Baby-boomers et milléniaux: le grand transfert de 2024

milléniaux-baby-boomers

GRATUIT: Recevez votre formation sur la liberté financière
CLIQUEZ ICI

La génération des baby-boomers d’après-guerre rendra sa richesse par héritage à la prochaine génération: celle des milléniaux.

Avec la nouvelle décennie qui arrive, le plus grand transfert de richesses de l’histoire sera enclenché.

Jamais auparavant il n’y avait eu une génération aussi riche, jamais la génération suivante n’aura hérité autant d’argent, du moins dans le riche monde occidental.

Bref, les milléniaux (ou certains d’entre eux) s’enrichissent grâce aux baby-boomers.

Le grand transfert de richesse du baby boomer

Le grand transfert de richesse du baby boomer, c’est le nom du phénomène qui a été largement décrit dans les médias américains ces derniers temps.

Jusqu’à 68 milliards de dollars seront transférés des parents aux enfants au cours des deux prochaines décennies.

Ce n’est qu’un des chiffres qui circulent.

Les chercheurs proviennent généralement d’organisations financières telles que Cerulli Associates ou USB Wealth Management.

En tant que conseillers financiers, ils ont déjà bien profité du vertigineux transfert d’actifs en cours.

Vous pouvez creuser davantage ce sujet et devenir vous aussi un investisseur heureux en vous procurant cette formation que je vous offre gratuitement: cliquez ici.

Les baby-boomers

milléniaux-baby-boomers

Le raisonnement derrière ce grand transfert de richesse repose sur deux éléments importants.

Les baby-boomers – dont la naissance est généralement située entre 1946 et 1964 – ont connu une période de prospérité énorme après la guerre.

Les baby-boomers sont apparus après la fin de la Seconde Guerre mondiale, lorsque les taux de natalité ont grimpé en flèche dans le monde.

L’explosion des nouveau-nés est connue sous le nom de baby-boom.

La plupart des historiens affirment que le phénomène des baby-boomers impliquait très probablement une combinaison de facteurs: des personnes souhaitant fonder les familles qu’elles avaient mises à pied pendant la Seconde Guerre mondiale et la Grande Dépression, et un sentiment de confiance que l’ère à venir serait sûre et prospère.

En effet, la fin des années 40 et les années 50 ont généralement vu des augmentations de salaires, des entreprises florissantes et une augmentation de la variété et de la quantité de produits pour les consommateurs.

Cette nouvelle prospérité économique s’accompagne d’une migration de jeunes familles des villes vers les banlieues.

Cela a conduit à une philosophie de banlieue de la famille idéale composée du mari en tant que pourvoyeur, de la femme en tant que femme de ménage au foyer, ainsi que de leurs enfants.

Alors que les familles de banlieue ont commencé à acheter des biens de consommation tels que des voitures, des appareils électroménagers et des téléviseurs, les entreprises ont également ciblé ces enfants, les baby-boomers en pleine croissance, avec des efforts de marketing.

Alors que les baby-boomers approchaient de l’adolescence, beaucoup sont devenus insatisfaits de cette philosophie et de la culture de consommation qui lui est associée, qui ont alimenté le mouvement de contre-culture des jeunes des années 1960.

Cette énorme cohorte d’enfants a grandi pour payer les décennies de taxes de sécurité sociale qui ont financé les retraites de leurs parents et grands-parents.

Aujourd’hui, dans les pays occidentaux, des millions de personnes prennent leur retraite chaque année.

En tant que génération la plus âgée de l’histoire, les baby-boomers sont à l’avant-garde de ce qu’on appelle une économie de longévité, qu’ils génèrent des revenus sur le marché du travail ou, à leur tour, consomment les impôts des jeunes générations sous la forme de leurs chèques de sécurité sociale. .

Dans le même temps, ils transmettront leur héritage à une génération beaucoup plus petite.

Cela est la résultante naturelle du taux de natalité en récession.

Qu’est ce qu’un millenial?Un millénial est une personne née entre le début des années 1980 et la fin des années 1990, correspondant approximativement à la génération qui a atteint l’âge adulte autour du tournant du millénaire.

Les millénaires sont également connus sous le nom de Génération Y ou de Génération Net, reflétant leur familiarité et leur confort avec la technologie numérique et les médias sociaux.

Les millénaires sont souvent caractérisés par leurs valeurs, attitudes et comportements qui diffèrent de ceux des générations précédentes.

Parmi ces traits, on peut citer une préférence pour la flexibilité, la collaboration et un travail significatif; un désir de croissance et de développement personnel; un niveau élevé d’éducation et de diversité; et un sens des responsabilités sociales et de l’engagement civique.

Les millénaires sont également confrontés à divers défis et opportunités dans leur vie, tels que les effets de la mondialisation, l’incertitude économique, les problèmes environnementaux et les changements sociaux rapides.

Les milléniaux: une génération beaucoup plus petite en nombre que les baby-boomers

La génération du millénaire étant plus petite, l’héritage doit être partagé entre moins d’enfants.

J’ai cependant plusieurs réserves quant à la description du phénomène.

Il y a un changement à chaque génération.

Et avec presque tous les transferts, le record précédent est battu, surtout s’il y a une croissance économique.

Il s’agit d’un processus tout à fait normal.

Mais il est vrai que la nouvelle génération est plus petite.

C’est donc un réel avantage pour les milléniaux.

Réalité américaine

Il s’agit clairement également d’un travail de recherche américain, comme cela ressort des statistiques.

Aux États-Unis, la majorité des actifs sont possédés par les 5% les plus riches.

Le grand transfert de puissance aura donc lieu également dans ce groupe.

Les 50 pour cent les plus bas dans l’échelle de richesse du grand transfert en remarqueront beaucoup moins ou même rien du tout.

Les milléniaux issus des familles les plus riches sont donc les gagnants du grand transfert de richesse, certainement dans un pays à fort écart de revenu comme les États-Unis.

En France aussi, et en général en Europe, nous avons une répartition des revenus également asymétrique.

Cela signifie que le prochain transfert de puissance important sera  aussi davantage à l’avantage d’un petit groupe.

Mais heureusement, nos revenus sont nettement moins asymétriques qu’aux États-Unis.

Les enfants d’aujourd’hui ne seront pas beaucoup mieux lotis que leurs parents

En général, nous pouvons affirmer qu’en France les enfants d’aujourd’hui ne s’amélioreront pas beaucoup plus que leurs parents en termes de croissance de richesse.

Cette affirmation repose sur l’observation de la croissance économique du pays, qui est faible et irrégulière depuis plusieurs années.

Selon l’Insee, le produit intérieur brut (PIB) de la France a augmenté de 7% en 2021, après avoir chuté de 8% en 2020 à cause de la crise sanitaire.

Mais ce rebond exceptionnel ne suffit pas à rattraper le retard accumulé par rapport aux autres pays développés.

Au premier trimestre 2023, le PIB n’a progressé que de 0,2%, soit moins que la moyenne de la zone euro.

La consommation des ménages, le principal moteur de la croissance française, est en baisse depuis le début de l’année, affectée par la hausse des prix et la dégradation du pouvoir d’achat.

La confiance des ménages est également stable à un niveau bas, ce qui limite leur propension à épargner ou à investir.

L’emploi salarié privé peine à se redresser, malgré les mesures de soutien public.

Au premier trimestre 2023, il n’a augmenté que de 0,2%, soit moins que la moyenne européenne.

Le taux de chômage reste élevé, à 7,1% de la population active.

Personnellement, je viens de l’après-guerre et j’ai vraiment eu mieux que mes parents.

La génération du baby-boom

Je fais partie de la génération du baby-boom, qui a bénéficié des Trente Glorieuses, une période de forte croissance économique et sociale entre 1945 et 1975.

Durant ces années, le PIB français a été multiplié par quatre, passant de 77 milliards d’euros en 1949 à 318 milliards en 1974.

La consommation des ménages a explosé, grâce à l’amélioration du niveau de vie et à l’apparition de nouveaux biens comme l’électroménager, la télévision ou l’automobile.

La confiance des ménages était au plus haut, portée par les progrès techniques et les réformes sociales.

L’emploi salarié privé a connu une forte expansion, soutenu par le développement industriel et le secteur tertiaire.

Le taux de chômage était très faible, inférieur à 3 % jusqu’en 1974.

J’ai pu trouver facilement du travail, me former et évoluer dans ma carrière.

J’ai pu acheter une maison, partir en vacances, investir dans l’immobilier et investir pour ma retraite.

L’avenir des enfants 

Je pense que les nouveaux enfants auront en moyenne un peu mieux.

Je ne suis pas pessimiste pour l’avenir de mes petits-enfants.

Je pense qu’ils auront encore des opportunités de réussir dans la vie, malgré les difficultés actuelles.

Ils bénéficieront des avancées technologiques et scientifiques, qui leur offriront de nouvelles possibilités d’innovation et de création.

Ils auront accès à une éducation de qualité et à une formation tout au long de la vie, qui leur permettront d’acquérir des compétences adaptées aux besoins du marché du travail.

Ils profiteront d’une protection sociale solide et d’une meilleure prise en compte du développement durable, qui garantiront leur santé et leur bien-être.

Ils auront aussi plus de liberté et de diversité dans leurs choix personnels et professionnels.

Tant que nous maintenons une croissance de minimum 1%

Je pense que pour assurer l’amélioration du niveau de vie des générations futures, il faut maintenir un rythme de croissance économique suffisant.

Selon certains économistes, il faudrait atteindre un taux de croissance annuel d’au moins 1% pour compenser les effets du vieillissement de la population et du ralentissement de la productivité.

Pour y parvenir, il faudrait stimuler la demande intérieure, en soutenant le pouvoir d’achat des ménages et en favorisant l’investissement des entreprises.

Il faudrait aussi renforcer la compétitivité extérieure, en améliorant la qualité et l’innovation des produits français et en développant les échanges avec les pays émergents.

Il faudrait enfin réduire les déséquilibres publics et sociaux, en maîtrisant les dépenses publiques et en réformant le système de retraite, de santé et d’éducation.

Mais ce n’est plus la croissance sensationnelle que ma génération a connue.

Je suis conscient que la croissance économique actuelle n’a plus rien à voir avec celle que j’ai connue dans ma jeunesse.

Elle est plus faible, plus volatile et plus inégalitaire.

Elle est aussi plus incertaine, face aux risques de nouvelles crises sanitaires, financières ou environnementales.

Elle est enfin plus complexe, car elle doit prendre en compte des dimensions sociales, écologiques et éthiques.

Je sais que mes petits-enfants ne vivront pas la même expérience que moi, et qu’ils auront à trouver leur place dans ce monde en mutation.

devenir riche mode d'emploi

Devenir Riche. Mode d'Emploi.

Gagnez plus, placez votre argent, devenez propriétaire, préparez votre retraite.

Devenez millionnaire et financièrement indépendant.

 

Vos commentaires

Seront refusés les commentaires anonymes, insultants, contenant du spam, de fausses adresses email, des liens vers des sites commerciaux ou n’ayant rien à voir avec le sujet. Restez poli et lisez l’article dans sa totalité avant de vous lancer dans des critiques qui le plus souvent sont rencontrées un peu loin.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORMATION GRATUITE

Vos 10 questions les plus fréquentes sur la retraite

Les retraités en difficulté sont généralement ceux qui ont trop compté sur l’État Providence et n’ont pas préparé leur retraite à temps.
C'EST ICI  >
close-link
FORMATION GRATUITE

Gagner de l'argent en faisant ce qu'on aime

Suivez cette formation GRATUITE pour apprendre comment créer votre propre travail et ne plus avoir envie de vous suicider chaque lundi matin.
C'EST ICI  >
close-link
FORMATION GRATUITE

En 7 jours vers la PRODUCTIVITÉ ULTIME

Trop de travail et pas assez de temps?
Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE.
C'EST ICI  >
close-link
FORMATION GRATUITE

Devenir Riche.
Vous aussi.

Recevez ma FORMATION GRATUITE et apprenez comment vous aussi pouvez atteindre
l’indépendance financière.
C'EST ICI  >
Préparez
close-link
FORMATION GRATUITE

Immobilier.
Bien débuter.

Cette formation GRATUITE vous apprendra comment bien débuter dans l’investissement immobilier.
C'EST ICI  >
close-link
Aller au contenu principal