PLACEZ VOTRE ARGENT

Placer son argent en bourse est aujourd’hui indispensable

placer son argent en bourse

L’épargnant que nous sommes est confronté depuis plusieurs années à la faiblesse des taux d’intérêt. Et l’inflation vient encore ronger ce maigre rendement. Voici comment réagir face à cette situation difficile: il faut placer son argent en bourse.

Pour l’épargnant, la météo financière était au beau fixe avant la crise de 2008. Dans certains cas, le taux des comptes d’épargne pouvait atteindre 4,50%. Dix ans plus tard, il faut se contenter d’un désolant taux de 0,75% pour le Livret A.

Comment a-t-on pu en arriver là et comment se frayer un chemin rentable dans le contexte actuel? Pourquoi des taux plancher?

La crise financière de 2008 a mis en lambeaux la confiance dans l’économie

Avec pour résultat que les ménages ont serré les boulons et que les entreprises ont sévèrement réduit leurs investissements, mettant l’économie mondiale sens dessus dessous. Les banques centrales ont été appelées à la rescousse. Elles ont baissé le loyer de l’argent de manière à relancer la mécanique économique.

TAUX DIRECTEUR DE LA BCE

TAUX DIRECTEUR DE LA BCE

Entre septembre 2008 et mai 2009, la Banque Centrale Européenne (BCE) a ramené son taux directeur de 4,25 à 1%. Avec pour effet quasi immédiat que le taux des (meilleurs) comptes d’épargne a plongé de 4,50 à 2%.

Il s’est assez vite avéré que la potion ne suffisait pas pour que les économies malades de la zone euro reprennent le chemin de la santé. Il a donc fallu renforcer la dose à partir de 2014, via l’assouplissement quantitatif (en anglais ‘quantitative easing’ ou QE). Pour faire baisser davantage encore les taux d’intérêt, la BCE a acheté de la dette publique et fait tourner la planche à billets. C’est à la suite de ce remède de cheval que les taux de l’épargne se sont effondrés, comme vous pouvez hélas le voir aujourd’hui sur vos extraits.

Depuis 2016 la BCE pèse de tout son poids pour maintenir son principal taux directeur à 0%, si bien que le loyer de l’argent reste historiquement modeste.

Vous pouvez creuser davantage ce sujet et devenir vous aussi un investisseur heureux en vous procurant ce livre que je vous offre gratuitement: cliquez ici.

« Epargner sur un compte d’épargne, c’est choisir la sécurité. Mais cela vous fait perdre de l’argent. »

Aujourd’hui, un compte d’épargne ne rapporte quasi rien. Autrement dit, c’est l’épargnant qui fait les frais de la politique de stimulation économique de la zone euro. Dans la majorité des cas, l’épargnant doit se contenter d’un piteux rendement de 0,75% sur son livret d’épargne. Les autres produits d’épargne, comme les comptes LEP par exemple, ne valent guère mieux: 1,25%.

Le taux d’inflation actuel est par contre de 2,2%:

 

Inflation en glissement annuel

Inflation en glissement annuel (source:france-inflation.com)

 

Pour se protéger contre l’inflation, la conclusion est donc claire: il vaut donc mieux investir qu’épargner. Il est par conséquent indispensable de placer son argent en bourse.

Le paradoxe est que malgré ces conditions extrêmement défavorables, les Français n’ont pas cessé d’alimenter leur livrets d’épargne. Les livrets bancaires classiques supplantent le Livret A sur l’année 2017, et ce même si l’on ajoute le LDDS à la collecte du Livret A. Les livrets ‘soumis à l’impôt’, pour reprendre la catégorisation de la Banque de France, regroupent donc tous les comptes épargne non-réglementés. Selon les statistiques de collecte mensuelle de la Banque de France, ces livrets ordinaires affichent une collecte nette (les dépôts moins les retraits) de 14,1 milliards d’euros en 2017, à comparer avec un la collecte nette de 5 milliards d’euros en 2016. Et cela n’arrête pas de s’agrandir au fil du temps. Le Livret A, lui, a rebondi en 2017 après plusieurs années moroses: il affiche une collecte nette de 10,2 milliards d’euros selon la Caisse des dépôts. Il reste toutefois loin du sommet de 2012, à plus de 20 millions d’euros grâce au relèvement de son plafond de dépôts.

L’explication de cette situation pour le moins paradoxale est toute trouvée: le compte d’épargne, c’est un placement sûr. Le capital qui y est déposé n’est pas sujet aux fluctuations des marchés financiers. Il ne peut donc pas s’effriter. Et l’épargnant est protégé par le Fonds de Garantie à concurrence de 100.000 euros par personne et par banque, ceci dans l’hypothèse où la banque concernée ferait faillite.

La sécurité en apparence

Si l’argent que vous placez sur un compte d’épargne ne peut perdre de la valeur, ce n’est qu’en apparence. On oublie trop souvent que le coût de la vie (= inflation) augmente au fil des années.

Pour le moment, les taux d’intérêt des comptes d’épargne sont insuffisants pour compenser l’inflation. Prenons l’exemple du taux du Livret A, soit 0,75% par an. Comme dans notre pays le taux d’inflation (chiffre de septembre dernier) est de 2,2%, le rendement des comptes d’épargne est négatif (-1,45%), si bien que cet argent perd de la valeur en pouvoir d’achat.

Conclusion: le compte d’épargne n’est une solution qu’à court terme.

Flexibilité et rendement

Le compte d’épargne est un produit financier très flexible. Vous avez besoin de votre argent? Vous pouvez le récupérer le jour même. C’est particulièrement facile en cas de dépense imprévue ou lorsque vous envisagez un achat important, par exemple une voiture ou un logement.

Je vous conseille d’ailleurs de déposer ou de maintenir sur votre compte d’épargne au moins six mois de rentrées.

Mais en échange de cette flexibilité, il faut se contenter d’un rendement extrêmement modeste.

Si par contre vous pensez ne pas avoir d’un besoin urgent (d’une partie) de cet argent, il est plus intéressant de l’investir et de placer son argent en bourse, et donc de prendre un peu de risque pour obtenir un rendement plus confortable.

Placer son argent en bourse avec une protection du capital?

Comment se prémunir contre la faiblesse des taux d’intérêt? Le but est d’abord d’éviter que l’inflation ne ronge votre épargne. C’est la seule solution pour qu’elle conserve son pouvoir d’achat. Allez donc au-delà du simple compte d’épargne et élargissez votre champ d’investigation.

Si vous êtes de ceux qui font des cauchemars à la seule idée que la valeur de leur épargne durement gagnée puisse fluctuer en valeur, tournez-vous vers les formules avec protection du capital.

Ces placements, dont la plupart offrent la garantie de récupérer à l’échéance au moins le capital investi (moins les frais), mettent souvent en avant la possibilité d’obtenir un rendement généreux, lequel est généralement lié à l’évolution d’un portefeuille d’actions.

Tout cela laisse entrevoir de belles promesses de pouvoir placer son argent en bourse, mais sans prendre de risques.

Gare au piège toutefois! De par leur structure, ces produits sont davantage comparables aux placements obligataires et, souvent, il ne faut pas s’attendre à ce qu’ils offrent, en moyenne, des gains supérieurs à la rémunération d’une obligation de durée semblable. Ils sont même dans bien des cas décevants à cause des lourds frais que vous devez supporter. Et il n’est pas rare qu’au bout du compte vous récupériez seulement votre capital (moins les frais). Alors que les promoteurs de ces fonds promettent monts et merveilles, la réalité est souvent décevante: 2% de rendement annuel, voire moins.

Compte tenu du niveau actuel des taux d’intérêt, ne tablez pas trop sur l’opportunité d’une telle formule. Bien sûr, chaque produit doit faire l’objet d’une analyse séparée, mais la plupart des fonds avec protection du capital sont à mes yeux inintéressants.

Bref, j’aime pas.

Evitez la plupart de ces fonds pour placer son argent en bourse. Vous vous en trouverez mieux, et votre portefeuille aussi.

Plan de bataille

1. Si vous ne pouvez pas vous permettre de vous passer de votre argent pendant au moins huit ans, la seule solution est, hélas, le compte d’épargne.
2. Si vous pouvez vous permettre de vous passer de votre argent pendant huit ans au moins, vous pouvez opter pour une des formules d’assurance-vie classiques en Euros. En 2017, le rendement moyen en était de de l’ordre de 2%. C’est nettement plus que le compte d’épargne, mais c’est toujours insuffisant pour contrer l’inflation.
3. Si votre horizon de placement est de plus de 8 ans et si vous êtes en mesure de garder le sommeil lorsque votre patrimoine fluctue, tournez-vous vers les fonds de placement.

Un fonds de placement est un produit financier qui rassemble la mise de (centaines de) milliers d’épargnants pour l’investir en actions, en obligations, en immobilier, etc.

Le risque lié à ces placements est donc réparti, si bien que le capital ainsi rassemblé est diversifié. Il appartient aux gestionnaires de ces fonds de constituer un portefeuille et de le gérer, voire de le modifier en cas de besoin.

Placer son argent en bourse pour gagner plus

ÉVOLUTION BOURSES MONDIALES DEPUIS 1990

ÉVOLUTION BOURSES MONDIALES DEPUIS 1990

Nous, les Français, sommes très défensifs, trop défensifs même lorsqu’il s’agit de se construire un patrimoine. Nous donnons surtout la préférence aux produits sûrs comme le compte d’épargne ou l’assurance-vie classique en Euros. Nous sommes majoritairement hésitants lorsqu’il s’agit de placer son argent en bourse alors que la Bourse est précisément le placement qui rapporte le plus, pour autant bien sûr que ce choix corresponde au profil de risque de la personne concernée.

A long terme, l’investisseur boursier finit par disposer certainement d’un patrimoine extraordinairement plus élevé que s’il s’était contenté de laisser son argent sur un compte d’épargne. Mais il faut accepter en contrepartie des variations (à la hausse comme à la baisse) parfois élevées à court terme.

A long terme, le risque de perdre de l’argent est toutefois très limité.

Rendement 10 ans

Source: Rabo Bank

 

Pour vous permettre de prendre pied sur ce marché, je vous conseille de suivre ma formation Devenir Riche. Mode d’Emploi.

Placer son argent en bourse de cette façon est extrêmement simple et productif. Dans la leçon 27 de ma formation, je vous enseigne, pas à pas, dans un français simple et compréhensible, quel fonds choisir et dans quelle banque, et comment faire cela avec le moins de frais, et surtout avec le moins de taxes possibles (oui, je cite même les noms!).

devenir riche mode d'emploi

Édition 2019

Conquérir Votre Liberté Financière

Méthode Garantie

100% de réussite

Vos commentaires

2 Commentaires

  1. Les produits structuré comme le propose Hedios life sont une bonne idée aussi pour diversifier.

    Réponse
    • J’estime que, sous une apparence de facilité (‘vous n’avez qu’à signer, nous nous occupons de tout, et vous aurez un beau rendement’), le courtier Hedios vend un produit relativement compliqué et cher en frais.
      Je ne peux donc pas vous le conseiller.
      Achetez plutôt vous même votre tracker dans une banque bon marché.
      Avec un peu d’assistance et de formation (comme dans ma formation Devenir Riche), sélectionner les indices boursiers et trackers correspondants est à la portée des épargnants curieux. Le problème est que ces placements ne rapportent pas assez de commission aux banquiers traditionnels pour les convaincre d’en faire la promotion. Vendre des placements comme ceux d’Hedios reste plus lucratif que d’apprendre aux épargnants à faire leur marché.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Je m’appelle LUC BRIALY.
Et je vais vous faire conquérir votre liberté financière.

Découvrez comment travailler moins pour gagner plus, placer son argent, utiliser l'investissement immobilier et préparer sa retraite.
Je l'ai fait avant vous. Je suis millionnaire et financièrement indépendant.
Vous pourrez le devenir également!

Je vous ai aidé? Offrez-moi un café, un déjeuner, un diner!

Rendement locatif
Divi
booking.com
airbnb
GRATUIT: recevez votre livre sur votre liberté financière
CLIQUEZ
close-image

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Ce livre gratuit vous apprendra comment bien débuter en 3 étapes dans l’investissement immobilier

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Ce livre gratuit vous apprendra comment bien débuter en 3 étapes dans l’investissement immobilier

 

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

TROP DE TRAVAIL
et
PAS ASSEZ DE TEMPS?

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE:

en 7 jours vers la PRODUCTIVITE ULTIME

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.

TROP DE TRAVAIL
et
PAS ASSEZ DE TEMPS?

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE:

en 7 jours vers la PRODUCTIVITE ULTIME

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

LANCEZ-VOUS

Gagnez de l'argent en ne faisant

que ce que vous aimez faire

Inscrivez-vous à

ma formation GRATUITE de 7 jours

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

LANCEZ-VOUS

Gagnez de l'argent en ne faisant

que ce que vous aimez faire

Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE de 7 jours

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel de bienvenue.

10 questions sur la retraite



Préparez votre retraite

(dès aujourd'hui)


RECEVEZ CE LIVRE GRATUIT

 

Vous êtes inscrit! Vous allez bientôt recevoir un courriel pour pouvoir télécharger votre livre gratuit.