PLACEZ MIEUX VOTRE ARGENT

Le Moyen-Orient, toujours au bord du chaos en 2020

Suite au regain de tension entre l’Iran et les États-Unis, l’ensemble du Moyen-Orient semble être de nouveau au bord du chaos.

Une situation que n’apprécient pas les investisseurs.

Quel impact pour vos portefeuilles?

Une région instable par nature

Depuis 40 ans et la révolution iranienne de 1979, les États-Unis et l’Iran entretiennent des relations belliqueuses.

Mais au-delà de ce conflit larvé entre Washington et Téhéran, c’est l’ensemble du Moyen-Orient qui manque de stabilité depuis des décennies.

Les pays de cette région, dans leur configuration actuelle du moins, sont jeunes.

Leurs frontières ont été arbitrairement fixées par les puissances occidentales et des régimes autocratiques ont confisqué le pouvoir.

Autant d’éléments qui expliquent les nombreux conflits de ces dernières décennies.

Et à cause des énormes réserves pétrolières, des puissances étrangères, États-Unis en tête, s’immiscent dans ces conflits pour soutenir leurs protégés.

Le poids du Moyen-Orient dans la production pétrolière explique la nervosité des investisseurs à chaque regain de tensions.

Des chocs pétroliers des années 70 aux attentats du 11 septembre 2001, en passant par la guerre du Golfe, cinq des six dernières récessions américaines ont été causées ou accentuées par des tensions au Moyen-Orient.

Le risque pétrolier

À eux cinq, l’Iran, l’Irak, l’Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unis et le Koweit assurent 22% de la production mondiale de pétrole.

Ce seul chiffre explique l’importance de la région.

Des simples tensions comme aujourd’hui affectent le prix du baril, en hausse de plusieurs dollars depuis le début de la crise.

Et si la production devait être touchée au point de ne plus satisfaire la demande, une flambée des cours serait inévitable.

C’est ce qui s’est passé dans les années 70. Les réductions de production, décidées en 1973 par les pays arabes pour protester contre l’aide accordée à Israël par les États-Unis, en 1979 suite à la révolution iranienne et en 1980 lors du déclenchement de la guerre Iran-Irak, avaient alors provoqué une pénurie de pétrole.

En moins de 10 ans, le prix du baril était passé de quelques dollars à 40.

Résultat, l’inflation aux États-Unis s’était envolée à 14,8%, et la Réserve Fédérale avait dû relever son taux directeur à 20% pour enrayer le dérapage des prix, enfonçant encore davantage l’économie dans la récession.

De nos jours, alors que la consommation des ménages est le dernier moteur de l’économie mondiale et que les agents économiques sont fort endettés, une envolée de l’inflation qui obligerait les banques centrales à durcir leur politique provoquerait inévitablement une récession.

C’est le scénario catastrophe redouté par les investisseurs.

Le prix du baril de pétrole

Aujourd’hui, un choc pétrolier est très peu probable grâce au renouveau énergétique aux États-Unis.

Dans les années 70, le rapide déclin de la production outre-Atlantique après le pic de novembre 1970 avait favorisé la flambée des cours.

Mais aujourd’hui, c’est l’effet inverse qui est à l’œuvre.

Avec l’essor du pétrole de schiste, la production américaine est redevenue la plus importante au monde.

Elle est à un sommet historique de 12,7 millions de barils par jour, contre 5 millions il y a 10 ans, et peut encore progresser.

Surtout, la production américaine augmente rapidement lorsque le prix du brut s’envole, atténuant les pressions haussières.

Depuis 2018, les Etats-Unis sont en effet le plus gros producteur de brut de la planète, avec une production supérieure de quelque 20% à celle de l’Arabie saoudite.

Voilà qui permet à la première économie mondiale d’être indépendante pour son approvisionnement en énergie et d’être finalement peu exposée aux événements au Moyen-Orient.

Mieux, le secteur du pétrole, et plus particulièrement celui du pétrole de schiste pourrait bien profiter d’un envol du cours du brut.

En 2019, ce secteur a souffert d’un baril WTI (cours de référence pour les Etats-Unis) souvent autour de 55 USD. Un niveau auquel le pétrole de schiste est exploitable certes, mais peu bénéficiaire. Des niveaux plus élevés pourraient bien faire repartir à la hausse les bénéfices et, avec eux, l’investissement dans ce secteur, ce qui soutiendrait l’économie américaine.

Les Etats-Unis n’ont donc pas grand-chose à perdre.

En Asie et en Europe, l’impact est tout autre.

Si la tendance est à la transition énergétique et aux énergies renouvelables, nos économies restent, pour l’instant, fort dépendantes du Moyen-Orient pour leur approvisionnement en or noir.

Nous sommes donc dans une position délicate car un nouveau conflit armé dans la région affecterait le prix de notre approvisionnement et constituerait un défi supplémentaire pour nos économies en fin de cycle.

Si le scénario d’un atterrissage en douceur de l’économie européenne reste le plus probable, des chocs tels que celui-ci ne font rien pour y contribuer.

L’Europe et l’Asie ont donc tout intérêt à calmer le jeu au Moyen-Orient.

Au-delà d’un choc pétrolier

Mais au-delà du prix du pétrole, une crise au Moyen-Orient pourrait affecter la confiance des ménages.

Ce fut le cas lors de l’invasion du Koweit en 1990 et des attentats du 11 septembre 2001.

La hausse du pétrole et de l’inflation avait été contenue lors de ces deux événements.

La Fed avait d’ailleurs baissé ses taux directeurs pour y faire face. Mais le moral des Américains s’était alors effondré, entretenant la morosité de la consommation et la récession déjà en cours.

Aujourd’hui, l’économie américaine reste en expansion, mais vulnérable car complètement dépendante des dépenses des ménages. Tout choc qui affecterait durement le moral de ces derniers peut donc faire dérailler l’activité économique outre-Atlantique. I

l faudrait toutefois une crise majeure comme en 1990 et 2001 pour que ce scénario se réalise.

C’est peu plausible, mais pas impossible.

Mes recommandations

Tant à Téhéran qu’à Washington, les dirigeants semblent privilégier la modération pour éviter l’escalade.

Mais il ne faut pas espérer la fin des tensions au Moyen-Orient.

En outre, malgré le récent accord, la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis continuera de générer de la volatilité sur les marchés financiers.

Et l’élection présidentielle américaine du 3 novembre sera aussi une source de tensions.

Chaque année offre son lot d’inconnues, mais avec une économie mondiale en fin de cycle et donc plus fragile, 2020 s’annonce particulièrement anxiogène.

Cependant, si vous suivez le plan que je vous dévoile dans mes formations, vous pouvez dormir tranquille. 

Je vous explique complètement ce qu’il faut faire dans ma nouvelle formation Comment constituer votre portefeuille boursier:

https://www.lucbrialy.com/e86q

NOUVEAU

Comment constituer votre portefeuille boursier

La formation pour débutants que vous devez ABSOLUMENT suivre si vous ne savez pas par où commencer pour faire fructifier votre épargne.

Vers un euro plus cher?

Quelles leçons retirer pour vos investissements à la lumière des derniers évènements qui se sont produits sur les marchés financiers?

Vos commentaires

Seront refusés les commentaires anonymes, insultants, contenant du spam, de fausses adresses email, des liens vers des sites commerciaux ou n’ayant rien à voir avec le sujet. Restez poli et lisez l’article dans sa totalité avant de vous lancer dans des critiques qui le plus souvent sont rencontrées un peu loin.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Best Seller Amazon

Recevez ce livre
GRATUIT!

JE SOUSCRIS
close-link
immobilier.bien debuter

Recevez cette formation GRATUITE



You have Successfully Subscribed!

devenir riche vous aussi

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

Recevez cette formation GRATUITE

immobilier.bien debuter

You have Successfully Subscribed!

TROP DE TRAVAIL et PAS ASSEZ DE TEMPS?

Augmentez-votre-productivite

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

devenir riche vous aussi

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

TROP DE TRAVAIL et PAS ASSEZ DE TEMPS?

Augmentez-votre-productivite

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

VOUS DÉTESTEZ VOTRE PATRON?

Suivez cette formation GRATUITE pour apprendre comment créer votre propre travail
et ne plus avoir envie de vous suicider chaque lundi matin

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

VOUS DÉTESTEZ VOTRE PATRON?

Suivez cette formation GRATUITE pour apprendre comment créer votre propre travail
et ne plus avoir envie de vous suicider chaque lundi matin

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

Vos 10 questions les plus fréquentes sur la retraite

 

Vos 10 questions les plus fréquentes sur la retraite

Recevez cette formation GRATUITE



Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.