La retraite en Espagne en 2021 (ce que vous devez savoir)

La retraite en Espagne est beaucoup plus abordable qu’en France.

Un mode de vie simple y coûtera environ 20.000€ par an.

L’immobilier n’est pas cher.

Vous ne serez pas le seul à prendre votre retraite en Espagne

Si vous envisagez de faire une nouvelle vie et de prendre votre retraite en Espagne, vous n’êtes pas seul.

NOUVEAU: vous pouvez creuser davantage ce sujet et mieux préparer votre retraite en vous procurant ma dernière formation que je vous offre gratuitement: cliquez ici.

Plus de 5,5 millions d’étrangers vivent actuellement en Espagne, ce qui représente plus de 12% de la population.

La population d’expatriés en Espagne est dominée par les citoyens britanniques, mais un nombre croissant de Français s’y retrouvent aussi.

Beaucoup d’entre eux sont des retraités, et ils choisissent majoritairement de vivre le long de la Costa del Sol pour son climat agréable (bien que toujours frais en hiver), sa vie économique et son style de vie sans stress.

La crise espagnole

Jusqu’ici tout va bien.

Mais cette histoire a une tournure contemporaine. La crise bancaire de 2008 a particulièrement frappé l’Espagne. En termes financiers, c’était l’un des pays les plus dynamiques de la zone euro.

Depuis cette crise, les emplois ont disparu, les prix de l’immobilier ont chuté et de nombreux résidents, autochtones et expatriés, ont été renfloués.

Beaucoup d’entre eux sont partis parce qu’ils ne pouvaient pas trouver d’emploi ou continuer à faire des affaires pendant le grave ralentissement économique.

À cela s’ajoute à présent la crise du corona, qui a plongé le pays dans le marasme.

Selon la société de conseils CBRE, le montant des investissements en Espagne en 2020 chutera de 30% à 9 milliards d’euros.

Un tiers des projets prévus avant le Covid sont annulés.

Ce pourcentage est encore plus élevé dans certains secteurs, ainsi 68% des projets d’investissements hôteliers sont annulés et 76% des projets de centres commerciaux.

Les autres projets sont différés mais sans date précise de reprise pour la majorité d’entre eux.

Mais le marché devrait redémarrer en 2021 car, selon Cushman&Wakefield, les investisseurs, principalement étrangers, auraient 40 milliards d’euros à placer dans l’immobilier espagnol!

prix immobilier espagne

Source: journal du net

Si vous vous demandez si votre combinaison personnelle d’épargne et de votre pension de retraite suffira pour une retraite en Espagne, vous devriez considérer deux phénomènes: les prix de l’immobilier en Espagne qui, malgré sa remontée très nette en 2018, est toujours égal à celui de 2007, et le coût de la vie.

Ces deux facteurs rendent la retraite en Espagne considérablement plus abordable qu’en France.

En moyenne, un mode de vie ‘frugal’ en Espagne coûtera environ 20.000€ par année, alors qu’une retraite ‘confortable’ démarre à environ 25.000€.

Les chiffres

Tout d’abord, considérons les deux plus grandes préoccupations financières de la plupart des retraités, le logement et les soins médicaux.

À Marbella, une station balnéaire animée qui est loin d’être la moins chère de la Costa del Sol, un appartement d’une chambre peut être loué en moyenne à 500€ par mois en dehors du centre ville et 600€ par mois au centre de la ville, d’après Numbeo.com.

Les prix d’achat d’un appartement commencent déjà vers 150.000 à 200.000€.

En tant que résident d’Espagne et citoyen de la CEE, vous serez admissible à son programme de santé publique, qui est virtuellement gratuit, mais la plupart des expatriés optent pour des soins privés pour éviter une longue attente pour un traitement non urgent.

L’achat d’un bien immobilier en Espagne

L’achat d’un bien immobilier en Espagne est tout aussi facile en Espagne qu’en France.

Il y a des agences immobilières partout. Toutes ont du personnel qui parle l’Anglais, et certaines ont même des Français comme collaborateurs. Faites une recherche en ligne.

Tous les biens immobiliers ne conviennent pas pour être loués, et certainement pas à court terme. Il faut dans certains cas une licence.

Il est donc très conseillé de se faire assister par un avocat sur place pour régler les problèmes administratifs, éviter les arnaques et savoir ce qui est possible ou pas.

Il y a une liste d’avocats parlant le Français sur le site de l’ambassade de France.

Les coûts des services des avocats et des notaires sont extrêmement bas.

Un crédit immobilier peut se négocier aussi bien en France que sur place avec une banque locale.

Et puis il y a des taxes

Un expatrié vivant en Espagne doit payer des impôts sur le revenu en Espagne, bien qu’il y ait des exemptions pour ceux avec des revenus modérés.

L’impôt sur le revenu en Espagne est quasiment toujours plus élevé qu’en France, notamment pour les faibles revenus, étant donné le taux élevé de la première tranche (24% contre 5.5% en France), sauf pour les contribuables dont les revenus sont inférieurs au minimum vital.

En Espagne, comme dans la plupart des pays de la zone euro, les revenus fonciers sont également soumis au barème de l’impôt sur le revenu.

Les revenus du capital financier (intérêts, dividendes et plus values mobilières), sont soumis en Espagne à un prélèvement libératoire de 19% pour les premiers 6000 euros, et 21% au-delà.

Concernant enfin les plus values immobilières, elles subissent la même fiscalité que les revenus financiers (19% puis 21%), et c’est tout.

L’Espagne est avec la France l’un des seuls pays à appliquer un impôt sur la fortune. Il se base sur le total des actifs nets de chaque année, et le taux varie de 0,2% à 2,5%. Les contribuables espagnols sont taxés sur leur résidence principale au-delà de 300.000 euros, et sur leur patrimoine au-delà de 700.000 euros.

Il est toujours sage de consulter un expert fiscal pour évaluer votre situation fiscale exacte si vous voulez prendre votre retraite en Espagne.

L’un dans l’autre, la situation fiscale de l’Espagne par rapport à la France ou la Belgique ne doit pas être la principale raison de s’expatrier.

Moins cher

La Costa del Sol est le choix le plus populaire pour ceux qui prennent leur retraite en Espagne, ce qui signifie inévitablement que c’est un choix relativement coûteux.

Cela peut être moins cher ailleurs, comme le long de la Costa Blanca ou la Costa Brava par exemple. Cette dernière commence d’ailleurs après la frontière française!

Et, si la vie en bord de mer n’est pas une nécessité absolue dans votre vie, vous avez un large choix de villes espagnoles légendaires qui sont riches en histoire et culture: Séville, Grenade et Cordoue sont parmi elles. Mais Madrid et Barcelone sont bien plus chères évidemment.

Le cas de Îles Canaries

Les Îles Canaries ne sont pas très connues de Français, et c’est très dommage pour eux.

C’est un groupe de 7 îles subtropicales qui sont territoire espagnol, à 4 heures de vol de Paris.

Tenerife est l’île principale, la plus connue, et la plus diverse du point de vue des paysages.

Sa beauté est absolument extraordinaire:

tenerife

Les îles combinent tous les avantages de l’Espagne avec un atout majeur: le climat.

Ce sont en effet les îles du printemps éternel (min 20°, max 30°). Il n’a pas de cyclones ou d’ouragans.

Les paysages sont fabuleux, la douceur de vivre incomparable. C’est l’endroit idéal pour votre retraite en Espagne.

En général, les appartements ici se louent souvent meublés et tous frais inclus (également eau et électricité). Dépendant de la localisation et du confort, un T2 meublé se loue ici déjà entre 600 et 1000€ par mois (dans le cas d’un contrat de minimum 1 an).

C’est donc nettement moins cher qu’en France.

 

Vous trouvez des appartements neufs à partir de 100.000€, mais 200.000 à 300.000 vous offriront évidemment nettement plus de confort.

Le prix de la vie est au global environ 50% moins cher qu’en France.

C’est encore moins cher qu’en Espagne continentale, parce qu’il n’y a pas de TVA dans les Canaries.

Les supermarchés sont aussi bien fournis qu’en France, mais les prix sont la moitié.

La cuisine est superbe, le poisson et la viande sont en moyenne de meilleure qualité qu’en France.

Conclusion

Au moins pour le moment, le ralentissement économique des années passées reste une bonne nouvelle pour envisager de prendre sa retraite en Espagne.

Si vous avez estimé votre revenu de retraite annuel entre 20.000€ et 25.000€, vous constaterez qu’il permet une vie confortable dans le pays, et particulièrement aux Îles Canaries.

Si vous avez plus d’argent encore, vous pourriez être nettement plus riche que vous le pensez.

préparez votre retraite

 Préparez votre retraite en toute confiance

La formation indispensable pour préparer votre futur

Vos commentaires

Seront refusés les commentaires anonymes, insultants, contenant du spam, de fausses adresses email, des liens vers des sites commerciaux ou n’ayant rien à voir avec le sujet. Restez poli et lisez l’article dans sa totalité avant de vous lancer dans des critiques qui le plus souvent sont rencontrées un peu loin.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

N°1 en Bourse & Finance (Boutique Kindle)

JE VOUS OFFRE
GRATUITEMENT
MON BEST-SELLER

C'EST ICI
close-link
FORMATION GRATUITE

Immobilier.
Bien débuter.

Cette formation GRATUITE vous apprendra comment bien débuter dans l’investissement immobilier.
ACCÉDER GRATUITEMENT
close-link
FORMATION GRATUITE

Devenir Riche.
Vous aussi.

Recevez ma FORMATION GRATUITE et apprenez comment vous aussi pouvez atteindre
l’indépendance financière.
ACCÉDEZ GRATUITEMENT
close-link
FORMATION GRATUITE

En 7 jours vers la PRODUCTIVITE ULTIME

Trop de travail et pas assez de temps?
Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE.
ACCÉDEZ GRATUITEMENT
close-link
FORMATION GRATUITE

Gagner de l'argent en faisant ce qu'on aime

Suivez cette formation GRATUITE pour apprendre comment créer votre propre travail et ne plus avoir envie de vous suicider chaque lundi matin.
ACCÉDEZ GRATUITEMENT
close-link
FORMATION GRATUITE

Vos 10 questions les plus fréquentes sur la retraite

Les retraités en difficulté sont généralement ceux qui ont trop compté sur l’État Providence et n’ont préparé leur retraite à temps.
ACCÉDEZ GRATUITEMENT
close-link
JE VOUS OFFRE
GRATUITEMENT
MON BEST SELLER AMAZON
N°1 en Bourse & Finance (Boutique Kindle)
C'EST ICI
close-image