PLACEZ MIEUX VOTRE ARGENT

Trackers: tout ce qu’il faut savoir avant d’acheter en 2021

trackers
Les trackers (appelés aussi fonds indiciels ou ETF) méritent une place dans tout portefeuille. L’offre est large, mais attention, un produit n’est pas l’autre. Quelques bons conseils.

Devinette: quel produit financier pousse comme les champignons après la pluie, est géré à moindre coût, existe dans toutes les couleurs et pour tous les goûts mais fait l’objet de réponses boudeuses de la part des grandes institutions financières lorsque vous les évoquez?

Il s’agit des trackers, alias les ETF pour Exchange Traded Fund.

Le mot tracker vient de to track: suivre la piste de.

C’est exactement ce que font ces produits. Ils suivent au plus près la piste des indices financiers sur lesquels ils se greffent.

Dans la majorité des cas, il s’agit d’indices reprenant toute une série d’actions ou d’obligations individuelles.

Prenons un exemple.

Vous souhaitez acheter d’un seul coup toutes les actions de l’indice SP500?

Bonne chance… à moins que vous achetiez un tracker SP500, qui est une copie conforme de toutes les actions composant le SP 500.

Vous pouvez creuser davantage ce sujet et devenir vous aussi un investisseur heureux en vous procurant cette formation que je vous offre gratuitement: cliquez ici.

Popularité des trackers: peut mieux faire

Je l’avais prévu: beaucoup de mes lectrices et lecteurs vont se demander pourquoi je consacre une fois encore un article aux trackers?

La raison en est simple: j’ai le sentiment que beaucoup de celles et ceux qui nous lisent ne connaissent pas les trackers ou ne les utilisent pas assez.

Ces produits sont sous-représentés dans les portefeuilles, les nombreuses questions que vous me posez en témoignent.

Ce n’est pas propre à notre pays puisque ce sentiment est confirmé par une étude britannique du bureau de consultance spécialisé ETFGI.

Selon cette étude, les investisseurs particuliers ne sont même pas 20 % à faire régulièrement appel aux trackers dans la gestion de leur portefeuille.

C’est regrettable.

Allons au-delà des regrets.

Comment se fait-il que Madame et Monsieur Toutlemonde n’aient que peu, voire jamais entendu parler des trackers?

À mon avis, il y a à cela deux raisons.

Vous vous en doutez sûrement, est une question d’argent.

Les institutions financières gagnent beaucoup moins d’argent sur la commercialisation des trackers que sur celle des fonds de placement traditionnels.

Les banques touchent chaque année une (bonne) part des frais de gestion des fonds tradi tionnels alors que pour les trackers, les frais qu’elles perçoivent se limitent aux commissions ponctuelles sur l’achat et la revente auxquels s’ajoutent des frais de garde annuels.

Les trackers coupent donc l’herbe sous le pied des banquiers, lesquels ont vite fait le calcul, calcul qui se fait évidemment au détriment des trackers.

La situation est donc claire comme de l’eau de roche.

Toutes les institutions financières, grandes ou petites, de même que les courtiers, préfèrent vendre des fonds de placement classiques plutôt que des trackers parce que c’est plus lucratif.

Point barre.

Les trackers ne sont que rarement mis en évidence sur les sites internet des banques et des courtiers.

Ne vous laissez pas aveugler, les trackers sont des produits intéressants.

 

‘Vous trouverez des fonds indiciels pratiquant des frais de gestion de 0,1% par an!’

Les trackers sont de bons outils pour se constituer un portefeuille d’actions et d’obligations largement diversifié.

Leurs frais annuels sont nettement moins élevés que ceux des fonds de placement bancaires et l’observation montre que dans de nombreuses catégories leurs prestations à long terme sont régulièrement et substantiellement supérieures.

Les trackers en pratique

Comment reconnaître un tracker?

La taxonomie des trackers s’est simplifiée ces dernières années.

L’acronyme ETF figure quasi toujours dans leur appellation et souvent celle-ci fait référence à l’indice sur lequel ils s’alignent.

On peut aussi reconnaître facilement un tracker au fait que son appellation reprend le nom des quelques émetteurs qui dominent le marché, à savoir les iShares, Xtrackers, Lyxor, Amundi, BNP Paribas, HSBC, Invesco et autres SPDR.

L’intermédiaire

Le choix de votre intermédiaire est important parce que c’est lui qui va vous donner accès à tel ou tel tracker (et pas à tel ou tel autre).

L’offre en trackers proposée par Keytrade Bank est différente de celle proposée par Boursorama ou Fortuneo par exemple.

Certains intermédiaires proposent quelques centaines de produits, d’autres des milliers.

Vous pouvez aussi, dans la plupart des cas, faire appel à des filtres, question de gagner du temps.

Sur quel marché acheter un tracker?

La plupart des trackers sont cotés sur plusieurs marchés, Bourses ou plateformes de transactions.

Voici ce qui peut faire la différence :

La devise

Sur les Bourses d’Euronext ou sur Xetra (Francfort), la plupart des trackers sont cotés en euro.

Sur la Bourse de Londres, c’est en livre sterling ou en dollar, ce qui im- plique des frais de change.

Si le tracker que vous convoitez existe en plusieurs devises, il est plus intéressant d’opter pour l’euro.

Les frais

Lorsque vous achetez(ou revendez) un tracker, il faut payer une com- mission de courtage, exactement comme si vous achetiez une action.

Un marché prometteur

Bien que la popularité des trackers auprès du grand public laisse encore à désirer, ces produits connaissent un succès croissant.

Fin 2020, le marché des ETF représentait 6 350 milliards d’euros dans le monde.

Selon BlackRock, 652 milliards d’euros sont encore venus s’y ajouter au 1er semestre.

C’est plus que sur toute l’année 2020!

Les acheteurs sont surtout des professionnels: fonds de placement des banques et des compagnies d’assurance.

En ce moment, les trackers les plus populaires sont ceux qui investissent en placements durables ou dans des thématiques comme les infrastructures, les énergies propres, la blockchain, etc.

Le marché devrait se développer sensiblement puisque la part des actifs mondiaux investis en trackers n’est que de 3%.

BlackRock en attend le double d’ici 2025.

Comment acheter un tracker?

Vous devez pour ce faire ouvrir un compte-titres auprès de votre intermédiaire financier.

Ce compte-titres vous donnera accès à la Bourse, où sont cotés les trackers.

C’est sur ce compte que vous placerez vos trackers (ou vos fonds de placement traditionnels).

L’ouverture d’un compte-titres est gratuite, mais il y a parfois des frais de garde.

Où acheter des trackers?

Un tracker s’achète en Bourse, mais vous ne pouvez le faire vous-même: il faut passer par une institution financière qui peut opérer en Bourse.

Chez votre banquier habituel: en principe, il vous aidera à mieux comprendre et à choisir les fonds qui vous conviennent.

En principe seulement.

En réalité bien souvent il faut constater qu’il vous orientera vers des fonds où il aura plus de commission.

C’est lui qui va gagner de l’argent, pas vous.

En ligne: c’est une meilleure solution.

Les courtiers en ligne ne discutent pas, ils réalisent vos ordres d’achat et de vente, un point c’est tout.

Leurs commissions sont parfois ridiculement basses par rapport à celles demandées par votre banquier.

Adresses de courtier en ligne

Il est en général difficile de trouver tous les fonds que vous voudrez acheter chez le même courtier.

Il faudra devenir client d’au moins 2 courtiers.

Vous pouvez aussi acheter des alternatives aux fonds que j’ai dans mon portefeuille: il existe par exemple plusieurs fonds indiciels de la bourse américaine. Il ne faut pas nécessairement acheter les mêmes fonds que moi.

Voici quelques adresses pour la France:

www.boursorama.com

www.sicavonline.fr

www.fortuneo.fr

www.boursedirect.fr

www.binck.fr (en migration vers SAXO)

Conclusion

Que vous optiez ou non pour investir dans les trackers, il s’agit toujours d’une décision personnelle.

Si vous voulez investir, faites-le d’abord et avant tout en choisissant le ou les fonds qui conviennent à votre portefeuille, à votre profil de risque et à votre horizon temporel.

Les derniers épisodes rappellent néanmoins qu’un portefeuille doit être composé de façon raisonnée pour faire face à toutes les situations.

Je vous explique complètement ce qu’il faut faire dans ma nouvelle formation Comment investir dans les ETF / Trackers:

https://www.lucbrialy.com/uhgx

Investir dans les trackers peut vous permettre de devenir millionnaire vous aussi, c’est garanti.

Comment investir dans les ETF / Trackers

Comment investir dans les
ETF / Trackers

Rendement élevé, accès facile, frais réduits, les ETF/trackers permettent, à partir de quelques dizaines d’euros seulement, de se constituer un portefeuille bien diversifié et négociable en Bourse.

Voici la formation pour bien débuter.

Comment investir au Japon en 2022

Investir au Japon est une bonne idée, certainement en période de crise. Les actifs japonais méritent une place privilégiée dans un portefeuille diversifié.

Placer son argent en Suisse en 2022

Placer son argent en suisse, c’est investir dans des acteurs internationaux opérant dans les secteurs défensifs. Cela a sa place dans votre portefeuille.

Vos commentaires

Seront refusés les commentaires anonymes, insultants, contenant du spam, de fausses adresses email, des liens vers des sites commerciaux ou n’ayant rien à voir avec le sujet. Restez poli et lisez l’article dans sa totalité avant de vous lancer dans des critiques qui le plus souvent sont rencontrées un peu loin.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORMATION GRATUITE

Vos 10 questions les plus fréquentes sur la retraite

Les retraités en difficulté sont généralement ceux qui ont trop compté sur l’État Providence et n’ont pas préparé leur retraite à temps.
C'EST ICI  >
close-link
FORMATION GRATUITE

Gagner de l'argent en faisant ce qu'on aime

Suivez cette formation GRATUITE pour apprendre comment créer votre propre travail et ne plus avoir envie de vous suicider chaque lundi matin.
C'EST ICI  >
close-link
FORMATION GRATUITE

En 7 jours vers la PRODUCTIVITÉ ULTIME

Trop de travail et pas assez de temps?
Inscrivez-vous à ma formation GRATUITE.
C'EST ICI  >
close-link
FORMATION GRATUITE

Devenir Riche.
Vous aussi.

Recevez ma FORMATION GRATUITE et apprenez comment vous aussi pouvez atteindre
l’indépendance financière.
C'EST ICI  >
close-link
FORMATION GRATUITE

Immobilier.
Bien débuter.

Cette formation GRATUITE vous apprendra comment bien débuter dans l’investissement immobilier.
C'EST ICI  >
close-link
Devenez Membre du 
Cercle Privé de
Luc Brialy

RECEVEZ:

- Mon Best Seller Amazon N°1 en Bourse & Finance (Boutique Kindle)
-  Mes conseils quotidiens
- Les promotions uniquement réservées aux membres
C'EST ABSOLUMENT GRATUIT 
close-link
Devenez Membre du 
Cercle Privé de Luc Brialy
RECEVEZ:
- Mon Best Seller Amazon
N°1 en Bourse & Finance (Boutique Kindle)
-  Mes conseils quotidiens
- Les promotions uniquement réservées aux membres
C'EST ABSOLUMENT GRATUIT >
close-image