TRAVAILLEZ MOINS, GAGNEZ PLUS
La tragique culture japonaise du travail
La tragique culture japonaise du travail
Travailler durement, en réalité perdre son temps au boulot, est si profondément ancré dans la culture japonaise du travail que la santé publique en souffre.

Travailler durement -en réalité rester longtemps au boulot- est si profondément ancré dans la culture japonaise du travail que la santé publique en souffre.

Comme j’ai travaillé 7 ans dans une multinationale japonaise, et comme j’ai eu le bonheur de visiter deux fois longuement le Japon, je peux en témoigner: c’est une catastrophe.

Ce serait comique si ce ne serait pas tellement tragique.

Ces gens prétendent qu’ils travaillent, mais tout au plus sont-ils plus ou moins occupés, et leur productivité est proche de zéro.

Et ils sont incroyablement durs d’oreille à ce sujet: lisez ce que le Français Didier Leroy, vice-président exécutif de Toyota, a dû négocier… pour partir en vacances!

Le travailleur japonais moyen a droit à seulement 18,5 jours de vacances par an, mais comme il n’est pas obligé de les prendre, il continue de travailler. Ou tout au moins il se rend au boulot: s’il travaille réellement est une autre histoire.

Je peux m’imaginer que les ouvriers ont probablement quelque chose de réel à prester, mais pour avoir moi-même passé de (trop) longues heures dans les bureaux japonais, je sais que l’employé moyen perd son temps de façon invraisemblable. Selon The Japan Times, un travailleur sur six n’a même pas pris de congé l’année passée. 22% des travailleurs japonais restent au boulot plus de 49 heures par semaine.

Ne faites pas comme eux et inscrivez-vous à ma formation gratuite pour augmenter votre productivité: cliquez ici.

« Au cours de ces dernières années, une prise de conscience croissante a eu lieu à propos de cette extrême éthique de travail et de ses effets néfastes sur la santé humaine et sur l’économie. »

Même le gouvernement japonais se rend à présent compte que cela ne peut pas durer comme cela: il veut changer les choses et légiférer à ce propos. Le projet de loi obligera les travailleurs à prendre au moins cinq jours de vacances par an. Vous vous imaginez? 5 jours par an! Ces gens sont fous.

La culture japonaise du travail remise en question?

Au cours de ces dernières années, une prise de conscience croissante a eu lieu à propos de cette extrême éthique de travail et de ses effets néfastes sur la santé humaine et sur l’économie. Le gouvernement estime que chaque année 200 décès sont dus à la surcharge de travail.

culture japonaise

Il serait plus juste d’écrire que cela est dû à la pression psychologique de l’absurdité de ce système dévastateur où les gens se sentent obligés de rester au boulot, tout en sachant qu’ils ne produisent rien de substantiel. Les cas de suicide liés au travail ne sont pas même pas pris en compte dans les statistiques, ni les nombreux burn-out.

Travailler des heures supplémentaires est culturellement vu comme un signe d’ambition et de loyauté. Prendre du temps pour ses loisirs donne des sentiments de culpabilité.

En s’attaquant à cette culture japonaise du travail malsaine, le gouvernement veut également s’attaquer au taux de natalité en déclin. Car, évidement, ces pauvres gens n’ont pas le temps ni l’envie de faire des enfants.

Heures supplémentaires

À partir des années 1950, le Japon de l’après-guerre est devenu une référence en matière de travail acharné dans le monde entier.

À l’âge de la croissance, les entreprises japonaises ont offert une sécurité d’emploi à vie et des salaires élevés en échange de longues heures de travail, de la loyauté et du service. Un emploi à vie en tant que travailleur régulier dans une entreprise respectée exigeait des sacrifices personnels – heures supplémentaires non rémunérées et délocalisations – mais c’était un prix qui était accepté librement.

Depuis la crise financière asiatique de 1997, toutefois, la productivité du Japon se situe au bas du classement du G7, bien au-dessous de la moyenne de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Selon Bloomberg Economics, la productivité dans le secteur des services, qui emploie près de 70% des travailleurs, a diminué de plus de 10% entre 2003 et 2016.

La culture japonaise du travail qui était autrefois un avantage pour la productivité a donc commencé à avoir un effet pervers. Les heures supplémentaires sont devenues un substitut pour travailler efficacement et toute une culture a évolué autour du fait de permettre des heures absurdement longues. Il est considéré impoli de quitter le bureau avant votre patron et les travailleurs hésitent à le faire avant leurs pairs.

Les magasins de quartier vendent des chemises propres à ceux qui n’ont pas eu la chance de rentrer chez eux.

Un genre de littérature, le kodoku, romance la solitude des travailleurs qui ont peu de temps ou peu envie de voir des amis ou de trouver un partenaire.

La culture japonaise du travail est devenue une menace pour la vie

Les travailleurs japonais n’utilisent donc en moyenne que 50% des congés annuels auxquels ils ont droit, soit 8,8 jours par an, soit un pourcentage bien inférieur à celui des voisins très productifs du Japon, Hong Kong (100%). Singapour (78%).

Le gouvernement est bien conscient de l’ampleur de la crise.

Le Parlement japonais discute d’un projet de loi qui limiterait le temps supplémentaire annuel à 100 heures et a commencé à nommer, à faire honte et à infliger des amendes aux sociétés qui violent les règles existantes. Mais les critiques soutiennent que n’importe quel plafond obligerait les travailleurs à s’acquitter de leur charge de travail par des moyens clandestins: plus tôt dans la matinée, lors du déjeuner et à la maison.

Le Japon souffre d’une faible productivité et d’un faible taux de natalité

Alors que le Japon est aux prises avec des problèmes de productivité, il est également confronté à une crise démographique bien documentée.

Yoshie Komuro, fondateur et directeur général de la société de conseil Work-Life Balance, a déclaré que la culture japonaise du travail était directement liée à la baisse du taux de natalité national.

Les dispositions utiles pour encourager et aider les jeunes à créer leur famille font cruellement défaut, les lieux de travail semblant indifférents d’aider les employés à concilier leur travail et leur vie personnelle.

Dans le cadre du programme «Abenomics» du Premier Ministre Abe, destiné à stimuler l’économie, les femmes ont été encouragées à rester ou à réintégrer la population active; environ 70% partent après leur premier enfant.

Pourtant, des politiques non officielles et illégales sur le lieu de travail, telles que les systèmes d’ordonnances de grossesse, utilisées par les employeurs pour faire attendre les couples à avoir des enfants, persistent et abaissent le taux de natalité au Japon.

Une augmentation de l’emploi précaire peut également créer une classe d’hommes qui ne se marient pas et ne se marieront jamais. On s’attend toujours beaucoup à ce que les hommes gagnent leur vie au Japon, mais une augmentation du travail irrégulier, qui a augmenté de 7,6 millions d’emplois entre 1995 et 2008, alors que les emplois à vie ont chuté de 3,8 millions, limitent leurs chances. Le travail irrégulier est payé environ 30% de moins que les autres emplois et, alors que 56% des employés à plein temps d’une entreprise dans la trentaine sont mariés, seulement 30% des travailleurs irréguliers le sont, selon le professeur Jeff Kingston de la Temple University.

Des mesures simples peuvent et doivent être prises pour s’attaquer à laculture japonaise du travail

Les attentes élevées du Japon vis-à-vis de son économie risquent d’entraver la réforme du lieu de travail. Le pays a une culture de service exigeante à défendre, mais une peur panique de l’inflation, des hausses de prix et des suppressions d’emplois.

En plus de la baisse du taux de natalité et de la politique d’immigration à porte fermée, les pressions exercées sur les personnes qui travaillent sont énormes. Les salaires réels ayant stagné, les employés ont encore moins tendance à se plaindre de longues heures de travail ou de passer d’un emploi à l’autre, donnant la priorité au travail bien avant leur vie personnelle et leur santé.

Le pays pourrait réaliser des gains d’efficacité grâce à des changements relativement modestes.

La culture d’entreprise au Japon est inutilement hiérarchique, la prise de décision est lente et consensuelle, le travail flexible est rare et les règles suffocantes pénalisent le personnel pour les infractions les plus triviales.

La gestion de la corruption, le présentéisme, les réunions et les formalités administratives superflues, et la pratique consistant à accorder des augmentations de salaire en fonction de l’ancienneté plutôt que de la performance pourraient permettre des gains considérables.

Sur le plan macroéconomique, le Japon commence à accepter davantage de travailleurs étrangers et l’automatisation peut également stimuler la productivité. Au niveau de l’entreprise, ceux qui sont capables de procéder à de modestes réformes du lieu de travail, même s’ils ne peuvent pas offrir un emploi à vie, trouvent plus facile de recruter des talents, explique Yumiko Murakami de l’OCDE.

Je me demande ce qu’ils vont devenir dans la gigantesque métamorphose de nos conditions de travail qui arrive bientôt: ils seront les premiers à rester sur le carreau.

R

La culture japonaise du travail, et ses effets pervers, est l’exemple ultime de la croyance qui est malheureusement partagée par beaucoup qu’il faut travailler beaucoup pour gagner sa vie.

Ces gens confondent occupation et travail, et n’ont pas encore compris les possibilités fabuleuses de la gestion du temps radicale telle que vous pouvez l’apprendre dans ma formation Ne travaillez plus que 2 heures par jour.

Ne devenez pas comme eux, inscrivez vous pour découvrir comment changer votre vie pour plus de temps, de bonheur et de liberté.

ÉLIMINEZ.

NE TRAVAILLEZ PLUS QUE 2 HEURES PAR JOUR

Travaillez moins. Gagnez plus.

Vos commentaires

4 Commentaires

  1. En chine c’est la même chose! Je n’essaye même plus de le faire comprendre que leur productivité est extrêmement basse à cause de ça… Je suppose que c’est pareil dans toute l’asie.

    Réponse
  2. Bonjour,
    Nous avons près de chez nous un fast food indien. Les tenanciers sont en fait du Bengladesh.
    Il ont la trentaine, voire une petite quarantaine pour certains.
    Nous échangions un jour car l’un avait l’air un peu fatigué. Nous en venons à apprendre qu’il travaille tous les jours , toute l’année, lui et ses collègues aussi (deux ou trois d’entre eux sont gérants et/ou propriétaires et deux sont employés).
    Quand j’évoque des vacances, le monsieur essaie de rester poli mais peine à cacher son incompréhension : « pour quoi faire des vacances?  » « la vie c’est travailler ».
    Je connaissais aussi un homme , je ne sais plus de quel coin d’Inde, qui cumulait deux emplois. Son cas était particulier : loin de sa famille depuis 20 ans , il se sentait trop seul hors travail alors il travaillait dans une petite entreprise toute la semaine et chez un traiteur libanais le week-end. Il parlait très peu de français , mais bien anglais. Le peu d’échanges que lui procuraient ses emplois le réjouissait.
    Je crois que partout en Asie le travail est immensément valorisé.
    PS : chouette le cadre qui apparait à droite avec des idées d’articles à lire!
    Bien à vous.

    Réponse
    • Bonne question Linda. Je n’en sais rien. J’ai travaillé pour une société japonaise, donc je me fais une idée très précise de la situation, mais jamais pour une société d’un autre pays asiatique. As-tu peut-être des informations à ce sujet?

      Réponse

Soumettre un commentaire Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tenez-moi au courant de vos nouvelles

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Je m’appelle LUC BRIALY.
Et je vais vous faire conquérir votre liberté financière.

Découvrez comment travailler moins pour gagner plus, placer son argent, utiliser l'investissement immobilier et préparer sa retraite.
Je l'ai fait avant vous. Je suis millionnaire et financièrement indépendant.
Vous pourrez le devenir également!

Rendement locatif
Divi
booking.com
airbnb

RECEVEZ CETTE FORMATION GRATUITE

Cette formation gratuite vous apprendra comment bien débuter en 3 étapes dans l’investissement immobilier

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

devenir riche vous aussi

RECEVEZ CETTE FORMATION GRATUITEMENT

Je vous enverrai également ma lettre d’information avec mes meilleurs conseils pour conquérir votre liberté financière. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

RECEVEZ CETTE FORMATION GRATUITE

Cette formation gratuite vous apprendra comment bien débuter en 3 étapes dans l’investissement immobilier

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

Augmentez-votre-productivite

TROP DE TRAVAIL et PAS ASSEZ DE TEMPS?

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITEen 7 jours vers la PRODUCTIVITE ULTIME

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

devenir riche vous aussi

RECEVEZ CETTE FORMATION GRATUITE

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

Augmentez-votre-productivite

TROP DE TRAVAIL
et
PAS ASSEZ DE TEMPS?

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE:
en 7 jours vers la PRODUCTIVITE ULTIME

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

VOUS DÉTESTEZ VOTRE PATRON?

Suivez cette formation GRATUITE pour apprendre comment créer votre propre travail
et ne plus avoir envie de vous suicider chaque lundi matin

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

VOUS DÉTESTEZ VOTRE PATRON?

Suivez cette formation GRATUITE pour apprendre comment créer votre propre travail
et ne plus avoir envie de vous suicider chaque lundi matin

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

leçons retraite

Préparez votre retraite dès aujourd'hui

RECEVEZ CETTE FORMATION GRATUITE

 

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.