Diminuez votre consommation de chauffage en 10 étapes

consommation de chauffage

RECEVEZ VOTRE FORMATION GRATUITE

Cette formation gratuite vous apprendra comment bien débuter en 3 étapes dans l’investissement immobilier:

CLIQUEZ ICI

Votre consommation de chauffage est un poste-clé dans votre budget, et dites vous bien que les coûts de l’énergie ne diminueront plus à long terme.

Économisez sans investissements majeurs

Le prix ​​de l’énergie est extrême, et l’essence de plus en plus chère.

Pour beaucoup d’entre nous c’est une réalité quotidienne, alors qu’investir rapidement dans une isolation supplémentaire, des panneaux solaires ou une pompe à chaleur n’est pas une option pour tout le monde.

Certainement pas en France, où seulement 60% des gens sont locataires, et ne peuvent donc pas compter sur un propriétaire soucieux d’investir pour diminuer ces coûts. Pourquoi le ferait-il?

Ne pas être propriétaire de sa résidence principale est catastrophique par les temps qui courent: non seulement les loyers vont être petit à petit indexés à des taux que la plupart des personnes n’ont jamais connus auparavant, mais de plus la facture d’énergie s’envole dans une location mal isolée et non préparée pour consommer moins.

Cependant, il existe d’autres moyens moins coûteux d’économiser.

Au moins un cinquième de votre facture d’énergie domestique est consacré au chauffage de l’eau.

Il y a donc une grande opportunité d’économies.

Prendre une douche consomme en moyenne 60 litres d’eau, contre 150 litres pour un bain.

Vous pouvez économiser encore plus en prenant une douche plus courte: au lieu de 9 minutes comme le Français moyen, cela peut aussi se faire en 5 minutes.

Un économiseur de douche est utile. Il mélange l’eau avec l’air, réduisant la quantité d’eau sans que vous vous en rendiez compte. Un pommeau de douche à économie d’eau débite environ 6 litres par minute, soit la moitié d’un pommeau de douche standard.

Autre classique bien à sa place: baisser le chauffage de 1°C permet d’économiser 7% d’énergie.

Fermer les portes ne coûte rien, mais cela empêche la chaleur de s’échapper. Les rubans calfeutrants et bas de porte adhésifs ou à visser qui empêchent l’air de s’infiltrer sont également idéaux pour cela: ils coûtent une poignée d’euros en magasin de bricolage, et peuvent rapporter des dizaines d’euros par an.

Si le chauffage est toujours allumé, il peut être intéressant d’installer une isolation derrière les radiateurs. À l’arrière, beaucoup de perte de chaleur peut se produire à travers la paroi extérieure. Chaque mètre carré de feuille de radiateur peut rapporter jusqu’à 10 euros par an. De plus, vous pouvez également isoler vos canalisations avec une gaine en caoutchouc mousse.

Au fil du temps, des bulles d’air entreront naturellement dans le système de chauffage. La purge peut se faire avec un simple tournevis ou une clé de purge.

Lorsque les lampes brûlent souvent pendant longtemps, il est préférable de les remplacer par des lampes à économie d’énergie ou à LED. Elles sont beaucoup plus économes en énergie, et il y a un large choix de nos jours. Pour chaque ampoule que vous remplacez par une lampe LED, vous gagnez 10 euros sur une base annuelle.

Le réfrigérateur à 4 à 6°C est idéal, le régler beaucoup plus bas n’a pas beaucoup de sens. Contrairement au congélateur, un réfrigérateur consomme également moins lorsqu’il est moins rempli. Les congélateurs, en revanche, doivent être maintenus aussi pleins que possible, avec ou sans polystyrène. Une température de -18 °C est suffisante, chaque degré inférieur coûte 5 % de consommation en plus. Faites-le également dégivrer régulièrement: pour 2 mm de glace contre le mur, vous payez 5 euros de plus par an.

Enfin, débranchez les chargeurs de smartphone et d’ordinateur portable lorsque vous ne les chargez pas. Et éteignez les appareils au lieu de les mettre en veille. Vous économiserez des dizaines d’euros.

En 10 étapes simples, vous pouvez diminuer de façon sensible votre consommation de chauffage, sans grand travail, et avec un investissement dérisoire.

10 étapes simples pour diminuer votre consommation de chauffage

Étape 1: baisser le chauffage d’un degré

Baisser le chauffage de 1°C permet d’économiser 7% d’énergie. Mettez donc un pull (en plus) tout en travaillant à domicile ce jour-là.

Étape 2: prendre des douches plus courtes

En moyenne, les gens prennent une douche de 9 à 10 minutes, et cette durée peut souvent être raccourcie

Utilisez un simple sablier, un minuteur ou l’alarme de votre smartphone, par exemple, jusqu’à un maximum de 5 minutes.

Étape 3: de l’eau chaude à la bonne température

Réglez votre chauffe-eau entre 55 et 60°C.

Ni plus, ni moins.

C’est la température idéale pour prendre une douche ou un bain confortable, et en même temps épargner de l’énergie.

De plus, c’est la loi.

Votre chauffe-eau vous en sera également reconnaissant, car une température plus basse de l’eau génère moins de calcaire.

N’allez cependant pas en dessous de 50°: la dangereuse bactérie Legionella pourrait alors se développer. Elle est surtout dangereuse dans le cas des douches.

Étape 4: les robinets thermostatiques

Investissez en robinets thermostatiques, cela ne coûte qu’environ 25€ pièce, vous le placez extrêmement facilement vous-même (vraiment pas besoin d’un chauffagiste pour cela!!!), et vous faites des économies de consommation de chauffage considérables.

Épargne supplémentaire: il est bien sûr inutile de placer ces robinets dans la pièce où se trouve votre thermostat central (beaucoup de chauffagistes le font, ils font ainsi inutilement monter la facture).

Étape 5: purgez les radiateurs

Pour diminuer votre consommation de chauffage, purgez 2 fois par an vos radiateurs.

Les signes qu’il est temps d’intervenir: un radiateur qui ne chauffe que partiellement, des gargouillements, un radiateur moins chaud que la normale.

Étape 6: installez un pommeau de douche économique

Un pommeau de douche économique peut vous faire épargner jusqu’à 50% d’eau et d’énergie.

Vous pouvez l’installer vous-même en deux minutes.

Étape 7: isolez les conduites d’eau

Si vos conduites d’eau passent par le garage, la cave ou le grenier, isolez-les.

Sinon elles perdront une partie de la chaleur de l’eau pour chauffer des espaces où cela n’est pas nécessaire.

Le coût de l’isolation est dérisoire, le placement extrêmement simple, les économies potentielles de consommation de chauffage importantes.

Étape 8: ayez la pression de l’eau sous contrôle

Trop de pression peut endommager votre chaudière; trop peu de pression diminue le rendement.

La pression idéale se trouve entre 1,5 et 2,5 bars.

N’oubliez pas de vérifier la pression régulièrement, et certainement après avoir purgé les radiateurs.

consommation de chauffage

Étape 9: entretenez votre installation de façon régulière

Votre chaudière est le cœur de votre installation de chauffage.

Si vous voulez en profiter longtemps, entretenez-la bien.

Elle vous en sera reconnaissante, notamment grâce au rendement optimal qu’elle vous procurera.

Cela diminuera votre consommation de chauffage et vos émissions de CO2.

Vérifiez par ailleurs s’il n’y a pas des obligations légales d’entretien régulier dans votre région.

Étape 10: programmez de façon optimale votre thermostat central

Si vous avez déjà un thermostat central mais qui n’est pas programmable, remplacez le.

Vous pouvez facilement le faire vous-même, les fils électriques sont les mêmes.

Si vous n’avez pas encore de thermostat central, il est temps d’appeler un installateur.

Grâce à ce thermostat programmable, vous adapterez la température de votre logement à votre mode de vie. Diminuer la température quand tout le monde est parti travailler et que les enfants sont à l’école. Jouir d’une température agréable quand vous rentrez chez vous, d’une diminution de la température la nuit, d’une grasse matinée le dimanche.

Et tout cela automatiquement.

Beaucoup de confort en plus, beaucoup de consommation de chauffage en moins.

acheter son logement

Acheter son 1er logement 

Devenir propriétaire de son propre logement est un must si vous voulez vraiment atteindre votre indépendance financière.

Voici la formation qui vous guidera dans l'investissement le plus important de votre vie.

Vos commentaires

Seront refusés les commentaires anonymes, insultants, contenant du spam, de fausses adresses email, des liens vers des sites commerciaux ou n’ayant rien à voir avec le sujet. Restez poli et lisez l’article dans sa totalité avant de vous lancer dans des critiques qui le plus souvent sont rencontrées un peu loin.

7 Commentaires

  1. Mon cher Luc,
    Je suis une lectrice assidue de ton blog que je trouve très inspirant. J’aimerais également arrêter de travailler bien avant l’âge légal de la retraite…
    Je me permets de revenir sur ton conseil de régler les chauffe-eau à 60°. La législation en France depuis 2004 impose un réglage au maximum à 50°, pour prévenir les brûlures. En effet, j’ai travaillé dans mes jeunes années dans un centre de brûlés : de très nombreux petits enfants et personnes âgées sont brûlées très gravement par de l’eau chaude sanitaire, au point d’avoir besoin d’une greffe de peau.
    Merci beaucoup pour ton exemple et tes conseils.
    Amicalement.

    Réponse
    • Merci Grenadine!
      En réalité c’est un peu plus compliqué que cela:
      En France, la température de l’eau chaude sanitaire est règlementée par l’arrêté du 30 novembre 2005 qui obéit à deux objectifs :
      -la réduction des risques de brûlure : la température de l’eau chaude au point de puisage ne doit pas dépasser 50 °C dans les pièces destinées à la toilette, 60 °C dans les autres pièces d’habitation ;
      -la prévention du développement des légionelles, lorsque l’installation comporte des points de puisage susceptibles d’engendrer l’exposition à un aérosol d’eau (douches) :
      lorsque le volume entre le point de mise en distribution et le point de puisage le plus éloigné est supérieur à 3 litres, la température de l’eau doit être supérieure ou égale à 50 °C en tout point du système de distribution, à l’exception des tubes finaux d’alimentation des points de puisage. Le volume de ces tubes finaux d’alimentation est le plus faible possible, et dans tous les cas inférieur ou égal à 3 litres ;
      lorsque le volume total des équipements de stockage est supérieur ou égal à 400 litres, l’eau contenue dans les équipements de stockage doit être en permanence à une température supérieure ou égale à 55 °C à la sortie des équipements ou être portée à une température suffisante au moins une fois par 24 h (à 70 °C pour au moins 2 min, à 65 °C pour au moins 4 min ou 60 °C pour au moins 60 min).
      Au final, il est donc conseillé de régler la température du chauffe-eau le plus bas possible, tout en respectant la réglementation relative à la prévention des brûlures et au développement des légionelles. En pratique, selon les installations, entre 55 et 60 °C.
      Je corrige l’article en ce sens!

      Réponse
  2. Merci beaucoup pour ces conseils fort utiles.
    Si j’ose, j’ajoute une astuce, que je mettrai en pratique cet hiver:
    Partir vivre un mois dans le sud de l’Espagne (Malaga) pour limiter les dépenses de chauffage. C’est vrai, je suis retraitée!
    Cordialement.

    Réponse
    • Vous avez tout à fait raison! Nous avons même déménagé aux Îles Canaries: absolument plus de frais de chauffage! Et la vie ici coûte 50% de ce qu’elle coûte en France, à confort supérieur.

      Réponse
  3. Merci Luc pour tes astuces, je le trouve tres utiles.

    Réponse
  4. Bonjour Luc
    Merci pour l’article, toujours interessant de te lire.
    J’ajouterais :
    • Bien isoler sa maison (toiture, plancher, fenetres/rideaux, porte d’entree, portes entre pieces chaudes et froides)
    • gérer l’humidité de l’air en aérant régulierement (meme en hiver) ou en installant des ventilateurs.
    Bonne journee
    Cedric

    Réponse
  5. Merci beaucoup Luc.
    Vos conseils me sont d’une importance sans limite.
    Cdt

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

FORMATION GRATUITE

Vos 10 questions les plus fréquentes sur la retraite

Les retraités en difficulté sont généralement ceux qui ont trop compté sur l’État Providence et n’ont pas préparé leur retraite à temps.
C'EST ICI  >
close-link
FORMATION GRATUITE

Gagner de l'argent en faisant ce qu'on aime

Suivez cette formation GRATUITE pour apprendre comment créer votre propre travail et ne plus avoir envie de vous suicider chaque lundi matin.
C'EST ICI  >
close-link
FORMATION GRATUITE

En 7 jours vers la PRODUCTIVITÉ ULTIME

Trop de travail et pas assez de temps?
Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE.
C'EST ICI  >
close-link
FORMATION GRATUITE

Devenir Riche.
Vous aussi.

Recevez ma FORMATION GRATUITE et apprenez comment vous aussi pouvez atteindre
l’indépendance financière.
C'EST ICI  >
close-link
FORMATION GRATUITE

Immobilier.
Bien débuter.

Cette formation GRATUITE vous apprendra comment bien débuter dans l’investissement immobilier.
C'EST ICI  >
close-link
Accessible pour une durée limitée: 
Le Cercle Privé de Luc Brialy
RECEVEZ:
- COMMENT CONQUÉRIR SA LIBERTÉ FINANCIÈRE: mon livre classé N°1 sur Amazon
-  Mes meilleurs conseils quotidiens
- Les promotions exclusivement réservées aux membres du cercle
C'EST ABSOLUMENT GRATUIT >
close-image