PLACEZ MIEUX VOTRE ARGENT

Marchés Financiers: les analyses et conseils de Luc Brialy

S&P 500: les arbres ne montent pas jusqu’au ciel

La situation au 21 janvier 2020

Certains investisseurs naïfs pourraient penser que les arbres montent jusqu’au ciel, mais ce serait une erreur.

En effet, les préoccupations (élections américaines, arrivée à maturité du cycle économique, impact de la guerre commerciale,…) qui pourraient peser sur les résultats des entreprises ne manquent pas.

De plus, attendue de pied ferme par les investisseurs, la première phase de l’accord de commerce sino-américain a
enfin été signée le 15 janvier.

Et le moins que l’on puisse dire est qu’elle n’a guère convaincu.

L’accord Chine/États-Unis déçoit

Depuis l’arrivée au pouvoir de Trump, les États-Unis s’en sont
pris aux échanges commerciaux avec les pays étrangers et, en
particulier, la Chine.

Certaines de leurs doléances à l’égard de ce pays sont pertinentes, comme le respect de la propriété intellectuelle, l’ouverture de l’immense marché intérieur aux produits et services étrangers ou l’abolition des subventions de l’État à des secteurs jugés stratégiques.

Mais à cela s’ajoutent aussi des craintes d’un autre type, liées à la position de plus en plus dominante de la Chine.

Appelé à devenir la première économie mondiale, le pays veut aussi devenir un leader au niveau technologique.

C’est d’ailleurs le but du plan Chine 2025: investir massivement pour innover lui-même, plutôt que de copier la technologie développée ailleurs.

La 5G – technologie que le géant chinois Huawei domine – en est l’exemple le plus abouti.

Voilà qui ne plaît guère à Washington, qui craint que cette prouesse technologique ne donne naissance à une nouvelle puissance militaire, capable de défier sa suprématie.

La balance commerciale hante Trump

À ces problèmes de fond s’ajoute la tendance des ménages
américains à dépenser plus que d’autres et à épargner peu, ce
qui se traduit par une balance commerciale déficitaire vis-à-vis
de la plupart des régions, et notamment les autres puissances
industrielles.

Atelier manufacturier par excellence, la Chine par contre
profite depuis des décennies d’un surplus dans ses échanges
commerciaux avec les USA, ce qui contribue à stimuler sa
production et sa croissance.

Par contre, Pékin finance son principal client grâce aux rachats massifs de la dette d’État américaine.

Un arrangement qui convient finalement à tout le monde.

Mais pas Trump, qui entend mettre fin aux surplus
commerciaux chinois en instaurant cette première phase de
l’accord commercial.

Un accord décevant

Ces dernières semaines, un accord important semblait
à portée de main : les États-Unis avaient annoncé qu’ils
reportaient les nouveaux droits de douane (prévus mi-décembre) et admis que la Chine ne manipulait pas sa devise.

En échange, la Chine allégeait les droits de douane sur toute
une série de produits importés, surtout US, et promettait
d’en acheter davantage, contribuant ainsi à limiter le déficit
commercial américain à son égard.

Hélas, l’accord signé a déçu tout le monde.

D’abord, parce que les droits de douane américains déjà en place le resteront jusqu’à la signature de la phase II.

Et pour Trump, peu importe que cette phase II soit
conclue avant ou après la prochaine présidentielle américaine,
en novembre.

Nous nous orientons donc vers une nouvelle
année d’incertitude, qui ne manquera pas d’impacter le
volume des échanges et les décisions d’investissement, tant
américaines que chinoises.

Mais si l’accord déçoit, c’est aussi parce que la Chine ne pourra faire autrement que maintenir elle aussi ses droits de douane sur les produits américains, rendant du coup ceux-ci moins compétitifs.

Dans un tel scénario, l’exportation vers la Chine des produits américains, qu’ils soient agricoles (soja,…) ou énergétiques (pétrole, gaz), ne décollera vraisemblablement pas vers les niveaux promis.

Opportunité ratée ou accord historique?

Si ce premier accord ne règle en rien les problématiques
opposant les deux pays, il a le mérite de maintenir la
communication et d’offrir un délai pour parvenir à un
accord plus poussé.

Sans surprise, la Chine perçoit cette phase I comme une opportunité ratée, alors que Trump, soucieux de vendre cet accord à sa base électorale, parle, lui, d’un accord historique.

Les marchés, eux, sont plutôt déçus.

Ils s’attendaient à voir le début de la fin des conflits à répétition qui minent l’économie mondiale depuis l’arrivée de Trump.

Nous en sommes loin, et ces deux grands pays ne bénéficieront pas du rebond commercial tant attendu.

Les effets sur le S&P 500

Comme à l’accoutumée, ce sont les banques américaines qui ont ouvert le bal de la publication des résultats trimestriels (et annuels) en ce début d’année.

JP Morgan et Citigroup ont ainsi tiré leur épingle du jeu en fin d’année, malgré la chute d’investissement des entreprises et la faiblesse des taux d’intérêt.

Le gestionnaire d’actifs BlackRock a également rassuré les investisseurs en publiant de bons résultats.

Pour autant, la bonne tenue du secteur financier américain est loin de refléter la performance attendue des entreprises du S&P 500.

Selon les données de Factset, société multinationale de gestion de données financières, les bénéfices de l’ensemble des membres de l’indice phare au 4e trimestre 2019 sont attendus en repli de 2%, alors qu’une hausse de 2,5% était anticipée début octobre.

Certes, la révision à la baisse des consensus est monnaie courante.

Mais force est de constater que, si les attentes se réalisent, les résultats seraient en baisse pour le 4e trimestre consécutif, la plus longue période depuis fin 2015.

Faut-il craindre une poursuite de cette tendance?

Toujours selon Factset, les analystes anticipent une hausse de 4,6% des bénéfices du S&P 500 au 1er trimestre 2020 et de 6,4% au 2e trimestre.

La hausse pourrait même atteindre 9,4% sur l’ensemble de 2020.

Les marchés nourrissent l’espoir d’une reprise de l’activité, avec une pause dans le conflit sino-américain et des politiques monétaires toujours accommodantes.

Si je partage l’espoir d’un rebond des bénéfices en 2020, je suis en revanche plus mesuré sur l’espérance de gain des actions cette année.

Selon moi, les nouveaux records récemment atteints par plusieurs indices boursiers, après un excellent cru 2019, font preuve d’un excès d’optimisme.

Les valeurs du S&P 500 affichent aujourd’hui un multiple de 19 fois les profits attendus, contre une moyenne de 15 fois sur les dix dernières années.

Certains investisseurs naïfs pourraient penser que les arbres montent jusqu’au ciel, mais ce serait une erreur.

En effet, les préoccupations (élections américaines, arrivée à maturité du cycle économique, impact de la guerre commerciale,…) qui pourraient peser sur les résultats des entreprises ne manquent pas.

Alors que la saison des résultats s’apprête à battre son plein, profitez-en pour faire un point global sur votre portefeuille.

Laissez-vous guider par mes analyses tout au long de cette période parfois agitée.

Conclusion

analyse

Aux États-Unis, même si le marché de l’emploi est en pleine forme, le manque de visibilité sur lres perspectives d’avenir pèsera sur les décisions d’investissement, et cette composante de l’économie, en net recul au 2e et 3e trimestre 2019, devrait rester sous pression.

La croissance américaine aura du mal à dépasser les 2% en 2020.

L’heure n’est donc pas à l’euphorie.

En Chine aussi, l’heure est au ralentissement.

Malgré les stimuli en tout genre et le crédit à tout va, le pays éprouvera
plus de mal à atteindre des niveaux de croissance de plus de 6% qui l’ont caractérisé ces dernières années.

Tôt ou tard, Pékin devra s’habituer avec cette croissance moins forte.

Alors que la Bourse de Shanghai est au plus haut depuis mai, vous devez rester à l’écart des actifs chinois.

Je vous explique complètement ce qu’il faut faire dans ma nouvelle formation Comment constituer votre portefeuille boursier:

https://www.lucbrialy.com/e86q

NOUVEAU

Comment constituer votre portefeuille boursier

La formation pour débutants que vous devez ABSOLUMENT suivre si vous ne savez pas par où commencer pour faire fructifier votre épargne.

Vos commentaires

Seront refusés les commentaires anonymes, insultants, contenant du spam, de fausses adresses email, des liens vers des sites commerciaux ou n’ayant rien à voir avec le sujet. Restez poli et lisez l’article dans sa totalité avant de vous lancer dans des critiques qui le plus souvent sont rencontrées un peu loin.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tenez-moi au courant de vos nouvelles

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

immobilier.bien debuter

Recevez cette formation GRATUITE



You have Successfully Subscribed!

devenir riche vous aussi

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

Recevez cette formation GRATUITE

immobilier.bien debuter

You have Successfully Subscribed!

TROP DE TRAVAIL et PAS ASSEZ DE TEMPS?

Augmentez-votre-productivite

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

devenir riche vous aussi

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

TROP DE TRAVAIL et PAS ASSEZ DE TEMPS?

Augmentez-votre-productivite

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

VOUS DÉTESTEZ VOTRE PATRON?

Suivez cette formation GRATUITE pour apprendre comment créer votre propre travail
et ne plus avoir envie de vous suicider chaque lundi matin

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

VOUS DÉTESTEZ VOTRE PATRON?

Suivez cette formation GRATUITE pour apprendre comment créer votre propre travail
et ne plus avoir envie de vous suicider chaque lundi matin

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

Préparez votre retraite dès aujourd'hui

 

leçons retraite

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.