie, ni en PEA, à mon âge cela n’a aucun intérêt.
      Par contre, pour ceux qui comme vous sont en phase de constitution de leur richesse, le PEA et l’assurance vie permettent de placer son argent de façon fiscalement intéressante, à condition bien sûr de savoir comment faire. Dans la leçon 27 de ma formation Devenir Riche. Mode d’Emploi. je vous enseigne, pas à pas, dans un français simple et compréhensible, quel fonds choisir et dans quelle banque, et comment faire cela avec le moins de frais, et surtout avec le moins de taxes possibles (oui, je cite même les noms!).

      Réponse
  4. Un portefeuille de 3 fonds indiciels est une bonne base : 1 tracker d’actions américaines, 1 tracker d’actions internationales et 1 tracker d’obligations. Ceci permet une bonne diversification tout en restant simple, avec un rendement intéressant et des frais faibles. Bien sûr on peut affiner et compléter ce portefeuille en fonction de ses convictions personnelles : donner un poids + important à un tracker qu’à un autre, rajouter un tracker d’actions d’un autre pays.

    L’assurance vie est un produit très souple, qui procure un maximum d’avantages fiscaux au bout de 8 ans. On peut y mettre autant d’argent qu’on veut, ouvrir autant de contrats qu’on veut. Les trackers se démocratisent au sein de l’assurance vie. On peut mettre en place des versements programmés, c’est donc l’outil idéal du rentier.

    Merci à Luc pour ce site génial.

    Réponse
    • Tout à fait d’accord, Régis. Mon propre portefeuille est basé sur ce principe: 1 tracker d’actions américaines, 1 tracker international, 2 trackers pour mettre un accent et m’amuser un peu. Pour l’instant, vu les taux d’intérêts, je n’investis pas en obligations, ce qui n’est pas ‘normal’ , mais compréhensible. Je le ferai probablement quand les taux d’intérêts vont remonter.

      Réponse
  5. Excellent article! Je conseille à tous d’acheter votre formation ‘devenir riche’ qui place tout ceci dans son contexte, étape par étape.

    Réponse
  6. Bonjour,
    Je suis en partie d’accord avec vous.
    Commençons par le désaccord: ne jamais avoir acheté d’action est à mon avis un handicap pour choisir un fond. On ne parvient pas à appréhender la bourse et en avons une idée faussée.
    Ceci dit, j’aime bien acheter des actions de grosses entreprises très connues dont les rapports sont assez lisibles.
    Sans côté le côté sympa à consommer une marque qu’on possède!
    Par exemple : Total, Air Liquide, Procter & Gamble, …
    De l’autre effectivement, ça demande un peu de temps et de compétence.
    Pour les fonds que je place en bourse mais sans vouloir y prendre du temps, j’utilise 2 outils: les fonds indiciels (typiquement l’indiciel PEA-PME m’éviter de cherche la pépite), et la gestion sous mandat (qui sélectionne lui-même les fonds).
    Par contre, je n’investi dans des fonds que dans le cadre de l’assurance vie.
    Le cadre du PEA me semble bien moins intéressant et surtout bien moins souple.

    Réponse
    • Je vous comprends parfaitement, mais je maintiens cependant qu’acheter des actions individuelles peut être dangereux pour le novice, même pour appréhender ce qu’est la bourse. J’oserais même plaider pour l’inverse: apprendre la bourse via les fonds, et éventuellement, une fois plus expérimenté, acheter quelques actions individuelles. Je suis moi-même un des propriétaires de Total, (parce que j’ai reçu ces actions comme cadeau de mariage, pas parce que je les ai achetées) et je partage donc parfaitement votre point.
      PEA et assurance-vie sont intéressants pour bénéficier des réductions fiscales, surtout quand on est jeune. Dans ma formation Devenir Riche. Mode d’emploi., j’explique comment employer ces outils de façon optimale.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Je m’appelle LUC BRIALY.
Et je vais vous faire conquérir votre liberté financière.

Découvrez comment travailler moins pour gagner plus, placer son argent, utiliser l'investissement immobilier et préparer sa retraite.
Je l'ai fait avant vous. Je suis millionnaire et financièrement indépendant.
Vous pourrez le devenir également!

Je vous ai aidé? Offrez-moi un café, un déjeuner, un diner!

Rendement locatif
Divi
booking.com
GRATUIT: recevez votre livre sur votre liberté financière
CLIQUEZ
close-image

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Ce livre gratuit vous apprendra comment bien débuter en 3 étapes dans l’investissement immobilier

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Ce livre gratuit vous apprendra comment bien débuter en 3 étapes dans l’investissement immobilier

 

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

TROP DE TRAVAIL
et
PAS ASSEZ DE TEMPS?

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE:

en 7 jours vers la PRODUCTIVITE ULTIME

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

TROP DE TRAVAIL
et
PAS ASSEZ DE TEMPS?

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE:

en 7 jours vers la PRODUCTIVITE ULTIME

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

LANCEZ-VOUS

Gagnez de l'argent en ne faisant

que ce que vous aimez faire

Inscrivez-vous à

ma formation GRATUITE de 7 jours

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

LANCEZ-VOUS

Gagnez de l'argent en ne faisant

que ce que vous aimez faire

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE de 7 jours

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

10 questions sur la retraite



Préparez votre retraite

(dès aujourd'hui)


RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

 

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.