Devenir son propre patron est plus simple que vous pensez

Devenir son propre patron semble compliqué car nous sommes tous depuis toujours conditionnés à consommer plutôt qu’à produire.

Vous pouvez déjà aborder ce sujet utilement en vous inscrivant à ma formation gratuite pour gagner de l’argent en ne faisant que ce que vous aimez faire, même si vous travaillez encore pour quelqu’un d’autre: cliquez ici.

Devenir son propre patron est d’abord une affaire de mentalité

Beaucoup d’entre nous passent beaucoup de temps à regarder des annonces publicitaires à la télévision, à acheter des jouets, à acheter de la nourriture, à acheter des vêtements.

Toujours acheter.

Ce n’est pas différent avec l’information: nous sommes bombardés avec des tweets, des images, des articles, des podcasts, des Instagram-stories.

Mais si vous passez tout votre temps à consommer, quand allez vous donc commencer à créer?

La seule façon de devenir son propre patron et de bâtir une entreprise viable est de penser comme un producteur, au lieu de rester seulement un consommateur.

Alors arrêtez de perdre votre argent pour une autre paire de chaussures ou des produits de soin de la peau, et à la place, passez en mode producteur. 

Il faut devenir son propre patron.

Regardez les emballages des produits.

Étudiez-les attentivement.

Que faut-il améliorer pour que vous voulez les acheter? Comment vous sentez-vous? Quels mots utilisent-ils dans l’annonce de publicité?

Regardez plus loin que la consommation pour vous renseigner sur le processus créatif des gens qui vendent ce que vous achetez habituellement.

Pourriez-vous vendre ce produit? Où le produisent-ils? Pouvez-vous apprendre combien de profit ils font? Pouvez-vous créer une (meilleure) alternative? Et à quel prix?

« Quitter son emploi de neuf à cinq et devenir son propre patron est le rêve de beaucoup d’entre nous »

Partout dans le monde, de plus en plus de gens quittent les hiérarchies et les règles de l’emploi traditionnel pour suivre leur passion et démarrer leur propre entreprise.

Chaque jour, des gens ordinaires établissent une microentreprise, souvent sans financement, sans expérience, sans diplôme spécialisé et sans aucun plan d’affaires détaillé!

Les exemples typiques incluent celui de mon amie Isabelle qui a commencé à offrir ses services de comptabilité aux voisins et aux petites entreprises de sa ville, et est ainsi devenue millionnaire.

Ou le cas de notre copine Lindsey, une institutrice, qui a lancé son site de recettes de cuisine, et se fait à présent plus de 50.000€ de chiffre d’affaires par mois. Oui, vous avez bien lu: 50.000€ par mois en publiant des recettes sur un site internet: allez contrôler mes dires, il n’y a pas de problème.

La vendeuse de jus de sucre de canne

Il y a sur les marchés de Tenerife, où j’habite, une vendeuse de jus de sucre de canne.

Je l’ai prise comme exemple paratique de ce que je vous conseille de faire ci-dessus: réfléchir comme producteur.

Son procédé de fabrication est simple. Elle fait du jus de canne sur place, à la demande. Elle doit avoir investi environ 500€ maximum pour son stand et sa machine à broyer les tiges. Elle vend une boisson à 2€. Le coût de ‘fabrication’ n’est même pas de 20 ct (la tige + le gobelet) par boisson. Sa marge brute doit donc être de l’ordre de 1,80€ par unité.

Elle travaille de 9h à 13h, 6 fois par semaine, soit 24 heures par semaine, soit moins de 4 heures par jour en moyenne.

Elle vend environ 25 boissons par heure (je suis resté une heure et j’ai compté). Elle gagne donc 25 x 24 x 4,5 x 1,80 = 4.860€ bruts par mois, pour même pas un mi-temps, bien agréable (elle fait la conversation, elle sourit tout le temps et le climat est toujours ensoleillé à Tenerife, ce qui favorise d’ailleurs les ventes).

Je suppose qu’elle ne paie pas beaucoup d’impôts (comment contrôler ses ventes? Vous pensez qu’un inspecteur du fisc va rester une heure comme moi pour compter les ventes? Et tout se paie en argent liquide!).

De plus, je vous assure que de toutes façons à Tenerife gagner 5.000€ par mois est vraiment gagner une fortune, le coût de la vie ici est la moitié de celui en France, pour une qualité de vie bien meilleure.

Devenir son propre patron est donc bien plus simple que vous pensez.

Quand je pense qu’il y en a en France qui doivent travailler comme des bêtes pour ne même pas gagner le quart de ce qu’elle gagne.

Le business plan d’une page (ne perdez plus de temps)

Beaucoup trop de futurs entrepreneurs passent leur temps à faire un business plan complexe qui ne se concrétise jamais.

L’action bat la planification.

Les définitions d’un business plan sont variées et dépendent d’un auteur à l’autre, mais en résumant grandement et en simplifiant tout cela, on peut définir l’animal comme étant un document où sont définis quels sont les objectifs d’une entreprise, comment ceux-ci seront atteints notamment au niveau du groupe-cible, et quels moyens humains, logistiques, financiers et autres seront nécessaires.

Très prosaïquement, pour devenir son propre patron, il s’agit de mettre sur papier le scénario complet de votre future affaire.

La plupart des entrepreneurs se lancent dans un business sans trop y penser. Un business plan par contre vous force à réfléchir et à répondre à certaines questions délicates qui vont ainsi révéler quelques aspects de votre (future) affaire qui sinon pourraient être perdus de vue: le réseau de distribution, le personnel, le capital, les méthodes de travail, la concurrence, le marché, les sorties de secours si nécessaire.

Il arrive très souvent que l’on réalise grâce à cet exercice que l’idée n’était pas si bonne que cela, et qu’il vaut mieux finalement ne pas se lancer.

Un plan d’affaire vous aide aussi à garder le droit chemin en déterminant les priorités et la succession des objectifs à atteindre.

De même il permet d’être sûr d’avoir pensé à tous les aspects d’une entreprise, diminuant ainsi les mauvaises surprises.

Et finalement il inclut également une stratégie de sortie, si les choses finissent par tourner mal.

Vous pouvez trouver des modèles de business plan complets et élaborés facilement sur l’internet.

N’hésitez pas à les consulter.

A-t’on réellement besoin d’un business plan pour devenir son propre patron?

J’ai passé une grande partie de ma vie à aider des petites, des moyennes et des (très) grandes entreprises à établir leur business plan.

Et j’ai donc une tendance naturelle à répondre oui.

Mais en toute honnêteté, je pense qu’il faut nuancer.

Tout le monde n’a pas besoin d’un tel plan: cela dépend surtout du type d’activité et de l’envergure du projet.

Si vous avez besoin d’un financement bancaire pour démarrer votre entreprise, c’est un document essentiel avant même d’engager n’importe quelle négociation. Vous n’y couperez pas, et ce devra être un plan complet, détaillé et élaboré. Aucune banque sérieuse ne vous suivra sans avoir consulté votre business plan.

Même si vous planifiez de démarrer une affaire à temps plein où vous n’engagez que vous même et vos propres ressources, un plan, même sommaire, devra être écrit.

Mais si vous planifiez de devenir son propre patron en utilisant vos ressources personnelles, un tel plan n’est pas nécessaire immédiatement. J

e vous conseille cependant de le faire un jour, certainement si vous envisagez d’accroître votre engagement.

Les échecs dans les seconds jobs sont plus faciles à digérer, car on a toujours sa carrière principale comme parachute.

C’est bien pour cela que je recommande de ne pas quitter votre job full-time tout de suite.

Il n’y a par exemple à mon sens aucune raison urgente de faire un business plan si vous envisagez de faire du free-lance.

Dans ce type de job, vous échangez toujours vos heures pour de l’argent, ce qui reste très comparable avec un travail normal.

Très souvent, la préparation du lancement d’une nouvelle affaire est pour certains un prétexte pour ne pas se lancer tout de suite.

Ils font imprimer des cartes de visite, créent un logo et un site Web, et toutes ces choses qui ne rapportent absolument rien.

Je ne dis pas qu’il ne faut pas faire cela un jour, mais ce sont des tâches qui peuvent être réalisées quand les premiers résultats sont positifs.

Il vaut mieux au début se consacrer à ces 20% d’activités qui fournissent réellement des résultats immédiatement. Les 80% d’autres tâches moins productives pourront toujours être l’objet de votre attention plus tard.

Ne me comprenez pas mal. Il ne faut pas vous lancer sans stratégie.

Pour devenir son propre patron, vous avez réellement à réfléchir à votre client idéal, à la structure de votre demande, à votre approche marketing, etc., mais vous n’avez certainement pas non plus à passer des semaines à confectionner des plans avant de démarrer.

En résumé, un business plan est indispensable dans certains cas, mais optionnel dans d’autres.

Et son élaboration peut être grandement simplifiée dans la plupart des cas.

« Une règle simple pour aider à votre décision est de rendre proportionnelle l’importance d’un business plan à l’importance du capital financier que vous allez investir »

Pour devenir son propre patron par le démarrage et la gestion d’une microentreprise, l’action bat la planification à chaque fois.

Beaucoup trop de futurs entrepreneurs passent leur temps à faire des plans complexes qui ne se concrétisent jamais.

Par conséquent, dans ce cas, lorsque vous faites un business plan, restez simple.

Votre plan d’affaires doit tenir sur une seule page et simplement décrire – pas expliquer de manière exhaustive – ce que vous allez faire.

business plan

Notez ce que vous allez vendre, à qui vous le vendrez, pourquoi vos (futurs) clients vont acheter et comment vous allez effectivement être payé.

Par exemple, votre plan pourrait simplement être de ‘vendre en ligne des plans d’exercices personnalisés aux acharnés de la santé qui ont besoin d’aide pour faire varier leurs routines, ce qui leur coûtera un abonnement mensuel de 20€ via PayPal’.

Du coup, vous avez déjà votre énoncé de mission (encore un de ces beaux concepts à 25 centimes que l’on emploie partout à tort et à travers, et qui sont trop souvent le sujet de jours entiers de réunions stériles).

Encore une fois, je sais de quoi je parle: j’ai dû une fois dans ma carrière passer 3 mois de réunions hebdomadaires dans des salles de réunion climatisées pour accoucher avec une dizaine de collègues d’un document de 15 lignes!

Pour devenir son propre patron, ce qui se conçoit bien s’énonce clairement

Toutes vos idées sur votre business plan devraient être également être courtes et simples: idéalement, pas plus de 200 caractères donc.

Allez donc de l’avant, essayez d’en formuler un.

Cet exercice vous aidera à affiner le but de votre entreprise sans tomber dans le piège de la diarrhée de mots dans la constipation d’idées qui sévit dans de nombreux énoncés de mission.

Vous devez également inclure les tactiques de marketing que vous planifiez (telles que le lancement d’un site web, une campagne de presse ou des démonstrations de produit, etc.), et les paramètres clés de l’entreprise tels que le revenu attendu.

Enfin, fixez-vous une date limite: ‘Je vais lancer ce projet au plus tard le XXX’. Cet ajout vital contribue à assurer que votre plan se transforme en action. N’ayez pas peur de définir une date de lancement agressive, puisque le travail remplit toujours le temps que vous lui accordez: rappelez-vous à cet effet la loi de Parkinson.

Quand vous annoncerez autour de vous que vous pensez à démarrer votre propre entreprise, vous trouverez généralement beaucoup de gens qui vous donneront des conseils non sollicités.

Bien que généralement bien intentionnés, la plupart de ces personnes ne possèdent même pas leur propre entreprise, de sorte que leur conseil est souvent inutile et vous distrait de votre objectif de devenir son propre patron.

Rappelez-vous, vous ne devez avoir la permission de personne pour réussir.

Apprenez à faire confiance à votre propre jugement et à faire le saut.

Vous ne pouvez pas imaginer à quel point votre première vente vous rendra heureux.

R

Rompre avec le neuf à cinq et devenir votre propre patron est beaucoup plus simple que vous le pensez.

-Je vous explique comment réussir, étape par étape.

-Découvrez un modèle exclusif de business plan d’une page que vous pourrez télécharger.

-Pour ne jamais plus faire un travail que vous n’aimez pas.

-Pour lancer votre affaire qui vous fera gagner plus en travaillant moins.

-Pour faire contribuer votre travail à la conquête de votre liberté (financière).

Inscrivez-vous à ma formation Devenir son propre patron.

vendez

Votre formation

pour devenir votre propre patron

et ne plus faire que ce que vous aimez 

Vos commentaires

Seront refusés les commentaires anonymes, insultants, contenant du spam, de fausses adresses email, des liens vers des sites commerciaux ou n’ayant rien à voir avec le sujet. Restez poli et lisez l’article dans sa totalité avant de vous lancer dans des critiques qui le plus souvent sont rencontrées un peu loin.

1 Commentaire

  1. Excellent article! Votre formation Vendez est excellente. Je suis bien contente de la suivre! merci.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Best Seller Amazon

Recevez ce livre
GRATUIT!

JE SOUSCRIS
close-link
immobilier.bien debuter

Recevez cette formation GRATUITE



You have Successfully Subscribed!

devenir riche vous aussi

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

Recevez cette formation GRATUITE

immobilier.bien debuter

You have Successfully Subscribed!

TROP DE TRAVAIL et PAS ASSEZ DE TEMPS?

Augmentez-votre-productivite

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

devenir riche vous aussi

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

TROP DE TRAVAIL et PAS ASSEZ DE TEMPS?

Augmentez-votre-productivite

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

VOUS DÉTESTEZ VOTRE PATRON?

Suivez cette formation GRATUITE pour apprendre comment créer votre propre travail
et ne plus avoir envie de vous suicider chaque lundi matin

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

VOUS DÉTESTEZ VOTRE PATRON?

Suivez cette formation GRATUITE pour apprendre comment créer votre propre travail
et ne plus avoir envie de vous suicider chaque lundi matin

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

Vos 10 questions les plus fréquentes sur la retraite

 

Vos 10 questions les plus fréquentes sur la retraite

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.