PLACEZ VOTRE ARGENT
Voici le meilleur placement financier que vous puissiez réaliser
Voici le meilleur placement financier que vous puissiez faire
Warren Buffet, le meilleur investisseur au monde, le confirme: le meilleur placement financier est le portefeuille à faible coût, largement diversifié et passif. Je vous explique.
Le meilleur placement financier pour la majorité d’entre nous est d’acheter un mélange diversifié de bons actifs, de les conserver pendant des décennies, d’essayer de minimiser les impôts de manière efficace, et de tout simplement laisser le temps faire le reste.

Il y a beaucoup de façons de créer de la richesse, et plusieurs stratégies d’investissement qui peuvent vous aider à atteindre votre objectif ultime de l’indépendance financière: vous pouvez le réaliser via les actions, les obligations, les fonds communs de placement, l’immobilier, les entreprises privées, et d’autres actifs qui génèrent des revenus passifs sous forme de dividendes, d’intérêts et de loyers.

J’ai déjà écrit des dizaines d’articles examinant certaines des stratégies d’investissement les plus populaires et qui ont produit beaucoup de millionnaires au fil des générations. La lecture de ceux-ci vous permettra, en tant que nouvel investisseur, de vous familiariser avec des termes différents, et de comprendre la manière dont de nombreuses fortunes de famille se sont amassées.

« Cette stratégie de placement financier non seulement fonctionne, mais de plus, elle fonctionne dans la plupart des circonstances »
Nous allons commencer par ce qui est probablement la meilleure stratégie d’investissement pour ceux qui n’ont, comme la plupart d’entre nous, pas de connaissance spéciale en finances, en fiscalité, en lecture de bilan comptable, en économie: le portefeuille à faible coût, largement diversifié et passif (que nous appellerons PFCDP pour la facilité).

Ce placement financier aura tendance à produire un rendement supérieur à la moyenne du marché sans beaucoup de réflexion, ni beaucoup de travail.

En substance, le placement financier PFCDP demande:

-L’achat d’une grande collection d’actions, maintenue à long terme, équilibrée dans plusieurs industries, secteurs, tailles de capitalisation boursière, et éventuellement même de pays.

-De ne jamais vendre ces participations, peu importe la détresse dans laquelle elles semblent exister à certains moments.

-D’acheter régulièrement plus en déposant de l’argent frais dans votre compte de courtage, et au minimum de réinvestir vos dividendes.

-De maintenir les coûts aussi bas que possible parce que chaque centime que vous économisez aide à la magie des intérêts composés.

Les preuves académiques (une des dernières en date est celle faite sous l’excellente direction de l’éminente professeur de l’Université Catholique de Louvain, Catherine d’Hondt) démontrent clairement que non seulement cette stratégie de placement financier fonctionne, mais également qu’elle fonctionne bien dans la plupart des circonstances, car elle protège les investisseurs contre leur propre irrationalité, réduit la nécessité de comprendre la comptabilité et des finances (vous ne devez pas savoir comment lire une déclaration de revenus ou un bilan), ne nécessite presque aucun engagement de temps, et ne coûte pas cher.

Le lien entre cette stratégie d’investissement et les fonds indiciels

La meilleure façon de tirer parti de cette stratégie d’investissement est d’acheter des fonds indiciels, d’effectuer des achats supplémentaires réguliers, et de laisser le temps faire le reste. Bien que le passé ne garantisse jamais l’avenir, chaque fois qu’un investisseur a suivi cette ordonnance, et gardé cette stratégie pendant 20 ans ou plus, les résultats ont été extrêmement lucratifs, même en dépit de quelques périodes de plusieurs années de pertes déchirantes.

Le fondement de cette stratégie d’investissement peut être crédité à John Bogle, fondateur de la société de fonds communs de placement Vanguard, qui a construit sa carrière à aider les investisseurs en les évangélisant au placement financier du PFCDP. Bogle a découvert la base mathématique de la raison pour laquelle un PFCDP fonctionne si bien au cours d’un projet de recherche qu’il a fait en tant que senior à l’Université de Princeton. Cette recherche a conduit à sa thèse d’université, et a mené en fin de compte au tout premier fond indiciel S&P 500 quelques années par après. Aujourd’hui, ce fonds – l’indice Vanguard 500 – est le plus grand de son type, partout dans le monde. Il détient plus de 190 milliards $ d’actifs, a un taux de rotation de seulement 3% (ce qui indique qu’une action est détenue en moyenne pendant 33 ans: voilà une stratégie autrement intelligente celle de ces petits malins qui n’arrêtent pas d’acheter et de revendre des actions individuelles), et à un ratio de frais de seulement 0,17% par an. Il a à lui seul fourni une retraite sûre pour plus de personnes que tout autre placement financier individuel.

Quel est le profil le mieux adapté pour ce placement financier?

D’une manière générale, les investisseurs individuels qui peuvent tirer le mieux parti des avantages de cette école de pensée de la gestion de l’argent (dont je suis un ardent défenseur) vont être ceux qui:

-Ne veulent pas passer beaucoup de temps à gérer leurs actifs. Ils n’aiment pas l’idée de lire chaque jour des documents compliqués de plusieurs dizaines de pages, mais préfèrent faire d’autres choses avec leurs amis et leur famille. Moi je voyage la moitié de mon temps; je ne veux pas m’emmerder à étudier des bilans de sociétés.

-Sont émotionnellement stables et peuvent laisser leur tête gouverner leur cœur. Ils ne perdent pas leur sommeil lorsque les actions chutent (à condition que leur portefeuille soit composé d’actions de haute qualité qui ne changent pas beaucoup d’une année à l’autre, ou même d’une décennie à l’autre. Par exemple, que ce soit 1900, 1950, 2000 ou 2050, les gens seront tout aussi susceptibles d’utiliser une certaine forme de détergent pour faire leur vaisselle).

-Ne sentent pas le besoin de ‘faire quelque chose’ à tout prix. Ils peuvent s’asseoir sur leur derrière et jouir de leur vie.

-N’ont pas le besoin de sembler intelligents devant leurs amis ou collègues. Cela peut sembler difficile à croire, mais j’ai observé d’innombrables personnes abandonnant leur portefeuille d’investissement idéal parce qu’elles se sentaient exclues des conversations sur le dernier placement à la mode avec leurs anciens camarades de classe de collège. Ils oublient que le travail de leur portefeuille est de faire de l’argent de la façon la plus sûre possible, pas de les rendre plus intéressants dans une conversation.

-Ne se préoccupent pas de savoir s’ils ont mieux ou moins performé qu’un indice spécifique l’une ou l’autre année.

« Je ne connaissais évidement pas le conseil que Buffett donnerait en 2013 quand j’avais commencé à investir en actions il y a plusieurs dizaines d’années déjà »

Warren Buffett est sans doute le plus grand investisseur vivant. Il a transformé un investissement dans une entreprise textile moribonde en la quatrième entreprise sur la liste de Fortune 500, et ses richesses personnelles se montent à plus de 60 milliards de dollars, ce qui en fait la troisième personne la plus riche sur la terre.

Compte tenu de sa réussite depuis plusieurs décennies sur le marché, de nombreux investisseurs veulent apprendre à choisir des actions comme Buffett. Mais pour les investisseurs individuels, y compris sa propre femme, Buffett revient constamment à une stratégie d’investissement très fondamentale, et c’est une stratégie qui n’a rien à voir avec la cueillette d’actions individuelles. En fait, à sa façon, il ne fait que conseiller le PFCDP. Il est difficile de trouver une meilleure preuve de son efficacité!

Voyons cela de près.

Les conseils de Buffett pour sa femme

Dans sa lettre annuelle aux actionnaires, Buffett a abordé en 2013 sa propre mortalité et a donné des instructions claires au syndic qui sera chargé, après son décès, de conseiller sa veuve dans la gestion de son immense fortune.

‘Mon conseil au fiduciaire ne pourrait pas être plus simple. Mettez 10% en trésorerie dans des obligations d’État à court terme et 90% dans un fonds d’indice S&P 500 très peu coûteux. Je crois que les résultats à long terme de cette stratégie seront supérieurs à ceux obtenus par la plupart des investisseurs -que ce soit des fonds de pension, des institutions ou des particuliers – qui emploient des gestionnaires rémunérés.’

Et c’est un conseil qu’il a répété encore et encore. Lors de la réunion annuelle de 2016 des actionnaires de Berkshire Hathaway, souvent appelée le ‘Woodstock du capitalisme’, Buffett a répondu à une question sur la façon dont un investisseur moyen devrait gérer un placement financier. Sa réponse? ‘Il suffit d’acheter un fonds indiciel S&P 500 et ne plus bouger pour les 50 prochaines années.’

 

S&P 500

By Overjive – Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=47085995

Le mépris de Buffett pour les gestionnaires de placements coûteux est clair

Et il ne suggère pas de détenir une seule action individuelle, pas même de son propre Berkshire Hathaway. Au lieu de cela, il conseille le placement en actions dans un fonds indiciel comme le S&P 500, un type de fonds commun de placement qui suit le rendement de 500 des plus grandes sociétés aux Etats-Unis.

Mais Warren Buffet n’investit-il pas donc pas dans des actions individuelles?

Vous vous demandez peut-être pourquoi la propre entreprise de Buffett ne suit pas ses conseils. Après tout, Berkshire Hathaway a été construit sur le principe de l’investissement dans des entreprises individuelles, et son portefeuille contient des milliards de dollars d’investissements boursiers dans des sociétés telles que Wells Fargo, American Express, Heinz ou Coca-Cola.

C’est un portefeuille construit sur une philosophie appelée l’investissement de valeur, qui a été initié par le mentor de Buffett, le professeur Benjamin Graham. L’investissement en valeur ignore les fluctuations des marchés et se concentre sur la valeur intrinsèque d’une entreprise. Buffett et son équipe se concentrent donc sur la recherche de sociétés qui ont un avantage concurrentiel, une excellente gestion et une valeur potentielle supérieure à celle du cours actuel.

La mesure favorite de Buffett pour mesurer la valeur d’une entreprise est la valeur comptable par action. Celle-ci mesure la valeur des actifs de la société par rapport au cours de l’action, ce qui vous donne une mesure prudente de ce que la société vaut réellement.

Si vous vouliez choisir des actions, l’investissement de valeur est une belle stratégie à suivre. Cependant, gardez à l’esprit que Buffett et son équipe d’investissement gèrent des milliards de dollars en actifs, et ont la capacité de faire des investissements massifs et d’influencer les opérations des entreprises dans le portefeuille de Berkshire Hathaway. Les investisseurs individuels travaillent généralement avec quelques milliers de dollars ou d’euros, pas des milliards, et n’ont pas le temps, les atouts ou l’expertise pour imiter le succès de Buffett.

Acheter des actions individuelles

Une autre différence importante est que les investisseurs individuels, contrairement à un investisseur institutionnel énorme comme Berkshire Hathaway, sont moins en mesure de gérer les pertes importantes qui arrivent quand on investit dans le marché.

Et ne vous y trompez pas: ces pertes viendront. Tout le monde a entendu une histoire de quelqu’un qui a fait un excellent choix d’actions et est devenu riche, que ce soit par l’achat de Google ou de Netflix à un prix bas peu de temps après leur introduction en bourse. Mais vous êtes moins susceptible d’entendre quelqu’un qui a tout perdu quand Enron est tombé, ou des actionnaires de GT Advanced Technologies qui ont vu leur action devenue presque sans valeur quand Apple a choisi un nouveau fournisseur pour ses écrans d’iPhone en verre, ou, plus près de nous, de la grande banque Fortis qui ne vaut plus rien aujourd’hui. Bien qu’il y ait quelques histoires de gloire en achetant des actions individuelles, il y a surtout des histoires de grandes pertes.

Je n’ai donc jamais caché que je ne crois pas que la plupart des investisseurs moyens doivent acheter des actions individuelles pour réussir à gagner de l’argent.

Comment structurer votre portefeuille

Si vous voulez suivre les conseils de Buffett pour les investisseurs individuels, voici comment faire en pratique.

Pour rappel, voici ses conseils de base pour structurer un portefeuille autour de l’investissement indiciel: ‘Mettre 10% de la trésorerie dans des obligations d’État à court terme et 90% dans un fonds d’indice S&P 500 à très bas coût’.

Commençons par ces obligations. Vu le marché actuel en obligations en général, et en Europe en particulier, j’attendrais certainement un peu, et je garderais mon argent sur un livret d’épargne en attendant des jours meilleurs pour le marché obligataire. C’est ce que je fais moi-même dans mon portefeuille.

Quant à ce ‘fonds d’indice S&P 500 à très bas coût’? Pour cette partie du portefeuille de Buffett, il existe de nombreuses possibilités.

Vous pouvez acheter des fonds comme Amundi ETF S&P 500 UCITS ETF EUR C (EUR)LU1681048804 (éligible au PEA) ou encore iShares Core S&P 500 UCITS ETF-IE00B5BMR087 (fonds de capitalisation). Ce dernier se retrouve dans mon propre portefeuille.

Ceci ne sont que des exemples, il existe bien d’autres alternatives sur le marché.

La diversification de votre placement financier

Lors de l’achat d’actions individuelles, il faut relativement beaucoup de temps et d’argent pour constituer un portefeuille diversifié.

Il est important de mettre en œuvre la diversification non seulement pour les entreprises, mais aussi pour les secteurs. L’avantage d’un investissement dans un fonds indiciel S&P 500 est qu’il vous diversifie sur 500 entreprises à la fois. Les principaux titres en portefeuille sont Apple, Microsoft, Exxon Mobil, Johnson & Johnson, Berkshire Hathaway, General Electric et JP Morgan Chase. Parier sur les 500 plus grandes entreprises publiques aux États-Unis est comparable à un pari sur l’ensemble de l’économie des États-Unis. Ce sont des entreprises stables qui assurent la stabilité à long terme.

Investir est simple

Le meilleur placement financier est celui qui croît régulièrement au fil du temps. Lorsque vous achetez et vendez des actions individuelles, vous êtes toujours dans l’état d’esprit de l’achat et la vente. Cela conduit inévitablement de nombreux investisseurs à acheter et à vendre au mauvais moment. Mais il est en réalité pratiquement impossible de chronométrer les marchés.

De plus, acheter et vendre des actions pour construire un portefeuille peut rapidement coûter des centaines ou des milliers d’Euros.

Je ne connaissais évidement pas le conseil que Buffett donnerait en 2013 quand j’avais commencé à investir en actions il y a plusieurs dizaines d’années déjà. Je suis donc d’autant plus heureux que j’étais déjà à l’époque arrivé à la même conclusion que lui. Je n’ai jamais investi en actions individuelles, mais toujours en fonds indiciels bon marché. C’est tellement simple et rentable, que je ne parviens pas à comprendre ceux qui conseillent une autre stratégie, mais qui n’obtiennent pas les résultats que j’obtiens depuis tant d’années.

Savez-vous qu’une des remarques que je reçois le plus souvent est ‘mais c’est compliqué et dangereux d’investir en bourse, et je ne comprends pas comment vous obtenez un rendement moyen de 10% depuis des dizaines d’années’. C’est fou comment certains se compliquent la vie. Ne faites pas comme eux.

devenir riche mode d'emploi

Édition 2019

Conquérir Votre Liberté Financière

Méthode Garantie

100% de réussite

Vos commentaires

13 Commentaires

  1. Bonjour Luc,
    Merci pour cet article très intéressant. Investir sur un seul tracker répliquant le S&P 500 semble effectivement assez pondéré et diversifié pour le long terme. De plus acheter un seul tracker diminue fortement les frais d’arbitrage.
    Que pensez-vous de l’ETF Lyxor S&P 500 UCITS ETF – Daily Hedged D-EUR ( ISIN LU0959211243) ? Il s’achète désormais sur euronext Paris. Il distribue des dividendes qui représentent un rendement annuel net de 1,84 % pouvant être être réinvestis.
    Il est protégé contre le risque de change.

    Réponse
    • Ce tracker fait bien ce qu’il promet à un coût très intéressant (0,15%). Personnellement je préfère les fonds de capitalisation. Vous ne devez rien faire, les dividendes sont réinvestis automatiquement.

      Réponse
  2. Bonjour Luc,
    Article très détaillé, et une fois de plus enrichissant!
    Je me suis résigné à suivre la voie de la sagesse en vous lisant. J’ai ainsi débuté à investir progressivement mes liquidités sur l’ETF Amundi SP500 avec une vision à long terme.
    Néanmoins, j’observe que le cours de l’ETF SP500 côté en euro ne reflète pas la performance de l’indice SP500 actuellement. J’ai la sensation qu’il suit plutôt les mêmes fluctuations que le CAC40 à court terme. Est ce lié à la monnaie? Ou le simple fait que ce soit des investisseurs français essentiellement qui investissent sur cet ETF?
    J’essaie de comprendre même si je ne revendrais rien malgré les fluctuations.
    D’avance merci pour votre éclaircissement.
    Alexandre

    Réponse
    • Bonjour Alexandre,
      Je pense que vous regardez les choses à trop court terme et que vous liez par cela des évènements qui ne sont là que par hasard. Regardez tout cela plutôt à long terme. Voici le graphique sur 10 ans, se terminant aujourd’hui:

      S&P

      Amundi en Euro (ligne bleue la plus haute) suit parfaitement bien le S&P500 (ligne verte). Le S&P lui-même évolue depuis quelque années un peu mieux qu’Amundi en Euros parce qu’il est en dollars, et que le dollar augmente par rapport à l’Euro. Cela peut changer à l’avenir. Ni Amundi, ni le S&P n’ont quoi que ce soit à voir avec le CAC40 (ligne noire, la plus basse): le graphique le démontre à l’évidence (à court terme le CAC40 a connu également une petite hausse, c’est tout). La clientèle française d’Amundi ne peut évidement pas influencer le S&P: moins de 2,5% des Français achètent des fonds de placement en actions. Une goutte d’eau dans les océans planétaires. C’est pathétique pour la France. Heureusement pour Amundi qu’ils ne doivent pas vivre de leurs clients français!
      Achetez donc chaque mois vos fonds, et oubliez les. Ne regardez plus les résultats chaque jour. Une fois par an suffit. Et encore. Si l’année prochaine est une mauvaise année, vous allez paniquer. Attendez au moins 10 ans, de préférence 15 à 20.
      Bon succès!

      Réponse
      • Merci Luc pour votre réponse très détaillée une fois de plus c’est très aimable.
        En allant plus loin, j’ai compris que l’ETF a un ratio de sharpe supérieur à 1. A court terme certaines fluctuations sont parfois plus prononcées. Et je suis entré en position en haut d’une fluctuation.
        Aujourd’hui je me rends compte que la cotation de l’ETF est relativement proche du SP500 en effet. Je vais prendre l’habitude d’oublier les graphiques comme vous le conseillez !
        Merci encore pour votre temps,
        Alexandre

        Réponse
  3. Merci pour votre excellent article.
    J’ai moi même changé ma façon d’investir l’année dernière. D’un portefeuille composé de plusieurs fonds actifs, je suis passé depuis un an sur un CTO composé d’une seule ligne : Vanguard Total stock market ( Cet ETF est composé des 3600 entreprises us côtés sur le marché américain avec des frais de gestion de 0,04 % par an ! ). J’ai également une petite ligne de cash qui représentera 25 % du portefeuille quand je serai en phase consommation.
    J’ai choisi le CTO et écarté l’assurance vie, beaucoup trop onéreuse en frais.

    Réponse
  4. Bonjour,
    Est-il possible d’investir dans d’autres fonds que le SP500?

    Réponse
  5. Bonjour,
    Merci pour tout vos articles à la fois pertinents et motivants!
    J’ai cette fois-ci une question qui n’est pas si souvent abordée: que faire, lorsque jeune, on a déjà investit plusieurs milliers, voir plusieurs dizaines de milliers d’euros dans un fond, qui après 3 ans n’atteint toujours pas l’objectif fixé? Les options sont multiples, mais laquelle est la plus judicieuse?

    Réponse
    • Si vous estimez que vous vous êtes trompé de stratégie, et qu’il n’y a pas ou peu d’espoir de renversement de situation, il faut arrêter de perdre de l’argent davantage, clôturer, et réinvestir ce qui reste ailleurs. Ce n’est pas en faisant continuellement la même chose, que l’on peut espérer un résultat différent.

      Réponse
  6. Bonjour,

    Je trouve TRES PERTINENT, votre conseil d’investir régulièrement et sur le long terme (100€, 200€ ou plus par mois) sur un Fonds Indiciel (S&P 500, MCSI World, …) via un PEA!
    Mais techniquement commet cela se gère-t-il?
    Car a ma connaissance il n’est pas possible de mettre en place un virement/prélèvement automatique et mensuel sur un PEA, comme cela pourrait se faire sur une assurance vie par exemple.
    Je ne me vois pas faire, tous les mois pendant 20 ou 30 ans, mon investissement de 100€ sur le fonds indiciel de mon PEA.

    Comment conseillez vous de fonctionner?
    Je vous remercie pour vos conseils

    Réponse
    • Effectivement, c’est le (petit) problème en France où les instruments développés par les banques sont terriblement en retard sur la technologie d’aujourd’hui. Le plus connu des courtiers, Boursorama, est un bon exemple de ce retard technologique. Je vous conseille d’acheter l’équivalent ou un multiple de 300€ par trimestre d’Amundi ETF S&P 500 UCITS ETF EUR C (EUR)-FR0010892224 (le seul fond S&P500 éligible au PEA), soit 8 unités à sa valeur actuelle de 38€. Placer 4 ordres d’achat par an n’est tout de même pas la mer à boire.

      Réponse
      • Merci pour votre retour.
        L’intérêt également du versement automatique est de supprimer le biais psychologique qui consisterait a vouloir retarder le versement pour attendre le meilleur moment. Bref il faut être rigoureux pendant 20 ou 30 ans…

        Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Je m’appelle LUC BRIALY.
Et je vais vous faire conquérir votre liberté financière.

Découvrez comment travailler moins pour gagner plus, placer son argent, utiliser l'investissement immobilier et préparer sa retraite.
Je l'ai fait avant vous. Je suis millionnaire et financièrement indépendant.
Vous pourrez le devenir également!

Je vous ai aidé? Offrez-moi un café, un déjeuner, un diner!

Rendement locatif
Divi
booking.com
airbnb
GRATUIT: recevez votre livre sur votre liberté financière
CLIQUEZ
close-image

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Ce livre gratuit vous apprendra comment bien débuter en 3 étapes dans l’investissement immobilier

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Ce livre gratuit vous apprendra comment bien débuter en 3 étapes dans l’investissement immobilier

 

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

TROP DE TRAVAIL
et
PAS ASSEZ DE TEMPS?

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE:

en 7 jours vers la PRODUCTIVITE ULTIME

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

TROP DE TRAVAIL
et
PAS ASSEZ DE TEMPS?

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE:

en 7 jours vers la PRODUCTIVITE ULTIME

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

LANCEZ-VOUS

Gagnez de l'argent en ne faisant

que ce que vous aimez faire

Inscrivez-vous à

ma formation GRATUITE de 7 jours

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

LANCEZ-VOUS

Gagnez de l'argent en ne faisant

que ce que vous aimez faire

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE de 7 jours

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

10 questions sur la retraite



Préparez votre retraite

(dès aujourd'hui)


RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

 

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.